Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Suspension de l’Internet mobile au Burkina : Une perte économique de plus de 20 milliards de francs CFA selon l’index netblocks

Accueil > Actualités > Multimédia • Lefaso.net • jeudi 25 novembre 2021 à 17h30min
Suspension de l’Internet mobile au Burkina : Une perte économique de plus de 20 milliards de francs CFA selon l’index netblocks

« La coupure sans précédent de l’internet mobile au Burkina Faso est une violation grave des libertés et droits individuels tant prônés par les pères fondateurs de l’internet », c’est ce qui ressort de la déclaration de Internet Society via son chapitre Burkina parvenue à notre rédaction ce jeudi 25 novembre 2021.

« Ces 96 + 96 heures de coupure d’internet occasionnent une perte économique de 20 394 456 242 de francs CFA selon l’index netblocks », a souligné l’organisation.

Elle exhorte les gouvernements et les décideurs du monde entier à soutenir des politiques qui maintiennent l’Internet accessible à tous, afin de développer des économies fortes et de donner aux gens la possibilité d’un avenir prospère.

L’intégralité de la présente déclaration ci-dessous :

Depuis le samedi 20 novembre 2021, c’est avec un grand regret que nous avons constaté la coupure brusque et injustifiée de l’internet mobile, représentant 70% du trafic national, sur l’ensemble du territoire national comme illustré dans le graphique ci-après.

Source : https://bfix.bf/index.php/statistiques-bfix

Cette coupure, sans précédent au BURKINA FASO est une violation grave des libertés et droits individuels tant prôné par les pères fondateurs de l’internet. Ceci est d’autant plus incompréhensif quand on constate que la coupure de l’internet intervient à la sortie de la Semaine du Numérique (SN) dont les réflexions étaient portées sur les enjeux d’une transformation digitale réussie.
Cette suspension délibérée ne saurait se justifier d’aucune façon. En effet, internet est non seulement le principal moyen de communication dans le pays mais aussi l’outil privilégié pour la promotion des activités économiques et sociales. En témoigne le lancement de l’outil e-commerce « Garbal-Yaar » par le même gouvernement à la veille (vendredi 19 Novembre 2021) de cette violation fragrante des libertés et droits à l’information.

Ces 96 + 96 heures de coupure d’internet occasionnent une perte économique de 20.394.456.242 CFA FRANC selon l’index netblocks.
Internet society via son chapitre du Burkina Faso réaffirme sa position qui est la suivante : « Nous exhortons les gouvernements et les décideurs du monde entier à soutenir des politiques qui maintiennent l’Internet accessible à tous et fort, afin de développer des économies fortes et de donner aux gens la possibilité d’un avenir prospère »

Il s’insurge contre cette coupure inopportune et exige le rétablissement de l’internet mobile dans un meilleur délai. I faut aussi compter avec le fait que la prolongation de la coupure d’internet pour 96 heures supplémentaires, fait plus de mal que de bien en ce qu’elle contribue à installer une atmosphère de propice à la suspicion et la propagation des fausses informations.

En tout état de cause, cet incident ne saurait se perpétuer. C’est pourquoi Internet Society Chapitre du Burkina Faso invite le gouvernement au respect strict de l’engagement à maintenir un internet ouvert et accessible à tous sans condition aucune.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Votre journal Courrier confidentiel N° 271 vient de paraître !
Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse
Journaliste expulsée du meeting de Kémi Séba : Les organisations professionnelles des médias dénoncent « un manque de respect et de courtoisie à l’endroit du peuple et des autorités burkinabè »
Centre-est : Les journalistes des éditions Sidwaya renforcent leurs capacités
Digitalisation au Burkina : Du matériel informatique remis à quatre universités
Lutte contre la Cybercriminalité : Un réseau de présumés auteurs d’actes d’avortement et de proxénétisme mis aux arrêts
Service d’information du gouvernement : Jérémi Sié Koulibaly, nouveau coordonnateur, installé dans ses fonctions
Lutte contre la cybercriminalité : Des acteurs de la police judiciaire et de la gendarmerie à l’école de la gestion des infractions
Votre journal Courrier confidentiel N° 270 est disponible chez les revendeurs de journaux
Technologie au Burkina : SAFLAN, le nouveau logiciel révolutionnaire dans le domaine des recharges téléphoniques
Achat de drones dans la lutte contre l’insécurité : « Avoir de l’argent ne suffit pas », soutient l’expert Younoussa Sanfo
Protection des données à caractère personnel : La CIL outille le personnel du groupe scolaire l’Académie de Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés