Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Théâtre : le spectacle jeune « Beoogneere, l’espoir de la savane », présenté en avant-première

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mardi 23 novembre 2021 à 15h00min
Théâtre : le spectacle jeune « Beoogneere, l’espoir de la savane », présenté en avant-première

La compagnie Arts en intersection a présenté le samedi 20 novembre 2021 à Ouagadougou, le spectacle jeune « Beoogneere, l’espoir de la savane ». Ceci, en collaboration avec l’institut Imagine. Cette activité est le fruit de la réalisation du projet « Horizon théâtre cinéma ».

Pendant 1h30mn, le public, composé d’enfants et d’adultes, a suivi trois épisodes de « Beoogneere, l’espoir de la savane ». C’est un spectacle qui appelle à la cohésion, à l’union et au pardon. Pour le promoteur du projet, Paul Zoungrana, l’initiative est une rencontre entre le théâtre, le cinéma et plusieurs autres disciplines. Il s’agit du conte, de la marionnette, de la danse, de la musique live. Le projet veut, selon lui, « réhabiliter nos imaginaires, raconter nos contes, nos mythes nos légendes à tous les enfants ». Ces derniers, selon lui, méritent d’avoir accès à leur culture. « Il met l’accent sur les enfants, parce qu’ils sont l’avenir », a confié Paul Zoungrana.

Il dit avoir constaté que le Burkina Faso est une société en déliquescence. C’est la perte des valeurs, à l’en croire. Il a constaté qu’on continue d’éduquer les enfants qui seront des étrangers dans leur pays. Il en veut pour preuve le fait que ces derniers ne parlent pas leurs langues. On fabrique donc des complexés. Cette représentation veut donc former à la base des citoyens.

Le projet est mis en œuvre en collaboration avec l’institut Imagine. Selon Gaston Kaboré, promoteur de l’institut, les spectacles seront filmés pour ensuite être diffusés dans les salles de cinéma, les télévisions et les plateformes.

Il a souligné que le fait de produire des images qui nous racontent, des images qui impriment des traces multimillénaires des Africains, des peuples du Burkina tout au long de l’histoire était important. Pour le cinéaste, la culture c’est ce qui nourrit les âmes. Elle permet, selon lui, à toute la diversité de se sentir représentée, importante. Il a salué le projet qui vient à point nommé, au moment où le pays est dans une situation de crise sécuritaire.

Le spectacle, la spectatrice Armelle Kobena l’a apprécié positivement. Selon elle, il vient rappeler aux parents l’importance « d’inculquer nos valeurs, nos coutumes aux enfants ». Pour elle, l’on peut bien épouser les civilisations étrangères tout en gardant la sienne. La diffusion du spectacle aura lieu pendant un mois au Grâce théâtre, les samedis et dimanches. Le spectacle se déplacera également dans d’autres lieux pour être proche des cibles.

Après le montage de la captation cinématographique, la diffusion se fera par la suite. Paul Zoungrana espère ainsi récolter des ressources auprès des diffuseurs pour la suite des séries. La réalisation du projet a été rendue possible grâce au soutien du Fonds pour le développement culturel et touristique (FDCT).

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

• La une
• Paul Zoungrana, responsable du projet Horizon théâtre cinéma
• Le public lors de la présentation

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Féenose : Entre entrepreneuriat et Musique
Mode au Burkina : Un nouveau Showroom pour la marque ’’François premier ’’
Éleveurs et agriculteurs du Burkina : ‘’Tond la Taaba’’ pour promouvoir la cohésion sociale
Festival international de danse de Ouagadougou (FIDO) : La 10e édition aura lieu du 22 au 29 janvier 2022
Entrepreneuriat au Burkina : La chanteuse Féenose se lance dans l’évènementiel et la production
Performance artistique : Nezaket Ekici, combine mode, chorégraphie et danse
Musique au Burkina : Kandy Guira revient avec "Nagtaba"
Succès exceptionnel en salles pour le film Les Trois Lascars en Afrique subsaharienne
Mode au Burkina : Lucie Toé, du mannequinat au stylisme
Dori : Alberic Cissé prône la paix par sa musique
Année 2021 au Burkina : Un secteur culturel en effervescence, malgré la double crise sanitaire et sécuritaire
« L’art n’est pas un métier, mais un refuge pour mon âme », soutient le conteur burkinabè Mao Zybamba
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés