Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes ; il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines.» Antoine De Saint-Exupéry

Symposium international sur la science et la technologie : Les activités de la 4e édition officiellement lancées

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mardi 16 novembre 2021 à 09h00min
Symposium international sur la science et la technologie : Les activités de la 4e édition officiellement lancées

Afin de faire de la recherche un pilier essentiel de développement durable, les acteurs du monde de la recherche tiennent, du 15 au 19 novembre 2021 à Ouagadougou, la 4e édition du symposium international sur la sécurité et la technologie. Le lancement de cet évènement a eu lieu le lundi 15 novembre 2021 à l’université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou.

Cette cérémonie de lancement a été marquée par une grande sobriété en raison de l’attaque terroriste qui a endeuillé le Burkina, la veille et qui a coûté la vie à 32 personnes, dont 28 gendarmes. La visite des stands prévue a été annulée, les traditionnelles ovations en fin des discours ont été interdites. C’est donc dans un climat sobre que les acteurs ont ouvert la 4e édition du symposium international sur la science et la technologie.

Le président de l’Université Joseph Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé, après avoir demandé une minute de silence en mémoire des soldats tués, a souligné l’importance de ce rendez-vous dans la capitale burkinabè. « Ce symposium est un cadre idéal pour un partage de résultats, de bonnes pratiques et de technologies innovantes qui pourraient contribuer à l’atteinte des objectifs du développement », a-t-il indiqué.

Le président de l’université Joseph Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé, a salué l’engagement des acteurs

A travers le thème : « Résilience alimentaire, nutritionnelle et sanitaire dans un contexte de crises sociales et environnementales », le Pr Cissé a ajouté que l’évènement répond aux préoccupations du moment. « La société attend de vous que vous éclairiez les autorités politiques et administratives en mettant à leur disposition des données scientifiques viables pour prendre des décisions appropriées », a –t-il dit à l’endroit des chercheurs.

Après un hommage rendu aux soldats tombés, le ministre en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation a salué la pertinence du thème. Pour le Pr. Alkassoum Maïga, l’évènement est un grand rendez-vous des scientifiques qui va permettre de toucher tous les secteurs du développement. « C’est un symposium qui vient à point nommé, les résultats des travaux vont permettre d’éclairer les décideurs dans la prise des décisions », a souligné le ministre.

Le ministre en charge de la recherche scientifique et de l’innovation, Pr Alkassoum Maïga, a exprimé l’engagement de son département pour soutenir l’initiative

En termes d’acquis, poursuit-il, le Burkina est à plus de 600 technologies et solutions générées par la recherche. Le ministre a aussi laissé entendre que l’objectif du symposium est de trouver des solutions durables aux changements climatiques et environnementaux afin de favoriser la production agricole et l’émergence économique des États participants. « Que les chercheurs nous trouvent des solutions pour la crise alimentaire mais également sécuritaire car la recherche scientifique se fait sur tous les volets », a-t-il lancé le Pr. Alkassoum Maïga.

Plus de 400 communications

Plus de 400 communications d’auteurs venant des pays de la CEDEAO seront livrées durant les travaux, selon le délégué général du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST), Dr Maxime Drabo. Durant ces quatre jours de travaux, les participants feront l’état des lieux de la recherche sur la résilience, l’environnement et l’insécurité. Ils vont aussi réfléchir sur les stratégies de renforcement de la coopération en matière de financement et de production de connaissances et d’innovations.

La marraine de l’activité, Dr Clémentine Dabiré, a félicité les organisateurs de l’événement

L’épouse du Premier ministre, Dr Clémentine Dabiré, est la marraine de ce symposium. Elle a salué l’engagement des acteurs du monde de la recherche. « J’ai foi que dans un contexte de crise, des solutions innovantes pour une résilience alimentaire et nutritionnelle peut exister grâce aux efforts des enseignants chercheurs », a laissé entendre la chercheure Clémentine Dabiré.

La 4e édition du Symposium international sur la science et la technologie est organisée par le CNRST et l’université Aube nouvelle.

Serge Ika Ki et Inocent Houénoukpo (stagiaires)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
AstuceTic : Voici trois outils pour créer des podcasts géniaux
Enquête sur le pluralisme de l’information dans les médias en ligne au Burkina Faso
Hackaton Smart city challenge : La première édition s’achève sur des notes d’espoir pour le futur
Région du Centre-Ouest : Les journalistes et communicateurs outillés sur la communication en temps de crise
Audiovisuel : Fin de formation en son et images pour les jeunes bénéficiaires du projet Haro
Courrier confidentiel N° 274 DISPONIBLE en ligne sur www.courrierconfidentiel.net.
Menaces de mort contre Newton Ahmed Barry : Les organisations professionnelles des médias demandent l’ouverture d’une enquête
Médias au Burkina : Des femmes journalistes partagent leurs expériences
Protection des enfants au Burkina : L’application “Kogl-kamba” voit le jour
Protection de données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés sensibilise le personnel des banques
The U.S. Mission in Ouagadougou is seeking eligible and qualified applicants for the position of Engineer/Building Engineer Supervisor
Métier du digital : 100 jeunes de Bobo-Dioulasso bénéficient de la formation de développeurs full stack offert par Orange Digital Center
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés