Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Transition en Guinée : La junte rejette l’émissaire de la CEDEAO, Dr Mohamed Ibn Chambas

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • mercredi 10 novembre 2021 à 13h00min
Transition en Guinée : La junte rejette l’émissaire de la CEDEAO, Dr Mohamed Ibn Chambas

La junte guinéenne a rejeté la décision de la CEDEAO d’envoyer un représentant spécial auprès de son pays "dans le but de renforcer le dialogue avec les autorités de la Transition et de favoriser la réussite d’un processus de transition dans les plus brefs délais". Cette décision de l’organisation communautaire fait partie des conclusions de sa dernière session, le dimanche 7 novembre 2021 au cours de laquelle, l’institution a pris des sanctions individuelles contre les nouveaux dirigeants du pays de Sékou Touré.

Le diplomate ghanéen, Dr Mohamed Ibn Chambas, connu dans la résolution de différentes crises au sein de la CEDEAO, est refusé par le président de la transition, Mamadi Doumbouya, qui ne voit pas ce qui nécessite cette nomination.

"Je tiens à réitérer que mon engagement demeure ferme à tout mettre en oeuvre pour poursuivre ce processus de manière inclusive et concertée, conformément aux dispositions de la charte de la transition, servant de Constitution provisoire. De même, la disponibilité du gouvernement est sans équivoque pour entretenir un dialogue constant et une coopération étroite avec la CEDEAO durant cette phase cruciale de la vie de notre nation", a d’abord campé le président de la transition, chef de l’État, Mamadi Doumbouya, dans une lettre adressée au président en exercice de la CEDEAO.

Puis réagit-il : " Cependant, la nomination d’un envoyé spécial ne nous paraît ni opportun ni urgent, dans la mesure où aucune crise interne, de nature à compromettre le cours normal de la transition, n’est observée. La mise en place des organes de la transition se déroule comme prévu, dans un climat apaisé et en parfaite symbiose avec les forces vives du pays. Néanmoins, nous restons disposés à recevoir les missions ponctuelles de la Commission de la CEDEAO, comme celle qui a récemment séjourné à Conakry, pour travailler avec le gouvernement sur les axes d’accompagnement technique en vue d’un retour à l’ordre constitutionnel normal".

Bamako, qui vit sa transition depuis le 18 août 2020, semble avoir inspiré Conakry.

En effet, les nouvelles autorités maliennes ont déclaré le représentant de la CEDEAO persona non grata pour, disent-elles, activités de déstabilisation de la transition. Rapprochement, ce d’autant que colonel Goïta du Mali et colonel Doumbouya de la Guinée seraient des amis et anciens patrons des forces spéciales de leur pays respectif.

Bien avant cette déclaration officielle, des Guinéens se sont, dans un micro-trottoir réalisé à Conakry par BBC Afrique sur cette nomination, montrés défavorables à Dr Ibn Chambas. Ces citoyens guinéens ont confié ne pas avoir confiance en ce dernier qui est, justifient-ils, intervenu plusieurs fois dans des crises dans leur plusieurs pays, mais sans résultat satisfaisant.

O.L.
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Crise politique au Mali : Le "Mouvement je suis Burkinabè" prône la recherche de la paix
Pyongyang annonce une possible reprise de ses essaies nucléaires et balistiques
Monrovia (Libéria) : Près de 30 personnes perdent la vie dans un rassemblement religieux
Le Testament politique d’Ibrahim Boubacar Keita : « Qu’aucun sang ne soit versé pour mon maintien aux affaires »
Embargo contre le Mali : L’Unité d’Action Syndicale du Burkina condamne les décisions suicidaires de la CEDEAO et de l’UEMOA
Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : L’initiative de soutien au peuple malien s’en offusque
Mali : Une délégation ministérielle en Mauritanie après une visite en Guinée
Relations internationales : Le président chinois propose « d’avancer avec confiance et courage pour bâtir un monde meilleur de l’après covid-19 »
Opération "KELETIGUI" au Mali : Plus de 30 terroristes neutralisés et plusieurs de leurs bases détruites entre le 10 et le 16 janvier 2022
CEDEAO-Mali : Je t’aime, moi non plus !
Mali : Neuf terroristes neutralisés et deux de leurs bases logistiques détruites
Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : « Le Burkina Faso risque de payer le plus gros tribut », prévient Idrissa Ouédraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés