Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Procès Sankara et compagnons : « Quand les coups d’État se passent, en général, on n’informe pas la gendarmerie » (Jean-Pierre Palm)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • Lefaso.net • jeudi 4 novembre 2021 à 23h18min
Procès Sankara et compagnons : « Quand les coups d’État se passent, en général, on n’informe pas la gendarmerie » (Jean-Pierre Palm)

L’accusé Jean-Pierre Palm, ancien patron de la gendarmerie, était à la barre ce jeudi 4 novembre 2021. Il est accusé de complicité d’attentat à la sûreté de l’État.

Dans son récit des faits, l’accusé est revenu sur un pan de l’histoire politique du Burkina. A ce sujet, l’ancien directeur de la sûreté de l’État, Jean-Pierre Palm (1984-1986) a "levé un coin du voile" sur le service des transmissions et la table d’écoutes de la gendarmerie.

"La mission de transmissions est différente du service des renseignements. La transmission, ce n’est pas un stockage de données. Personne n’a pris une table (d’écoutes, ndlr), la table était là-bas, fonctionnelle", précise-t-il. Jean-Pierre Palm expliquait ainsi les contours de la mission française qu’il avait conduite en fin novembre 1987 pour, dit-il, évaluer le matériel et faire l’expression des besoins pour le corps.

Selon l’ancien chef d’état-major de la gendarmerie nationale sous le Front populaire, le service des renseignements à l’époque était embryonnaire. Il avait été mis en place par des Cubains, mais s’est révélé très lourd pour être supporté par la gendarmerie, poursuit-il. M. Palm dit avoir donc demandé à ce qu’il soit rattaché à la présidence du Faso. Mais le service va rester à l’état embryonnaire. C’est cette structure qui a évolué pour donner aujourd’hui l’ANR (agence nationale de renseignements), présente-t-il.

L’ancien ministre des sports et loisirs (dans les années 2005), Jean-Pierre Palm, a révélé que dans l’histoire politique du Burkina, la gendarmerie "n’est pas" informée des coups d’État.

"Quand les coups d’État se passent, en général, on n’informe pas la gendarmerie. Mais après, ce sont les gendarmes qui se tapent tout le boulot", déclare le colonel-major à la retraite.

Son interrogatoire se poursuit avec la reprise de l’audience, lundi, 8 novembre 2021 à partir de 9h.

O.L

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés