Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Burkina : Synthèse des réalisations du projet d’appui à la transformation de l’économie et à la création de l’emploi (PATECE)

Accueil > Petites annonces > Communiqués • Communiqué • lundi 25 octobre 2021 à 17h00min
Burkina :  Synthèse des réalisations du projet d’appui à la transformation de l’économie et à la création de l’emploi (PATECE)

Le Gouvernement du Burkina Faso a conclu le 09 octobre 2014 avec le Fonds Africain de Développement un accord pour le financement du Projet d’Appui à la Transformation de l’Economie et à la Création de l’Emploi (PATECE) afin d’appuyer les efforts de promotion de la croissance et de la réduction de la pauvreté au Burkina Faso.

C’est un projet mis en œuvre par le Ministère de l’Industrie, du Commerce, et de l’Artisanat (MICA). Il a pour objectif global de promouvoir le développement du secteur privé pour une croissance inclusive et génératrice d’emplois durables.

Le PATECE est un projet d’appui institutionnel dont la mise en œuvre couvre la période d’octobre 2014 à octobre 2021. Son coût total est soit 8 170 228 000 FCFA.
Au terme de sa mise en œuvre du projet, les principales réalisations ont été les suivantes :

l’acquisition d’équipements de laboratoire au profit du Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou (CEFPO), de l’Institut de Recherches en Sciences Appliquées et Technologies (IRSAT) et de l’Agence Burkinabè de Normalisation, de la Métrologie et de la Qualité (ABNORM) pour un montant d’environ 2,3 milliards de FCFA :

l’acquisition de matériel informatique, bureautique, de mobiliers de bureau et de groupes électrogènes au profit des structures bénéficiaires (AFP-PME, DGESS, CGA, APEX-Burkina, DGDI, ST-PIA, DAD, DGRCP) pour un montant d’environ 450 millions de FCFA ;

l’appui à l’opérationnalisation de la Brigade Mobile de Contrôle économique et de de la Répression des Fraudes (BMCRF) ;

la mise en place d’une base de données statistiques dans les secteurs de l’industrie, du commerce et de l’artisanat :

l’élaboration d’une stratégie genre et de son plan d’actions pour le MICA ;

l’acquisition de 450 métiers à tisser pour renforcer les capacités productives des tisseuses dans le cadre de l’Initiative 5 000 métiers à tisser ;

l’acquisition d’un mini car de 35 places et de deux véhicules utilitaires pour le projet de mise en place d’un Incubateur, Pépinière et Hôtel d’Entreprises dans le Secteur Agroalimentaire (PIPHE-SA) ;

l’accompagnement de 235 femmes par deux (02) économistes planificateurs dans la conception, la mise en œuvre et le suivi des projets qui a permis de renforcer les capacités entrepreneuriales, techniques et professionnelles des femmes entrepreneures et de contribuer à l’élaboration d’une base de données sur les femmes entrepreneures ;

l’appui à la structuration de la Grappe Huilerie de Bobo-Dioulasso à travers le financement de ses activités de fonctionnement, la formation des acteurs et la réalisation de 05 études (étude d’élaboration de la charte des grappes, étude de faisabilité pour la création d’une centrale d’achat des matières premières et consommables, étude des besoins et alternatives énergétiques en vue d’une maitrise des facteurs de production eau, énergie ;évaluation de la phase pilote des grappes) pour environ 400 millions ;

l’élaboration d’une cinquantaine de normes au profit de l’ABNORM ;

le renforcement des capacités des structures bénéficiaires sur un certain nombre de thématiques (la gestion des projets, le processus de passation des marchés, les règlement des différends commerciaux, en gestion commercial, audit des laboratoires, le coaching des promoteurs, la gestion des entreprises, les contrôles officiels et la qualité, la certification des produits, la planification et la gestion des projets industriels agroalimentaires, les techniques de production…)

l’appui à l’organisation de la troisième édition du Salon International du Coton et du Textile (SICOT) ;

le financement à hauteur de 200 millions au profit de 17 associations de femmes évoluant dans le domaine de la transformation des produits alimentaires locaux ;
l’accompagnement à la formalisation de plus de 7000 entreprises ;

le financement de l’amorçage des projet des incubés du PIPHE pour 100 millions de francs CFA ;

Le soutien à l’élaboration de la Charte des PME et sa diffusion sur l’étendue du territoire nationale ainsi que l’opérationnalisation de la Commission Nationale des PME ;

la mise en place et l’opérationnalisation d’une base de données des produits de grande consommation ;

l’opérationnalisation de quatre filières de formation au Centre de d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou (CEFPO) ;

la prise en charge des frais de scolarité et des bourses de deux cohortes de 100 filles au CEFPO pour les métiers traditionnellement masculins et une dotation de kits pour les apprenantes à leur sortie ;

l’appui à l’accréditation de l’IRSAT ;

l’élaboration et la diffusion de la nouvelle Stratégie Nationale de promotion des Exportations (SNE) ;

l’appui au fonctionnement du dispositif de suivi de l’amélioration du climat des affaires.

Au terme de la mise en œuvre du projet, on note un taux d’exécution physique moyen de mise en œuvre de l’ensemble des activités du PTBA est estimé à 94%.

Le taux d’exécution financière est estimé à 92% et le taux de décaissement à environ 90%.

Tous les principaux indicateurs du projet comme le taux de croissance du PIB, le nombre de travailleurs immatriculés à la CNSS, le nombre des nouvelles entreprises enregistrées le pourcentage des exportations des biens et services, le montant des recettes fiscales, le nombre d’unités de transformation créées, le nombre d’apprentis dans les centres professionnels ont tous été atteints.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : « 220 villages et 675 757 personnes supplémentaires ont eu accès à l’eau potable grâce aux contributions du Danemark et d’autres bailleurs de fonds »
American Language Center / Bobo-Dioulasso : Programme d’anglais du premier trimestre
American Language Center / Bobo-Dioulasso : Cours de conversation
Burkina : Les hôteliers et restaurateurs invités à respecter la TVA à taux réduit à 10 % sur leurs prestations
Avis de recrutement d’un (e) consultant (e) en finance inclusive pour l’accompagnement de la mise en œuvre du PAPEA
Avis d’Appel d’Offres pour la réalisation d’infrastructure pastorale et l’acquisition d’équipement des éléments
La Caisse des dépôts et consignations du Burkina Faso (CDC-BF) déménage dans ses nouveaux locaux sis à Koulouba
Innovation technologique : Le ministre Séni Ouédraogo distingué en Côte d’Ivoire
Burkina Faso : La Commission de la CEDEAO dit suivre « avec attention l’évolution de la situation sociopolitique »
SONABEL /Avis à la clientèle : Campagne spéciale de recouvrement des factures d’électricité échues
Accident de la circulation routière : La Générale des Assurances invite les victimes et/ou ayant droits dans ses locaux
Ecole Burkinabè des Affaires : Recrutement de candidats pour le cycle de Masters spécialisés en Supply chain et achats
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés