Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Concours blog4dev de la Banque mondiale : Trois lauréats burkinabè récompensés

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • dimanche 24 octobre 2021 à 19h05min
Concours blog4dev de la Banque mondiale : Trois lauréats burkinabè récompensés

Trois lauréats burkinabè ont été primés à l’issue du concours blog4dev du groupe de la Banque mondiale. Ils ont reçu leurs prix le vendredi 23 octobre 2021 à Ouagadougou, dans les locaux de ladite institution.

Les trois jeunes lauréats ont reçu leurs distinctions des mains de la représentante résidente du groupe de la Banque mondiale au Burkina, Maïmouna Mbow Fam. Edouard Sango a remporté le premier prix. Il a été récompensé avec un ordinateur portable. Stéphanie Thiombiano et Amos Joël Yohane Traoré, respectivement deuxième et troisième, ont reçu chacun un dictionnaire anglais et un power bank.

« Comment les jeunes peuvent-ils s’associer au gouvernement et aux organisations de la société civile pour faire face à l’impact du Covid-19 et construire un système social et économique plus solide après la pandémie ? ». En réponse à cette problématique, c’est l’argumentation de Dieudonné Edouard Sango qui a fait l’unanimité au niveau de jury. Communicateur de formation, Edouard Sango a soutenu, en 650 mots, que les jeunes africains sont des partenaires stratégiques dans la lutte contre cette pandémie. (https://blogs.worldbank.org/fr/youth-transforming-africa/les-jeunes-africains-partenaires-strategiques-dans-la-resolution-de-la ).

Le premier prix attribué à Édouard Sango

Les jeunes, selon le récit de son blog, peuvent contribuer à la sensibilisation de proximité grâce au volontariat et à l’innovation, à travers l’invention des dispositifs de lavage des mains, entre autres.

Après avoir félicité les trois lauréats, la représentante résidente du groupe de la Banque mondiale Burkina, a indiqué que le concours a pour vocation d’impliquer la jeunesse africaine dans le développement du continent et fournir aux jeunes une plateforme pour partager leurs points de vue et leurs solutions sur des sujets qui leur tiennent à cœur. « Nous avons pu voir des blogs de très grande qualité, avec des solutions novatrices », a laissé entendre Maïmouna Mbow Fam.

Les trois lauréats -dont un représenté- ont exprimé un certain nombre de doléances à la patronne du bureau de la Banque mondiale au Burkina. Il s’agit, entre autres, de possibilités de stage au sein de l’institution, de bourses d’études et d’ateliers de formation pour le renforcement des capacités. Face à ces doléances, la représentante de la plus grande institution financière mondiale au Burkina a dit prendre note. « Ce sont des préoccupations légitimes et nous allons voir comment on peut les accompagner », a-t-elle répondu, ajoutant qu’ils sont désormais les ambassadeurs de la Banque mondiale.

La représentante résidente du groupe de la Banque mondiale Burkina, Maïmouna Mbow Fam, a félicité les lauréats

Une opportunité saluée par les lauréats

Edouard Sango, lauréat du premier prix au Burkina, se dit très heureux de savoir que ses idées seront prises en compte dans les sphères de décision au niveau national. Même sentiment de satisfaction chez la deuxième de la compétition, Stéphanie Thiombiano. « J’ai proposé le développement d’un système de santé numérique à travers une plateforme qui permet aux malades de rentrer en contact avec un agent de santé », a-t-elle expliqué. Ils ont demandé par la suite au bureau de la Banque mondiale de leur offrir d’autres opportunités afin d’impliquer davantage la jeunesse dans les cercles de décision. En attendant, ils ont apprécié cette opportunité en remerciant les initiateurs.
Blog4dev est un concours annuel organisé par les bureaux de pays de la Banque mondiale, et qui invite les jeunes à s’exprimer sur un sujet essentiel au développement économique de leur pays. Il a été initié en 2019 au Burkina Faso.

Conditions de participation

Etre ressortissant d’un des 48 pays d’Afrique subsaharienne et avoir un âge compris entre 18 et 28 ans. Ne pas avoir été lauréat des éditions précédentes. En termes de contenu, le candidat doit proposer ses solutions en 650 dans son blog.

En termes d’initiatives, au 1er septembre 2021, la Banque mondiale finançait plus d’une trentaine de projets au Burkina Faso dont 22 projets nationaux et dix projets régionaux, pour un engagement total de 3,25 milliards de dollars, en plus de dix fonds fiduciaires d’un montant de 103, 79 millions de dollars.

Stéphanie Thiombiano, reçoit le deuxième prix du concours

Pour l’aider face aux facteurs de fragilité, conflits et violences, la Banque mondiale mobilise les guichets destinés à la lutte contre la fragilité pour débloquer davantage de ressources concessionnelles au profit du Burkina Faso. C’est ainsi que le Burkina Faso est devenu éligible aux ressources de l’allocation pour la prévention et la résilience de l’IDA 19, d’un montant de 615,61 de dollars mobilisables sur la période 2021-2023.

C’est ainsi que le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience, d’un montant de 350 millions de dollars, et le Projet de renforcement de la gestion foncière et des mines d’un montant de 150 millions de dollars, ont été approuvés pour soutenir les efforts du gouvernement à adresser les facteurs de fragilité et à renforcer la résilience.

Serge Ika Ki (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Marche du 27 novembre 2021 : L’Association des journalistes du Burkina condamne l’agression des journalistes
Technologie : Séminaire national sur l’intelligence artificielle
Coupure internet mobile au Burkina : Le gouvernement annonce la fin ce dimanche 28 novembre 2021 à 20h
Universités africaines de la communication : La responsabilité des acteurs de l’information et de la communication dans un contexte sécuritaire et sanitaire au cœur de la 12e édition
Suspension de l’internet mobile : Une violation des droits à la liberté d’expression et d’information, selon la CNDH
Suspension de l’Internet mobile au Burkina : Une perte économique de plus de 20 milliards de francs CFA selon l’index netblocks
Internet mobile au Burkina : La suspension prorogée de 96h à compter du mercredi 24 novembre 2021
Cybersécurite au Burkina : Des acteurs nationaux renforcent leurs capacités
Suspension de l’internet mobile au Burkina : Les professionnelles des médias dénoncent une atteinte grave à la liberté d’expression
Coupure d’Internet sur mobile au Burkina : Le CFOP s’offusque
Internet au Burkina : Le Gouvernement admet officiellement avoir fait suspendre la connexion sur mobile
Rupture d’internet mobile au Burkina : Des citoyens racontent leur "galère"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés