Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Burkina Faso : Le contenu de la déclaration de l’ONU sur les droits des paysans dévoilé aux acteurs

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • vendredi 22 octobre 2021 à 19h21min
Burkina Faso : Le contenu de la déclaration de l’ONU sur les droits des paysans dévoilé aux acteurs

Le 17 décembre 2018, l’Assemblée générale de l’Organisation des nations unies (ONU) a adopté la déclaration des nations unies sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales. Pour amener les acteurs du développement rural du Burkina Faso à intégrer ces droits, le Réseau d’information et d’action pour le droit à l’alimentation tient ce 22 octobre 2021 à Ouagadougou, un atelier de présentation et d’échanges avec les organisations paysannes, les autorités et les services techniques.

"Un monde sans faim, dans lequel chaque femme, chaque homme et chaque enfant peut jouir pleinement de ses droits humains dans la dignité, et en particulier de son droit à une alimentation adéquate et nutritive", telle est la vision du Réseau d’information et d’action pour le droit à l’alimentation (Foodfirst information and action network- FIAN). C’est dans ce cadre que cette organisation œuvre au côté du ministère de l’Agriculture pour vulgariser la déclaration des nations unies sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales.

Lucien Silga, coordinateur de FIAN-Burkina Faso

Après cette annonce faite par l’Assemblée générale de l’ONU en 2018 consacrant les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales, FIAN- Burkina a initié une campagne de vulgarisation dans cinq régions (Centre, Centre-sud et Est ; Hauts- Bassins, Nord), auprès des organisations paysannes, des autorités et des services techniques. Selon les explications du coordinateur de FIAN- Burkina, Lucien Silga, ces tournées ont permis de recueillir auprès des paysans quelques difficultés qui entravent la pleine jouissance de leurs droits.

À l’entendre, le présent atelier vise à amener les acteurs du développement rural du Burkina Faso à intégrer ces droits reconnus dans la déclaration de l’ONU. En plus, à travers la présentation du contenu de la déclaration et des opinions des participants, il pourrait également recueillir des idées en vue de construire un plaidoyer concernant l’effectivité des droits essentiels reconnus par les nations unies au Burkina Faso.

Vue des participants

Pour rappel, FIAN-Burkina a pour mission de contribuer à travers le monde, à la mise en œuvre des normes de la déclaration universelle des droits de l’homme et la protection des droits humains. Son objectif est de promouvoir le droit à l’alimentation adéquate et à la nutrition au Burkina Faso et dans le monde. La cérémonie d’ouverture a été présidée par Damien Ouattara, représentant le ministre de l’agriculture.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Bien reçu.Merci.Bien reçu, merci !

Vos commentaires

  • Le 22 octobre 2021 à 19:37, par TANGA En réponse à : Burkina Faso : Le contenu de la déclaration de l’ONU sur les droits des paysans dévoilé aux acteurs

    Et c’est quoi ces droits ?
    Ce qu’il ne faudra pas faire, c’est prendre les terres des pauvres paysans soit disant qu’ils ne peuvent pas exploiter tout et les donner à des multinationales.
    Oui, il y a des multinationales prêtes nom partout même au Faso.
    On regarde et on suit.
    Allons seulement

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2021 à 15:19, par Son Excellence En réponse à : Burkina Faso : Le contenu de la déclaration de l’ONU sur les droits des paysans dévoilé aux acteurs

      Merci Tanga pour l’intérêt porté à la question.
      Tout d’abord, en ce qui concerne les droits, ils sont multiples dans la Déclaration de l’ONU sur les droits des paysans. FIAN Burkina Faso s’est intéressé sur certains droits essentiels que sont :
      - le droit à la terre et aux ressources naturelles
      - le droit aux semences
      - le droit à un revenu et à des moyens de subsistances décents ainsi qu’à l’accès aux moyens de production
      - le droit à l’aliment et à la souveraineté alimentaire
      - le droit à la sécurité sociale
      - le droit à la.participation
      Ce sont ces droits essentiels que FIAN Burkina a relevés dans son analyse sur l’effectivité de la Déclaration au Burkina Faso.

      S’agissant à présent de l’autre aspect de votre intervention, notamment le fait de ne pas accaparer les terres des paysans ; il faut tout de suite préciser que c’est d’ailleurs l’objectif de FIAN de promouvoir les paysans à travers leurs semences et leur permettre d’accéder librement à leur terre.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Crise à l’université Nazi Boni : Les parties fument le calumet de la paix en attendant le respect des engagements
Ecole privée de santé Sainte Julie de Ouagadougou : 327 infirmiers et sages-femmes en fin de formation
Education : Le ministre Stanislas Ouaro dans les locaux du lycée technique de Koudougou
Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la société civile demandent la prise en charge les étudiants blessés et la libération de ceux arrêtés
Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante dans une attaque à main armée
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes dans les régions de la Boucle du Mouhoun, à l‘Est, au Nord et au Sahel
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général d’Etat ?
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne Ouédraogo parle "santé publique" avec le Mogho Naaba.
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des agents à fournir les documents ayant servi à leurs recrutements dans la fonction publique
Réhabilitation de la mosquée de Dioulassoba : Les acteurs s’approprient l’étude de faisabilité
Burkina Faso : Le Fonds DANIDA appuie 27 OSC pour la promotion de la paix et des droits humains
Burkina : Philippe Néri Kouthon Nion, le nouveau contrôleur général d’Etat
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés