Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Bénin : L’Assemblée nationale autorise l’avortement, sous conditions

Accueil > Actualités > International • Lefaso.net • jeudi 21 octobre 2021 à 18h05min
Bénin : L’Assemblée nationale autorise l’avortement, sous conditions

L’Assemblée nationale au Bénin a voté dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 octobre 2021, la légalisation de l’avortement, auparavant interdit sauf circonstances exceptionnelles.

A la demande de la femme enceinte, l’interruption volontaire de grossesse (IVG) « peut être autorisée » jusqu’à douze semaines « lorsque la grossesse est susceptible d’aggraver ou d’occasionner une situation de détresse matérielle, éducationnelle, professionnelle ou morale », dispose désormais la loi relative à la santé sexuelle et la reproduction.

Près de 200 femmes meurent chaque année au Bénin des suites de complications d’un avortement, selon les chiffres du gouvernement.

« Plusieurs familles continuent de pleurer la perte d’un enfant, d’une épouse, d’une mère partie tragiquement à la suite d’un avortement compliqué. Ces blessures sont irréparables. Pourtant on peut bien éviter ce drame qui se joue sous nos yeux », a ajouté M. Hounkpatin.

L’avortement était auparavant interdit dans le pays sauf circonstances exceptionnelles, comme lorsque la grossesse était la conséquence d’un viol ou d’une relation incestueuse ou en cas de risque pour la vie de la femme.

« Cette mesure vient soulager les peines de nombreuses femmes qui, face à la détresse d’une grossesse non désirée, se trouvent obligées de mettre leur vie en jeu par des pratiques d’interruption de grossesse dans des conditions non sécurisées », a déclaré le ministre de la santé béninois, Benjamin Hounkpatin, lors d’un point presse.

Lefaso.net
Source : Le Monde

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : « Le Burkina Faso risque de payer le plus gros tribut », prévient Idrissa Ouédraogo
Décès d’IBK au Mali : Des chefs d’État saluent la mémoire d’un "ami"
Mali : L’ancien président Ibrahim Boubacar Keita est décédé ce dimanche 16 janvier 2022 à Bamako
« Le Mali et la CEDEAO, père et fils », le cours d’histoire du Premier ministre malien Choguel Maïga
Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour
Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : L’Union africaine des consommateurs craint une hausse des prix des produits de première nécessité
Mali : Après les sanctions, la junte et la CEDEAO doivent reprendre le dialogue
Mali : La résistance s’organise, mais la peur est-là !
Crise politique au Mali : « La hantise des coups d’Etat plane sur tous nos pays », estime Pr Ousséni Illy, enseignant-chercheur à l’université Thomas Sankara
Situation au Mali : L’Alliance africaine pour le développement (ALIAD) condamne les sanctions de la CEDEAO
Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : « Les dirigeants africains font montre d’une morbide condescendance », estime le Cadre d’expression démocratique
Mali : « Nous avons fait le choix d’être sincères afin de prendre notre destin en main », déclare Assimi Goïta
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés