Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Cadre sectoriel de dialogue justice et droits humains : L’ambassade du Danemark passe les rênes au PNUD

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 21 octobre 2021 à 11h30min
Cadre sectoriel de dialogue justice et droits humains : L’ambassade du Danemark passe les rênes au PNUD

La ministre en charge de la Justice, Victoria Ouédraogo Kibora, a présidé ce 20 octobre 2021, la cérémonie de passation de charges entre chefs de file du cadre sectoriel de dialogue justice et droits humains, à Ouagadougou. La cérémonie était placée sous le signe de la « contribution des partenaires techniques et financiers à l’amélioration de l’accès et de la qualité de la justice au Burkina Faso »

Dans sa volonté de créer les meilleures conditions pour amorcer un véritable développement du Burkina Faso, le gouvernement du Burkina Faso a élaboré en 2016, le Plan national de développement économique et social (PNDES) pour la période de 2016-2020. Ce programme accordant une place de choix au volet justice et droits humains a mis en place un cadre sectoriel de dialogue dans plusieurs secteurs, notamment dans le domaine de la justice et des droits humains. Afin d’accompagner les efforts du gouvernement, des partenaires techniques et financiers se succèdent au sein de ce cadre de dialogue.

Ainsi, après avoir assuré successivement le mandat de chef de file du cadre sectoriel de dialogue justice et droits humains pour la période 2019 à 2021, l’ambassadeur danois, Steen Sonne Anderson, passe le flambeau à Mathieu Ciowela, représentant résident du Programme des Nations-unies pour le développement (PNUD). Ce dernier sera aidé dans sa tâche par des chefs de file suppléants que sont l’Union européenne et l’ambassade du Royaume des Pays-Bas.

De la gauche vers la droite : le chef de fil entrant, la ministre en charge de la justice, le chef de fil sortant et le chef de fil sortant/suppléant.

Rappelant les nombreux actes posés sous son mandat qui ont permis de faire bouger les lignes, l’ambassadeur Steen Sonne Anderson a évoqué entre autres : « la participation à la production de rapports de performances du secteur à travers nos contributions aux différents projets ; la participations aux différentes revues ; la consolidation du dialogue entre le ministère en charge de la justice... »

Néanmoins, le chef de file sortant se dit conscient des défis qui demeurent dans le secteur de la justice et des droits humains au Burkina Faso, mais reste convaincu que « le leadership du PNUD, de l’Union européenne et de l’ambassade des Pays-Bas, permettra de canaliser le potentiel du secteur pour des résultats probants ».

Poursuivre le processus de redynamisation

Le PNUD, par la voix de son représentant résident, Mathieu Ciowela, a laissé entendre qu’il mènera la tâche qui lui a été confiée avec abnégation. « De concert avec l’ensemble des partenaires, nous allons poursuivre le processus de redynamisation du cadre sectoriel de dialogue lancé par le Danemark ; régénérer nos méthodes et nos outils de travail pour être plus soudés, plus inclusifs, plus collaboratifs, plus souples et plus efficaces. »

Mathieu Ciowela, chef de fil entrant, représentant résident du PNUD

Afin d’apporter son aide au ministère, le nouveau chef de file entend travailler sur trois axes qui sont : bâtir des synergies, agir de concert et mener des actions conjointes , et enfin mesurer l’impact des réalisations.

La ministre en charge de la justice, Victoria Ouédraogo / Kibora, attends de cette nouvelle équipe « beaucoup plus de coordination avec le ministère afin que ensemble dans une synergie parfaite l’on puisse aller vers la réalisation de nos objectifs … Nous souhaitons vraiment que les choses se passent de cette façon pour que nous puissions profiter pleinement de tous les apports que ce soit en termes de transfert de techniques ou en terme d’appui financier. »

Le nouveau chef de file du cadre sectoriel aura pour but d’apporter, pendant une année, c’est-à-dire jusqu’en 2022, son appui au gouvernement du Burkina Faso, dans le renforcement de la justice et le respect de la promotion des droits humains.

Nado Ariane Paré (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saccage du bâtiment de l’état civil : « Ces actes de vandalisme ne resteront pas impunis », Armand Béouindé
Lutte contre la vie chère au Burkina : La fédération des patrons de boulangerie menace d’augmenter le prix du pain
Armées burkinabè : Le colonel- major Wendwaoga Kéré nommé pour rémedier aux dysfonctionnements
Promotion de l’entrepreneuriat : Une nouvelle initiative pour la formation de 250 femmes
Documents d‘état civil : Ouagadougou, carrefour d’échange et de partage des bonnes pratiques
1ère édition des Journées nationales d’actions sur le foncier : Les acteurs se penchent sur la gestion et le renforcement des droits fonciers au Burkina Faso
Burkina Faso : Vision Afrique à travers « Mon leadership, ma fierté » forme 440 leaders
Croix-rouge burkinabè : La journée mondiale des toilettes célébrée à Dapélogo
Droits de l’homme : Le Haut-commissariat des nations unies réitère son soutien au Burkina
Bassin du fleuve Niger : Fin de la 40e session ordinaire du conseil des ministres
Sakina Sawadogo visite LeFaso.net : « Nous sommes passés saluer et remercier le personnel et nos bienfaiteurs »
Séminaire syndical des douaniers : Un cadre d’échanges entre acteurs pour redynamiser l’administration douanière
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés