Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Sciences et diplomatie au Burkina : « La science offre le cadre et la diplomatie offre les méthodes », selon Dr Lassina Zerbo

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Lefaso.net • dimanche 17 octobre 2021 à 22h04min
Sciences et diplomatie au Burkina : « La science offre le cadre et la diplomatie offre les méthodes », selon Dr Lassina Zerbo

Le comité national d’organisation de la conférence internationale sur les sciences et la diplomatie a organisé, le mardi 12 octobre 2021 au palais présidentiel de Kossyam, une rencontre avec la presse. L’objectif étant de mettre les populations au parfum de cet important événement qui sera placé sous le thème « Nexus sciences et diplomatie : accélérer la transformation de l’Afrique par l’innovation technologique ».

« La science offre le cadre et la diplomatie offre les méthodes », propos de Lassina Zerbo, secrétaire exécutif de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) et co-président du comité national d’organisation de la conférence internationale sur les sciences et la diplomatie, qui doit se tenir du 29 novembre au 1er décembre 2021 à Ouagadougou.

Le continent africain fait face à de nombreux défis qui empêchent son développement. L’un des freins à l’essor économique du continent est sans doute le faible développement de la science. Quant à la diplomatie, à partir de la science, elle permet d’anticiper sur les enjeux d’une région donnée. « J’ai mal quand je vais à l’extérieur, en Californie par exemple, de voir que des jeunes étudiants sont en train d’utiliser des données publiques de satellite pour prédire des crises comme le Printemps arabe.

Voir qu’on ne peut pas former nous-mêmes des jeunes sur le plan local et africain pour faire ce travail alors que ces données sont publiques… C’est un exemple que je donne », a justifié Dr Lassina Zerbo. Cette première édition sera placée sous le thème « Nexus sciences et diplomatie : accélérer la transformation de l’Afrique par l’innovation technologique ».

Selon le comité d’organisation, il s’agit de faire du Burkina Faso un point de rencontres pour échanger sur les innovations scientifiques. Ce sont 500 personnes qui sont attendues à cette grande conférence. On y comptera des scientifiques de renom, des politiques, des cadres diplomatiques, des étudiants, des représentants d’institutions.

Cette tribune permettra à des jeunes entrepreneurs d’être financés par des professionnels. Aussi, des étudiants bénéficieront de bourses d’études et de stages aux côtés d’experts internationaux. Des thématiques comme la cybercriminalité, l’intelligence artificielle, la diplomatie énergétique, le nucléaire, l’environnement et l’insécurité seront décryptées.

Le comité d’organisation dit avoir mis les petits plats dans les grands pour que cet évènement impacte réellement la vie des populations. La conférence internationale sur les sciences et la diplomatie est une initiative du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Les activités de la conférence se feront en présentiel ou en ligne.

SB
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le convoi militaire français est « régulier et habituel », assure Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères
Burkina Faso : L’Union européenne exprime son engagement pour la stabilisation du pays au profit du peuple burkinabè
Burkina : L’Union européenne disposée à approfondir sa coopération dans le domaine sécuritaire
Espace CEDEAO : Un atelier de plaidoyer en faveur des droits des personnes vulnérables
Burkina Faso : Un atelier de validation de gestion des archives diplomatiques en cours
Afrique de l’Ouest : Vers une dynamique de réseautage des organisations de la société civile pour le suivi du travail parlementaire
7e revue annuelle UEMOA-Burkina : 116 textes communautaires passés à la loupe par les experts
Coopération : Le Luxembourg offre cinquante réfrigérateurs solaires au ministère de la Santé du Burkina Faso
Mali : L’affaire « représentant spécial de la CEDEAO » emporte le 4e vice-président du CNT, Issa Kaou Djim
CEDEAO : Quand les peuples décident d’imposer la voie à suivre !
Électricité : Les pays ouest-africains et leurs partenaires se concertent à Ouagadougou
Caravane de l’intégration : La “cohésion sociale” au cœur de la 5e édition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés