Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

FESPACO 2021 : Le film « Atlantique » de la réalisatrice sénégalaise Mati Diop ouvre le bal des projections

Accueil > Actualités > Culture • Lefaso.net • dimanche 17 octobre 2021 à 22h50min
FESPACO 2021 : Le film « Atlantique » de la réalisatrice sénégalaise Mati Diop ouvre le bal des projections

Le lancement de la 27e édition du FESPACO au lieu le samedi 16 octobre 2021. Après la cérémonie d’ouverture officielle, la place fut donnée au visionnage des films en compétition. L’honneur est revenu au film « Atlantique », du Sénégal, d’ouvrir le bal devant des cinéphiles sortis nombreux.

C’est le film « Atlantique », de Mati Diop du Sénégal, qui a ouvert le bal des visionnages des films en compétition pour les différents prix du FESPACO. « Atlantique » est un long métrage de 105 minutes qui traite de la question de l’immigration. Dans un quartier précaire de Dakar, la capitale sénégalaise, des ouvriers d’un chantier décident de quitter le pays par l’océan pour un avenir meilleur. Ils travaillaient depuis quelques mois sans salaire. Parmi eux, il y a Souleiman. Il laisse derrière lui la femme qu’il aime, Ada.

Les cinéphiles n’ont pas marchandé leur présence

Pendant ce temps, elle est promise à un autre homme qu’elle n’aime pas. Quelques jours après le départ en mer des jeunes gens, un incendie ravage la fête de mariage d’Ada. Peu après, de mystérieuses fièvres s’emparent des filles du quartier. Un jeune inspecteur de police débute une enquête. Il ignore que les esprits des noyés sont revenus. Ils réclament tous leur argent à l’entrepreneur, sauf Souleiman. Lui, il est revenu faire ses adieux à son amour, Ada.

Ce film, Mati Diop dit l’avoir réalisé pour faire voir les réalités d’une certaine jeunesse sénégalaise qui se perd en mer en tentant d’aller en Europe. C’est sa première participation au FESPACO. Elle a indiqué être heureuse d’être à Ouagadougou. Mati Diop a dédié la projection de son film à Thomas Sankara, le père de la révolution d’août 1983. Elle a souhaité que la lumière soit faite sur son assassinat. Elle s’est réjouie également que ses idées continuent d’impacter la jeunesse.

La réalisatrice Mati Diop le micro en main

Pour la projection du film d’ouverture, les cinéphiles n’ont pas marchandé leur présence. Certains d’entre eux apprécient positivement le film. C’est le cas de Fanta Cissé. Pour elle, l’œuvre est de haute facture. Elle estime que c’est appel également aux Etats africains afin qu’ils se penchent sur les problèmes réels que vivent les jeunes. « Sinon, la mer risque de finir avec nos enfants », a-t-elle conclu.

Dimitri OUEDRAOGO
Auguste Paré (photo)

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Promotion de la culture au Burkina : Quand le théâtre s’invite au musée
Cinéma et musique : Ives Edgard, la machine à tourner
Musique : Sly de Sly , une pépite de la musique Ivoirienne
Musique au Burkina : Smarty dompte le stade municipal de Ouagadougou
Foire internationale du livre de Ouagadougou : Les exposants crient à la morosité du marché
Nuits atypiques de Koudougou : La 26e édition a tenu son pari
Donsharp De Batoro, Kundé d’or 2021 : « Ce trophée vient récompenser toute la filière art oratoire »
Burkina Faso : "La Ruche", un festival destiné à l’éveil du jeune public
Théâtre : le spectacle jeune « Beoogneere, l’espoir de la savane », présenté en avant-première
Burkina Faso : L’institut Goethe ouvre le bal de la 7e édition du festival de films scientifiques
Ciné Droit Libre 2021 : Alpha Blondy et Youssoupha, parrains de la 16e édition
Kundé 2021 : La 20e édition se tiendra sur fond de résistance et de résilience du peuple burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés