Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Journée mondiale de l’alimentation : Nestlé Burkina attire l’attention sur l’hypercholestérolémie

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • samedi 16 octobre 2021 à 17h24min
Journée mondiale de l’alimentation : Nestlé Burkina attire l’attention sur l’hypercholestérolémie

En prélude à la Journée mondiale de l’alimentation, célébrée chaque 16 octobre, Nestlé Burkina a organisé, ce 15 octobre 2021, la troisième édition de son forum sur la nutrition. En partenariat avec la Société burkinabè de cardiologie (SOCARB), le thème « Alimentation et hypercholestérolémie : prévention et prise en charge » a été décortiqué. Les participants ont ainsi pu renforcer leurs connaissances sur ce trouble métabolique, qui constitue un facteur de risque de maladies cardiovasculaires, et en apprendre davantage sur les actions posées par Nestlé pour améliorer la santé des populations.

L’hypercholestérolémie touche environ 10% de la population burkinabè. Elle correspond à une augmentation du mauvais cholestérol (LDL) dans l’organisme. Cette augmentation jusqu’à un certain niveau, constitue un facteur de risque majeur de maladies cardiovasculaires. En effet, lorsque le mauvais cholestérol s’accumule, il peut contribuer à la formation de plaques qui, peu à peu, bouchent les artères. Et lorsque les artères sont bouchées, cela va entraîner un ralentissement de la circulation sanguine ainsi qu’une mauvaise oxygénation des organes. Le sujet risque alors de développer un accident vasculaire cérébral, un infarctus ou autre maladie cardiovasculaire.

Dr Valentin Yaméogo, secrétaire général de la Société burkinabè de cardiologie.

Les causes de l’hypercholestérolémie sont multiples. Ce trouble métabolique peut être lié à des facteurs génétiques, à des troubles médicaux mais aussi à la consommation excessive de sucre et de graisses, et à la sédentarité. Certains sujets comme les hommes de plus de 45 ans et les femmes ménopausées de plus de 55 ans ont un risque plus élevé d’hypercholestérolémie.

Il est possible de prévenir l’hypercholestérolémie, en s’aidant de l’alimentation. A en croire Pr Valentin Yaméogo, secrétaire général de la Société burkinabè de cardiologie (SOCARB), si chez un patient le médecin dit qu’il y a hypercholestérolémie, pour la réduire il faut éviter d’apporter des graisses pour entretenir cette hypercholestérolémie, mais aussi dépenser cette hypercholestérolémie à travers la réalisation d’activités physiques sportives. « Ce que nous conseillons, selon les recommandations de l’OMS, c’est de faire 150 minutes d’activités physiques dans la semaine », a-t-il préconisé.

Et Dr Marcel Bengaly, nutritionniste, d’ajouter qu’il est important de soigner son alimentation, en réduisant les acides gras saturés contenus dans les viandes grasses, le beurre, les viennoiseries, les aliments frits et panés, l’huile de palme, le fromage, les pâtisseries, etc. Il est plutôt recommandé de consommer plus de poisson, de fruits et légumes, d’acides gras insaturés, des céréales complètes, moins de sel et d’alcool.

Dr Marcel Bengaly, nutritionniste.

En choisissant d’articuler le 3e forum de la nutrition autour de ce thème, Nestlé Burkina veut contribuer à l’éducation des consommateurs pour une amélioration de leur alimentation. Selon Oumar Saïd Traoré, du département nutrition de Nestlé, son organisation reste convaincue que pour assurer une meilleure santé de la génération actuelle et de celle future, il faut aller vers une alimentation équilibrée. Et pour parvenir à une alimentation équilibrée, il faut procéder à l’éducation des consommateurs, d’où l’opportunité de ce forum au profit du personnel de santé et des populations.

Oumar Saïd Traoré, responsable du département nutrition de Nestlé.

Il faut noter qu’en plus d’éduquer ses consommateurs à une alimentation saine, Nestlé procède progressivement à la réduction du sel dans ses bouillons Maggi et recommande de ne pas rajouter de sel lorsque l’on en consomme. Nestlé enrichit aussi en micronutriments essentiels (fer, iode, vitamine A) ses aliments et boissons largement consommés par les populations (Nido, Cerelac, Maggi).

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

1

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Crise à l’université Nazi Boni : Les parties fument le calumet de la paix en attendant le respect des engagements
Ecole privée de santé Sainte Julie de Ouagadougou : 327 infirmiers et sages-femmes en fin de formation
Education : Le ministre Stanislas Ouaro dans les locaux du lycée technique de Koudougou
Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la société civile demandent la prise en charge les étudiants blessés et la libération de ceux arrêtés
Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante dans une attaque à main armée
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes dans les régions de la Boucle du Mouhoun, à l‘Est, au Nord et au Sahel
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général d’Etat ?
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne Ouédraogo parle "santé publique" avec le Mogho Naaba.
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des agents à fournir les documents ayant servi à leurs recrutements dans la fonction publique
Réhabilitation de la mosquée de Dioulassoba : Les acteurs s’approprient l’étude de faisabilité
Burkina Faso : Le Fonds DANIDA appuie 27 OSC pour la promotion de la paix et des droits humains
Burkina : Philippe Néri Kouthon Nion, le nouveau contrôleur général d’Etat
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés