Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Lycée municipal Katia Van Weel de Sakoula : Un nouveau bâtiment administratif pour faciliter le travail des enseignants

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 14 octobre 2021 à 13h35min
Lycée municipal Katia Van Weel de Sakoula : Un nouveau bâtiment administratif pour faciliter le travail des enseignants

La fondation Katia Van Well, un organisme suisse, a inauguré ce jeudi 14 octobre 2021 à Sakoula, dans l’arrondissement 9 de Ouagadougou, un nouveau bâtiment administratif. Ceci, au bénéfice du lycée communal qui porte son nom. Ce sont plus de 22 millions de francs CFA qui ont été investis pour l’occasion. Le joyau comporte une salle de professeurs, des bureaux et des toilettes.

Le personnel administratif du lycée municipal Katia Van Well peut pousser un ouf de soulagement. Pour cause, il a obtenu la construction d’un nouveau bâtiment administratif. C’est l’œuvre de la fondation Katia Van Well. L’inauguration du bâtiment a eu lieu ce jeudi 14 octobre 2021. Selon le proviseur du lycée, Didier Kabré, ce nouveau joyau va améliorer les conditions de travail des enseignants. L’ancien bâtiment était devenu un peu exigu. C’est donc une épine de moins. Il s’est dit fier d’obtenir ce soutien.

Le vice président de la fondation Arend Van Well au milieu

Les parents d’élèves sont aussi heureux du nouveau bâtiment. Le président de l’association des parents d’élèves (APE), Amadé Maiga, a tenu à remercier l’organisme suisse pour ses efforts au profit de leurs enfants. Tout en applaudissant la réalisation, il a profité de l’occasion pour égrener des doléances à l’endroit des autorités qui ont pris part à l’inauguration. Le lycée, selon lui, rencontre des problèmes comme le manque de salles de classe, un problème d’accessibilité, le manque d’éclairage et le manque de mobilier de bureaux.

Les élèves ont assisté à l’inauguration du nouveau bâtiment

Le maire de Ouagadougou, Armand Pierre Roland Beouindé, a salué un exemple de coopération et d’amitié entre deux peuples : ceux de la Suisse et du Burkina. Il a lui aussi remercié la fondation Katia Van Well pour ses efforts en faveur de l’éducation au Burkina depuis maintenant 25 ans. C’est elle qui a construit le lycée au profit de la commune et elle continue construire des bâtiments. D’autres villages du Burkina ont aussi obtenu des écoles grâce à elle. Le maire a aussi rassuré les parents d’élèves que des dispositions seront prises pour faciliter l’accès à l’établissement. Il va également s’atteler à l’électrification du temple du savoir.

Le maire de Ouagadougou Armand Roland Pierre Beouindé

Arend Van Well, le vice-président de la fondation Katia Van Well, a fait savoir que la construction du bâtiment a été possible grâce à des contributions privées de citoyens suisses. En réalisant ce bâtiment, la fondation veut par-là réitérer sa volonté de voir les enfants recevoir une éducation de qualité. Il espère que d’autres enfants prendront l’exemple de sa fille Katia Van Well qui a initié ce projet alors qu’elle n’avait que 18 ans. La cérémonie était placée sous la présidence du ministre de l’éducation nationale. Empêché, c’est son chargé de mission qui l’a représenté.

Soumaïla Ouédraogo a traduit toute sa reconnaissance à la fondation. Il a aussi salué les efforts des enseignants dans l’éducation des enfants. Grâce à la fondation Katia Van Well, plus de 3 000 enfants ont été scolarisés au Burkina.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Situation sécuritaire au Burkina : Les jeunes de la Tapoa prêts "à se battre jusqu’à la mort" pour libérer leur province
Burkina Faso : Les trois défis du colonel-major Omer Bambara, nouveau chef d’état-major de la gendarmerie
Promotion immobilière au Burkina : Voici les propositions des promoteurs pour une réforme « juste et équitable »
Projet « Djiguifa Dji » : Bientôt 120 postes d’eau autonomes pour soulager les populations du Burkina
41e anniversaire de l’appel de Ouagadougou : Le Pape François demande aux décideurs politiques d’œuvrer pour le retour de la sécurité au Sahel
Violences faites aux enfants : Un dialogue pour y mettre fin
Journée mondiale du lavage des mains : WaterAid et Eau vive pour une prise de conscience collective
Burkina Faso : Le contenu de la déclaration de l’ONU sur les droits des paysans dévoilé aux acteurs
Sécurité et santé au travail : Employeurs et travailleurs de la région du Centre outillés pour prévenir les risques professionnels
Université Professeur Joseph KI-Zerbo : Absata Dayamba s’interroge sur la relation du développement financier et les revenus inégalitaires en Afrique subsaharienne
Vulgarisation des bonnes pratiques agricoles : Help poursuit sa randonnée au Nord
Sondage : Deuil national ou Journée de souvenir et d’hommage populaire aux victimes des attaques terroristes (civils, personnels des Forces de défense et de sécurité, VDP) ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés