Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Fête de l’indépendance à Ziniaré : La population souffre du manque d’eau

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 14 octobre 2021 à 22h42min
Fête de l’indépendance à Ziniaré : La population souffre du manque d’eau

A deux mois de la commémoration de la fête de l’indépendance à Ziniaré, la population souffre du manque d’eau. Dans les secteurs 1, 3 et 4 de Ziniaré, nous avons fait le tour. Hommes, femmes et enfants attestent de la rareté de l’or bleu. De nombreux habitants pointent du doigt les travaux entrepris dans le cadre de la fête du 11-décembre. Pour palier ce problème, beaucoup pensent qu’il faut construire des châteaux d’eau pour la ville de Ziniaré.

Trois jours sans eau, c’est devenu le quotidien des Ziniarevillois. A Zagbega, au secteur 3 de Ziniaré, la situation est critique. Les femmes doivent se lever à 00h pour faire des réserves d’eau. Rien que le 5 octobre 2021, nous avons fait le tour des fontaines et de quelques concessions. Les populations racontent leur douleur. Parmi elles, Fatimata Sinaré, qui affirme : « Cela fait plus de trois jours que nous n’avons pas une goutte d’eau. Nous voulons laver les habits. Mais c’est difficile. Si d’ici le soir nous n’avons pas d’eau, il sera difficile de faire la cuisine pour les écoliers. Elle continue : Personne ne nous dit ce pour quoi il y a beaucoup de coupures, ni pourquoi il y a des quartiers entiers où il n’y a pas d’eau. Cela est déplorable ».

Madame Sawadogo, infirmière dans un hôpital de la place confirme : " Ici au secteur trois, il y a constamment des coupures d’eau. Pour l’hygiène à l’hôpital, nous sommes obligés de faire des réserves d’eau à partir de 00h".

Un habitant dans l’anonymat quant à lui pense qu’il faut de l’eau à la place des maisons construites en faveur de la fête de l’indépendance. "Notre souffrance est connue de tous. Au lieu de construire de grandes maisons pour la fête, nous avons besoin d’eau potable."

Un seul château approvisionne la ville de Ziniaré

A la question de savoir pourquoi Ziniaré est plus proche de Ziga et rencontre des difficultés d’accès à l’eau, un habitant témoigne : "Ici , il y a un seul château qui approvisonne la population en eau. Il faut un autre château d’eau."

Approché le maire de Ziniaré, confirme : "Il est vrai que nous rencontrons énormément des difficultés liées à l’eau. Nous avons un château qui n’arrive pas à couvrir les besoins des populations en eau potable". Pour Pascal Compaoré, la question est déjà discutée et le gouvernement est déjà informé.

En plus des coupures d’eau, des consommateurs comme Edouard Korgo sont remontés contre les factures de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA). Ils ne comprennent pas pourquoi, malgré les nombreuses coupures d’eau ces factures restent aussi « salées ».

Une Européenne résidente à Ziniaré acquiesce. Selon elle, la population souffre du manque d’eau mais aussi de surfacturation. "Il faut que l’ONEA communique avec nous. Les factures sont très élèvées et pourtant nous vivons des coupures".

Nombreux sont les habitants de Ziniaré qui se demandent comment sera la fête si des coupures d’eau deviennent de plus en plus récurentes.

Gérard BEOGO

Vos commentaires

  • Le 14 octobre à 12:36, par changeons En réponse à : Fête de l’indépendance à Ziniaré : La population souffre du manque d’eau

    C’est une triste réalité et malheureusement, l’ONEA ne communique pas. Il y a plusieurs radios locales à Ziniaré que cette société pouvait utiliser pour communiquer avec la population, sans oublier le crieur public, mais hélas. Un bon responsable doit communiquer, expliquer les situation de crise (manque d’eau dans ce cas). Mais si les responsables ONEA de Ziniaré n’attendent que leur salaire à la fin du mois, la situation risque de perdurer. On le droit de se demander si l’ONEA mérite son certificat ISO.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 15:28, par Papou En réponse à : Fête de l’indépendance à Ziniaré : La population souffre du manque d’eau

    Mon type en te regardant on sait ce que vous avez fait de l’eau là. Sérieusement, je me demande parfois ce que rock a fait au bon Dieu. A peine est-il devenu président que tout s’écroule petit à petit

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 16:05, par Kouda En réponse à : Fête de l’indépendance à Ziniaré : La population souffre du manque d’eau

    changeons,
    L’ONEA mérite bien son certificat ISO dans un pays où l’on refuse les vraies priorités au profit de futilités.
    Imaginez un seul instant que les financements de cette foire grotesque et inutile du 11 décembre soient exclusivement utilisés pour améliorer la vie des populations des localités choisies à tour de rôle. On pourrait consacrer deux années à chaque région. Les financements seraient investis pour améliorer l’accès à l’eau potable, à la santé, à la scolarisation et alphabétisation, à l’électricité (solaire par exemple dans les écoles, les csps, etc.), à la formation des agriculteurs et autres producteurs, à aménager les locaux de la police, de la gendarmerie, des eaux et forêts, de la douane, la maison des jeunes et des femmes, des infrastructures sportives, des entrepôts pour produits agricoles alimentés en électricité solaire ou éolienne, à curer les barrages et retenues d’eau et aménager leurs berges de sorte à les protéger durablement, faire des pistes bien aménagées pour permettre les déplacements des personnes et des biens, etc.
    Au lieu de cela, les ressortissants de chaque région sortent, bloquent les routes et exigent qu’on ne déplace pas "leur 11 décembre" car ils tiennent aux routes bitumées (quel bitume d’ailleurs), à la construction de cités, et d’autres futilités qui n’ont aucun effet positif sur la vie quotidienne des populations.
    Ne venez pas vous plaindre si vous ne connaissez pas vos priorités et préférez vous battre pour des choses futiles.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Centre-nord du Burkina : La construction de la présidence de la future université de Kaya a commencé
Gestion du contentieux de l’Etat : l’Agence judiciaire de l’Etat échange avec les responsables des structures déconcentrées de la Boucle du Mouhoun
SONABHY : Le nouveau directeur général, Dr Alpha Oumar Dissa, s’engage à promouvoir le plein épanouissement professionnel des agents
Sondage : Deuil national ou Journée de souvenir et d’hommage populaire aux victimes des attaques terroristes (civils, personnels des Forces de défense et de sécurité, VDP) ?
Efficacité de l’utilisation des ressources dans le secteur du bâtiment et de la construction au Burkina Faso : Une question de plus dans l’agenda du ministère de l’Urbanisme, de l’habitat et de la ville
PNDES II : C’est au tour du Centre ouest de s’informer et s’outiller sur les enjeux
Banque commerciale du Burkina : Le personnel rend hommage à l’ex-directeur général Mahmud Hammuda
Burkina Faso/Fête du Maouloud : La journée du mardi 19 octobre 2021 déclarée chômée et payée
16e synode diocésain à Ouagadougou : « Le but est de faire germer des rêves, susciter des prophéties et des visions », dixit Phillipe Ouédraogo
Violences basées sur le genre et mécanisme de gestion des plaintes : Les acteurs concernés outillés à Koudougou
Koudougou : Le styliste François 1er renforce les capacités de son entreprise
Bobo-Dioulasso : Le syndicat des transporteurs intercepte cinq cars ivoiriens en transit sur le territoire burkinabè, avec à son bord des passagers nigériens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés