Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Politiques agricoles au Burkina : Des leaders des organisations paysannes outillés sur la question à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 13 octobre 2021 à 16h00min
Politiques agricoles au Burkina : Des leaders des organisations paysannes outillés sur la question à Bobo-Dioulasso

La Confédération paysanne du Faso (CPF) organise une tournée dans plusieurs régions du Burkina Faso, à la rencontre de ses membres. Dans les Hauts-Bassins, cette rencontre se tient les 13 et 14 octobre 2021 à Bobo-Dioulasso. L’objectif de cet atelier de formation est de permettre des échanges entre les leaders des organisations paysannes (OP) et OSC (organisation de la société civile) et de les former sur les politiques agricoles au Burkina.

Ces rencontres se tiennent dans un contexte marqué par la fin de la campagne agricole 2021-2022, qui a connu de nombreuses irrégularités des pluies. Ces tournées régionales permettront aux leaders des OP et les autres membres d’échanger sur leurs difficultés, et de porter leurs préoccupations au niveau des cadres de dialogue. Elles se présentent également comme une opportunité pour la formation des responsables de ces OP et OSC dans les régions sur les politiques agricoles. Ceci, en vue de garantir une participation efficace de ces acteurs dans les cadres de dialogue.

La rencontre de Bobo-Dioulasso, qui se tient les 13 et 14 octobre 2021, regroupe les acteurs des régions des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-ouest. La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu ce mercredi 13 octobre, et a connu la présence du premier responsable de la Confédération paysanne du Faso, Bassiaka Dao. Selon lui, ces tournées régionales vont aussi permettre aux participants de renforcer leurs capacités d’influence sur les politiques agricoles dans le but de faire des propositions lors de l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de ces politiques. Mais aussi, de formuler des propositions d’idées d’actions pertinentes à l’endroit des décideurs et aux acteurs directs concernés.

Des leaders des organisations paysannes prennent connaissance des politiques agricoles

Renforcer les capacités des coordinations régionales

A en croire le président de la Confédération paysanne du Faso, Bassiaka Dao, ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Paysans engagés dans l’évaluation des politiques sectorielles (PEPS) », financé par l’Union européenne. Il est mise en œuvre par la CPF et Agriculteurs français et développement international (AFDI). Lancé en janvier 2021 pour couvrir la période de 2020-2022, il vise à contribuer au renforcement des capacités de coordination, de redevabilité et de dialogue des organisations paysannes burkinabè dans la gouvernance des politiques de développement rural et les politiques sur le foncier, les intrants et les semences.

« C’est dans le cadre de la mise en œuvre du projet qu’il est prévu l’organisation d’échanges paysans et des concertations via des tournées régionales auprès des membres des faîtières membres de la CPF dans les 13 régions du pays. Ces moments sont très importants pour favoriser et approfondir le lien entre OP locales et réseau national, pour que les paysans exposent leurs attentes et que la CPF explique son travail, ses succès et ses difficultés », a-t-il expliqué.

Le président de la Confédération paysanne du Faso, Bassiaka Dao

Avant de poursuivre : « Nous avons remarqué que les agriculteurs ne connaissent pas les politiques agricoles élaborées et mise en œuvre au niveau du Burkina Faso. C’est ainsi que nous avons décidé d’organiser ces tournées dans les treize régions du pays. Nous voulons que les participants aient une meilleure compréhension non seulement des politiques agricoles mais aussi de la politique de sécurisation foncière en milieu rural ; ce que la loi 034-2009 dit en matière de foncier rural. Malheureusement dans notre domaine, 90% des acteurs ne connaissent pas cette loi. Et nous voulons que ces acteurs arrivent à comprendre leurs droits et devoirs sur leurs terres ».

La première journée des travaux est consacrée aux échanges paysans et la deuxième journée à la formation des leaders sur les politiques agricoles. Les présentations vont porter notamment sur les rôles et missions de la CPF, sur la question du foncier rural et sur les mécanismes de distribution des intrants et équipements. Par ailleurs, les participants auront droit à des travaux de groupes. Les communications seront animées par des cadres de la CPF, des leaders et des personnes ressources. Le top départ des travaux a été donné par le représentant du directeur régional de l’agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Centre-nord du Burkina : La construction de la présidence de la future université de Kaya a commencé
Gestion du contentieux de l’Etat : l’Agence judiciaire de l’Etat échange avec les responsables des structures déconcentrées de la Boucle du Mouhoun
SONABHY : Le nouveau directeur général, Dr Alpha Oumar Dissa, s’engage à promouvoir le plein épanouissement professionnel des agents
Sondage : Deuil national ou Journée de souvenir et d’hommage populaire aux victimes des attaques terroristes (civils, personnels des Forces de défense et de sécurité, VDP) ?
Efficacité de l’utilisation des ressources dans le secteur du bâtiment et de la construction au Burkina Faso : Une question de plus dans l’agenda du ministère de l’Urbanisme, de l’habitat et de la ville
PNDES II : C’est au tour du Centre ouest de s’informer et s’outiller sur les enjeux
Banque commerciale du Burkina : Le personnel rend hommage à l’ex-directeur général Mahmud Hammuda
Burkina Faso/Fête du Maouloud : La journée du mardi 19 octobre 2021 déclarée chômée et payée
16e synode diocésain à Ouagadougou : « Le but est de faire germer des rêves, susciter des prophéties et des visions », dixit Phillipe Ouédraogo
Violences basées sur le genre et mécanisme de gestion des plaintes : Les acteurs concernés outillés à Koudougou
Koudougou : Le styliste François 1er renforce les capacités de son entreprise
Bobo-Dioulasso : Le syndicat des transporteurs intercepte cinq cars ivoiriens en transit sur le territoire burkinabè, avec à son bord des passagers nigériens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés