Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Opération Barkhane : Plusieurs actions conjointes menées dans la bande sahélo-saharienne

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Lefaso.net • vendredi 8 octobre 2021 à 23h20min
Opération Barkhane : Plusieurs actions conjointes menées dans la bande sahélo-saharienne

Par le communiqué ci-dessous, signé du 7 octobre 2021, la Force Barkhane indique que plusieurs opérations conjointes et actions de partenariat ont marqué la semaine, dans la bande sahélo-saharienne. Elles illustrent, selon le compte-rendu, le très bon niveau d’inter-opérabilité de la Force Barkhane et des forces partenaires.

Ainsi ressort-il par exemple que du 25 septembre au 1er octobre 2021, la Force Barkhane a conduit une opération d’appui des Forces armées nigériennes (FAN) dans la région d’In Ates, au sud de la frontière malo-nigérienne. Suite à l’attaque du poste militaire d’In Ates en décembre 2019 par l’État islamique au Grand Sahara (EIGS), la reconstruction d’un poste militaire de reconnaissance (PMR) revêt un enjeu crucial au Niger.

Dans ce contexte, les FAN engagées avaient pour mission d’effectuer des reconnaissances et des actions de harcèlement des GAT dans cette zone du Nord-Niger, dans le but de créer des conditions favorables à la construction de ce PMR.

Le groupement tactique désert (GTD) Edelweiss a évolué conjointement avec la 153e compagnie spéciale d’intervention (CSI) sur un terrain particulièrement exigeant, avec de nombreux oueds encore remplis et boueux en raison de la saison des pluies. Le village a été atteint et reconnu grâce à la maîtrise du terrain et des savoir-faire tactiques par les FAN et grâce à l’expérience acquise par les soldats du GTD Edelweiss au cours des derniers mois. Les avions de chasse de l’armée de l’Air et de l’Espace ont appuyé les troupes au sol pendant toute l’opération : 11 créneaux d’appui aérien ont été effectués au profit de la mission. L’opération a permis de faire fuir les GAT de la région et de reconnaître deux positions favorables pour la construction du nouveau PMR.

L’interopérabilité entre la Force Barkhane et l’armée nigérienne se renforce de manière continue.

Ainsi, un officier nigérien était détaché au sein du poste de commandement tactique, afin d’assurer la coordination entre les unités.

La Task Force (TF) Takuba a mené des opérations de harcèlement des Groupes armés terroristes (GAT) avec 3 Task groups (TG) et les FAMa. Dans le cadre de sa mission de 3A (advise, assist and accompany), le TG franco-estonien de Gao a réalisé une opération aux côtés de l’ULRI. Cette mission planifiée et conduite à la demande des forces armées maliennes (FAMa) s’est déroulée dans le Liptako malien, dans la région de Lelehoye, à environ 40 km au sud-est de Gao, et a permis la reconnaissance d’une zone d’intérêt des groupes armés terroristes (GAT). À Ménaka, le TG franco-tchèque et le TG suédois ont conduit une mission de reconnaissance du village d’In Araban et de ses environs pour harceler les GAT dans l’une de leurs zones d’action. Le premier ravitaillement par air de la Force Barkhane au profit de la TF Takuba a été réalisé au cours de cette opération.

Le 30 septembre 2021, tôt dans la matinée, un C-130J Super Hercules du Groupement de transport opérationnel (GTO) de Niamey a effectué une livraison par air (LPA) au profit des hommes de la TF Takuba. Trois palettes, pour un total de 4,2 tonnes, comprenant notamment de l’eau, des rations de combat et du carburant, ont été larguées pour ravitailler les TG au plus près des opérations. En contact radio avec un Joint tactical air controller (JTAC) tchèque, qui assurait la liaison et le guidage, l’équipage a adapté sa trajectoire à la progression des troupes au sol pour répondre au mieux à leurs besoins.

Lefaso.net




Portfolio

Vos commentaires

  • Le 9 octobre à 10:01, par Alexio En réponse à : Opération Barkhane : Plusieurs actions conjointes menées dans la bande sahélo-saharienne

    Barkhane par icim et Barkhane par-la. La resultante est la meme. Elle a perdu cette guerre. Mais eller est en offensive par la manipultion communicative de nos citoyens victimes de cette debandade geo-politique, ou la France a pris le commando jusqu a nos jours sans convaincre avec ses moyens logistiques d informations sattelitaires et autres commodites.

    Suur le terrain la contradiction est palpable. Le comble de ce echec est que, la France avec sa technologie de pointe en matiere de cartographier les minerais dans cette zone si riche en potentielle minieres arrivent a dater la quantite de ses matieres.

    Mais elle n arrive pas a nous donner approximativement le nombre de ses aggresseurs debiles du Sahel avec tous les noms qu ont les a attribuer.

    Mon analyse est que la France est au Sahel, pas pour la beaute des Saheliens. Mais ses interets. Et qui paye cette facture elevee de 1million d Euro par jours ? Une France sur-endettee n a pas cette capacite financiere.

    Je le repete, la necessite de voire une Russie sur le sol malien devrait inspirer le Burkina Faso.

    Si le grand Nigeria a signer des accords militaires avec la Russie contre Boko Haram, ce n est pas lnotre pays qui va tourner le dos a ce pays qui n a pas de passe colonial avec l Afrique.

    D ailleurs elle nous a toujours aider nos peuples a se liberer de l imperialisme occidentale pour leurs visees pedatrices sur notre continent.

    L Occident veut l Afrique,leur paradis sur la terre sans les africains.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 13:42, par Alexio En réponse à : Opération Barkhane : Plusieurs actions conjointes menées dans la bande sahélo-saharienne

    Cette force d occupation Barhane doit deguerpir avec ses mercenaires europeens dite force Takouba.

    10ans de bavures et de double jeux de la France.
    Fiasco total.

    Voila que le premier que le ministre Chogel Maiga a deposer son mea culpa sur l implication de la formation des soit-disant terroristes ou djihadiste par la France a Kidal.

    Defendant son armee ay penetrer par son collaborateur depuis 2012. Elle a faillit a son rolle initial. En l occurrence la recuperation de tout le territoire malien. Le resultat se parle de lui meme. Negatif.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : « Désormais, il y aura une grande communication avec nos troupes », promet le ministre de la défense
Insécurité au Burkina : Des bases terroristes détruites par les soldats de l’Opération Koudanlgou IV
Attaque d’Inata : Le rapport de l’enquête remis au Président du Faso
Actes terroristes au Burkina : L’ ANAPEV invite les populations à cesser toutes publications incitatives
Insécurité au Burkina : Le gouvernement s’explique devant l’Assemblée nationale
Burkina : Trois soldats tombés et une dizaine de terroristes neutralisés à Thiou dans le Nord
Situation sécuritaire au Burkina : L’Union des Forces Progressistes (UFP) appelle à doter conséquemment les forces de défense et de sécurité
Inhumation des gendarmes tués à Inata : Entre désolation et colère
Situation sécuritaire au Burkina : Le MBDHP se démarque des appels incessants au coup d’état militaire
Crise sécuritaire au Burkina : L’APP/Burkindi exhorte le président du Faso à la prise de « décisions radicales et courageuses »
Situation sécuritaire au Burkina : Le Balai citoyen dénonce l’irresponsabilité des autorités
Situation sécuritaire : Les Evêques du Burkina invitent le gouvernement à communiquer avec courage
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés