Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Burkina Faso : La LONAB offre 100 millions de francs CFA pour l’organisation du FESPACO

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mercredi 6 octobre 2021 à 15h52min
Burkina Faso : La LONAB offre 100 millions de  francs CFA pour l’organisation du FESPACO

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a signé avec la Loterie nationale burkinabè (LONAB), un accord de sponsoring, ce mercredi 6 octobre 2021, au siège du FESPACO. Il s’agit, à travers ce financement, d’accompagner le FESPACO dans la bonne tenue du festival.

La 27e édition du FESPACO se profile à l’horizon. Pour la bonne tenue de cet événement, la LONAB, comme à l’accoutumée a apporté sa contribution à l’organisation du festival, en octroyant un financement d’une valeur de cent millions de francs CFA. Conformément à sa mission de soutien à l’État et au ministère de la Culture en particulier, la LONAB sponsorise chaque édition du FESPACO.

Cet accompagnement, « s’inscrit en droite ligne de son plan stratégique 2016-2025 dont l’accroissement de sa responsabilité sociétale constitue le sixième axe stratégique » a laissé entendre le directeur général de la LONAB, Patrice Patindéba Naza.

Le directeur général du FESPACO, Moussa Alex Sawadogo, satisfait de ce financement, n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude. « Je remercie la LONAB et le directeur général pour tout le travail qu’ils font pour des institutions comme le FESPACO », a-t-il dit. Ce financement contribue au renforcement du partenariat entre les deux institutions et permettra d’offrir aux festivaliers un évènement à la hauteur de leurs attentes.

Le directeur général de la LONAB remettant le chèque de 100 millions de francs CFA au délégué général du FESPACO

Par ailleurs pour cette 27e édition, la dotation pour le prix spécial qu’offre la LONAB, dénommé « Prix de la chance », passe de deux à cinq millions de francs CFA, dans l’optique de stimuler davantage les cinéastes. Ce prix spécial est attribué au réalisateur du meilleur court-métrage en compétition ayant traité au mieux une question relative aux domaines tels que : le soutien à la culture, à l’éducation, à la promotion agricole, au développement socio-économique.

La LONAB a tenu également à saluer le travail de la délégation générale du FESPACO pour la tenue effective de la présente édition dans ce contexte sanitaire marqué par la pandémie du covid-19.

Initialement prévue pour se tenir du 27 février au 6 mars 2021, la 27e édition du FESPACO se tiendra du 16 au 23 octobre 2021 à Ouagadougou avec pour thème : « Cinémas d’Afrique et de la diaspora : nouveaux regards, nouveaux défis ». Le Sénégal est le pays invité d’honneur. Malgré le contexte sécuritaire et sanitaire, le comité d’organisation entend réussir ce rendez-vous avec le maintien de toutes les activités prévues, comme le marché du cinéma et de la télévision, les rencontres professionnelles, les projections dans les salles ouvertes au grand public.

Nado Ariane Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 octobre à 16:03, par TANGA En réponse à : Burkina Faso : La LONAB offre 100 millions de francs CFA pour l’organisation du FESPACO

    Oui mais vous avez donné combien de cette façon pour appuyer les VDP et l’armée ? Vous devriez le faire périodiquement.
    De toutes les façons, c’est par ce que les hommes de tenue travaillent que tout peut s’organiser.
    Pensez y et pas seulement la LONAB mais toutes les structures qui font beaucoup d’argent et même les gros privés ; surtout ceux qui peuvent se permettre de perdre des milliards hors du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 17:07, par Obliviator ! En réponse à : Burkina Faso : La LONAB offre 100 millions de francs CFA pour l’organisation du FESPACO

    La LONAB, une société publique ou para-publique de l’état et sous la tutelle du ministère de l’économie et des finances qui se charge du budget de l’état, n’a pas le droit de faire des dons au hasard à d’autres institutions. C’est de l’anarchie totale, c’est comme ça on veut justifier les actes de corruption et de détournement des deniers publiques. Le BF est devenu un pays en chute libre où chacun fait ce qu’il veut comme bien il l’entend et il y’a de quoi se faire de sérieux soucis pour son avenir, s’il en a un.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Cinéma et musique : Ives Edgard, la machine à tourner
Musique : Sly de Sly , une pépite de la musique Ivoirienne
Musique au Burkina : Smarty dompte le stade municipal de Ouagadougou
Foire internationale du livre de Ouagadougou : Les exposants crient à la morosité du marché
Nuits atypiques de Koudougou : La 26e édition a tenu son pari
Donsharp De Batoro, Kundé d’or 2021 : « Ce trophée vient récompenser toute la filière art oratoire »
Burkina Faso : "La Ruche", un festival destiné à l’éveil du jeune public
Théâtre : le spectacle jeune « Beoogneere, l’espoir de la savane », présenté en avant-première
Burkina Faso : L’institut Goethe ouvre le bal de la 7e édition du festival de films scientifiques
Ciné Droit Libre 2021 : Alpha Blondy et Youssoupha, parrains de la 16e édition
Kundé 2021 : La 20e édition se tiendra sur fond de résistance et de résilience du peuple burkinabè
Burkina : Le musée de la musique rend hommage au maître incontesté du tianhoun, Bakary Dembélé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés