Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Burkina/Elections de proximité : Les députés du groupe RDJ planchent sur le suffrage universel direct

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 28 septembre 2021 à 23h00min
Burkina/Elections de proximité : Les députés du groupe RDJ planchent sur le suffrage universel direct

Les députés du groupe parlementaire, Rassemblement pour la démocratie et la justice (RDJ) se sont réunis à Kaya pour leurs premières journées parlementaires de l’année 2021. C’était du 23 au 25 septembre 2021 à Kaya, dans la région du Centre-nord.

Composé de neuf partis politiques que sont le CNP, l’UNIR/PS, le RPI, l’APR-Tilgré, le CPS-G3, le MBF, le PDC, le PDS et le PUR, tous affiliés à la majorité présidentielle, le groupe parlementaire RDJ regroupe 21 membres. Lesdits membres se sont retrouvés à Kaya, pour mener une réflexion sur le thème : « Suffrage universel direct : quelles options pour les élections de proximité ? ».

Un choix qui traduit l’engagement des députés aux côtés de la population Kayalaise, selon le président du comité d’organisation de ces journées parlementaires, Rasmané Daniel Sawadogo. « L’organisation de ces journées ici, à Kaya, est une marque de solidarité à l’endroit des populations résilientes à l’hydre terroriste », s’est-il réjoui.

Député Rasmané Daniel Sawadogo, PCO

Maintenir une liste à part entière pour l’élection du maire par les conseillers municipaux ou laisser la désignation du maire au niveau de la commune directement par les électeurs ? Ces deux propositions étaient au menu des débats des premières journées parlementaires 2021 du groupe parlementaire Rassemblement pour la démocratie et la justice.

Vue des participants

A entendre le président du groupe parlementaire, Halidou Sanfo, les échanges ont permis aux participants de mener des réflexions sur des pistes de solutions aux crises sociopolitiques qu’engendrent les élections des premiers responsables des collectivités territoriales.

Selon M. Sanfo, « la majorité des Burkinabè pense que l’introduction du suffrage universel direct pour l’élection des maires et présidents des conseils régionaux pourrait être la solution la plus appropriée à l’instabilité des exécutifs des collectivités ».

Député Halidou Sanfo, président du RDJ

Il s’est penché sur les insuffisances liées au suffrage indirect. « Concrètement, les collectivités, d’après les élections de 2016, ont connu des incidents plus ou moins graves ayant entraîné des pertes en vies humaines, des blessés, des destructions de biens publics et privés dans certaines localités », a-t-il déploré.

Et pour mieux se situer, les députés ont fait appel au directeur général des libertés publiques et des affaires politiques au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Bruce Emmanuel Sawadogo, qui a développé une communication sur la question. Des échanges et partages d’expériences ont ensuite permis aux députés d’analyser le système et de faire des suggestions, en vue d’améliorer les réformes envisagées par l’Assemblée nationale et qui sont inscrites aux points du dialogue politique opposition-majorité, selon le communicateur, qui soutient cependant que ces réformes suivront un processus.

Bruce Emmanuel Sawadogo, communicateur

« Il est important que les acteurs échangent sur la question et que l’Assemblée nationale puisse l’adopter, pour son opérationnalisation. » Et d’ajouter que tout dépendra de ce que nous aurons comme calendrier et de la décision de l’exécutif pour son application aux élections municipales de mai 2022 ».

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Lefaso.net /Kaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Le syndicat des transporteurs intercepte cinq cars ivoiriens en transit sur le territoire burkinabè, avec à son bord des passagers nigériens
Burkina : Un syndicat de l’Éducation appelle les enseignants « à sauver l’école de ces prédateurs »
Procès assassinat Thomas Sankara : Un collectif d’avocats se dit déterminé à faire jaillir la vérité
Tolérance au Burkina : Un projet pour promouvoir le vivre-ensemble
Lutte contre le diabète : Un nouveau siège pour l’ACDB
Coopération : Le président Mohamed Bazoum attendu ce 17 octobre à Ouagadougou
Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté : Déclaration de Achim Steiner, Administrateur du PNUD
Boucle du Mouhoun : Des organisations paysannes et des OSC renforcent leurs capacités en politiques agricoles
Lutte contre les violences basées sur le genre : Enabel sensibilise à travers la musique
Salon de la publicité et de l’édition (SAPE) : La première édition se tiendra du 11 au 13 novembre 2021
Journée mondiale de l’alimentation : Nestlé Burkina attire l’attention sur l’hypercholestérolémie
Programme de développement d’urgence : L’ONG Terre des hommes et ses partenaires se concertent
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés