Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Burkina Faso : Le club des hommes d’affaires franco-burkinabè effectue sa rentrée

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • vendredi 24 septembre 2021 à 15h00min
Burkina Faso : Le club des hommes d’affaires franco-burkinabè effectue sa rentrée

Le Club des hommes d’affaires franco-burkinabè (CHAF-B) a organisé ce 23 septembre 2021, un cocktail à Ouagadougou pour marquer le retour de son nouveau programme après une période de vacances et aussi pour présenter les nouveaux adhérents aux anciens membres.

Créer un cadre de concertations et d’échanges entre les autorités publiques et les opérateurs en vue de renforcer les liens entre les hommes d’affaire français et burkinabè, tel est le cheval de batail du Club des hommes d’affaires franco-burkinabè (CHAF-B).

Selon le président du CHAF-B, Arnaud Bouhier, le cocktail entre dans le cadre de leur traditionnelle rentrée. « Traditionnellement, au mois de septembre, nous organisons notre cocktail de rentrée. C’est un cocktail où nous nous retrouvons après une période plus ou moins longue de congé ou d’absence et qui va plutôt marquer le retour à notre nouveau programme de l’année. C’est le lieu aussi de laisser la parole aux membres qui ont adhéré dans l’année en cours pour qu’ils présentent leurs activités », a-t-il laissé entendre

OLEA, ACT et ALLO FASO sont les trois nouveaux membres qui ont intégré le club des hommes d’affaires franco-burkinabè ce 23 septembre 2021.

Selon la responsable du groupe ALLO FASO, Kadidia Tall, le but de cette adhésion est d’élargir son réseau. « La plus grande et la première motivation était de pouvoir avoir accès à des entrepreneurs à qui nous pourrons présenter nos produits et services », a-t-elle expliqué.

« Ce club permet à des personnalités du gouvernement ou de la haute administration du Burkina Faso de se rencontrer et aussi de débattre », Arnaud Bouhier, président du CHAF-B

A entendre le président du CHAF-B, ce qui fait le dynamisme du club, est la diversité des activités qui y sont représentées. Le club regroupe toute sorte d’entreprises : petites, moyennes ou grandes entreprises, artisans, professions libérales exerçant dans différentes activités.

Le CHAF-B compte à ce jour 101 adhérents. Rendez-vous est pris en octobre avec le ministre en charge des mines, s’en suivra un diner gala qui sera organisé en novembre prochain.

En rappel, c’est lors de la commission mixte franco-burkinabè de janvier 1990 qu’a été décidée la mise en place d’un club des hommes d’affaires franco - burkinabé (CHAFB). Le 20 novembre 1990, l’assemblée générale constitutive du club, sous l’égide de la Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat du Burkina Faso, adopte un projet de statut pour le club et élit le premier bureau. Le club est officiellement reconnu par le ministère de l’Administration territoriale le 2 avril 1991. En septembre 1994, le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC), anciennement Mission française de coopération, détache un coopérant au service national (CSN) afin de permettre au Club de se structurer.

Hanifa Koussoubé et Nado Paré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Plus d’une centaine d’entreprises et de personnes impliquées dans la fraude fiscale
« UAB et moi » : Le nouveau "bébé" digital de l’UAB qui rend l’assurance plus proche des clients
Restriction des réseaux sociaux : Les E- commerçants se disent au bord de la faillite
Société Générale Burkina Faso (SGBF) : « L’AUDACE » de se réinventer
Justice : Onze magistrats admis à la retraite reçoivent des hommages
Comité interprofessionnel de l’anacarde du Burkina : Ibrahim Sanfo préside désormais aux destinées de la structure
Trésor public : Un deuxième plan stratégique 2021-2025 en soutien au PNDES II
Développement des entreprises au Burkina : Une formation continue pour renforcer les compétences des agents
Gestion budgétaire et comptable au Burkina : Les innovations du nouveau cadre juridique, financier et comptable expliquées aux acteurs des EPE et du Trésor public
Finances : Coris Bank International souffle sa 14e bougie
Rétrospective 2021 : Retour sur l’actualité économique du Burkina
2e édition du prix de l’excellence de la DGI : 34 agents et neuf personnalités morales distingués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés