Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Fécafoot : Samuel Eto’o veut reconstruire le football camerounais

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • jeudi 23 septembre 2021 à 13h00min
Fécafoot : Samuel Eto’o veut reconstruire le football camerounais

Samuel Eto’o a annoncé, dans la soirée du mardi 21 septembre 2021, sa candidature à la présidence de la Fédération camerounaise de football. L’attaquant vedette des Lions indomptables promet des reformes fortes qui vont permettre de relancer le football camerounais, s’il est élu le 11 décembre prochain.

La candidature de Samuel Eto’o à la présidence de la Fécafoot n’était plus un secret pour les fans du ballon rond africain. Mais seul le timing était inconnu. Dans la soirée du mardi 21 septembre 2021, l’ancien attaquant des Lions indomptables a mis fin au suspense en annonçant sa volonté de briguer la présidence de la Fédération camerounaise de football.

C’est dans un document de plusieurs pages publié sur sa page Facebook que l’ex-buteur du FC Barcelone (Espagne), de l’Inter Milan (Italie), de l’Anji Makhatchkala (Russie) ou encore de Chelsea (Angleterre) a livré les raisons pour lesquelles il se lance à l’assaut de la Fécafoot. « Il est temps de reconstruire notre football. Nous ne pouvons pas retarder la refonte de notre sport numéro un car le reste du monde avance et il avance sans nous », a-t-il indiqué dans ce qui ressemble à une esquisse de programme.
Un candidat très ambitieux

Le slogan du candidat Eto’o est de « Redonner au football camerounais sa grandeur ». L’expression de toute une vision pleine d’ambitions. Pour le natif de Nkon, l’un des 29 villages de la commune d’Andek, département de la Momo, dans la région du Nord-Ouest du Cameroun, il est plus que jamais temps de remettre le ballon rond camerounais sur les rails. Selon lui, il s’agit de prendre en compte toutes les sections du football : amateur, soccer beach, féminin, sélection nationale, etc. « Le souhait de nos citoyens est que nous regardions au-delà de nos intérêts égoïstes afin de relancer nos championnats locaux en assurant leur régularité, leur attractivité et leur visibilité », a-t-il ajouté.

Pour le quadruple Joueur africain de l’année, il faut aussi redonner l’esprit de conquête aux joueurs. « Il est tout aussi urgent de restaurer l’esprit de conquête au sein de nos sélections nationales, de redonner de la confiance à nos ressources humaines pour que talents et encadreurs aient une croissance simultanée et pérenne », a-t-il ajouté. Samuel Eto’o s’engage également à instaurer les bonnes pratiques de gouvernance au sein du football camerounais.

Lors des dernières élections du président de la Fécafoot, l’attaquant vedette des Lions indomptables avait soutenu la candidature de Seydou Mbombo Njoya, l’actuel président. Mais le "pichichi" n’est pas satisfait des résultats engrangés. « Il y a trois ans, j’ai soutenu un projet dont les promesses me paraissaient dignes d’intérêt pour l’avenir de notre football. A l’heure du bilan, je n’ai pas de regrets même si les fruits n’ont pas tenu la promesse des fleurs. En revanche, il est important de partir de cette déception pour un changement maîtrisé et bien géré », a ajouté l’ex goleador des Lions indomptables.

Pour prouver sa sincérité, Samuel Eto’o a promis de reverser ses primes pour le développement du football amateur. « Un projet et une vision de cette envergure ont besoin d’hommes dévoués, engagés, appliqués. C’est pourquoi je me présente à vous avec un engagement révolutionnaire de ne pas empocher un seul centime des indemnités mensuelles prévues pour les fonctions de président de fédération. Celles-ci seront affectées au développement du football amateur selon un mécanisme adopté par l’Assemblée générale », a rassuré le candidat Eto’o avant d’ajouter : « je viens dans l’administration du football camerounais pour attirer les financements extérieurs et non pour amenuiser par des charges inutiles les recettes déjà très chétives ».

Après l’officialisation de sa campagne, Samuel Eto’o devra faire face au processus électoral qui commence ce 24 septembre avec les Assemblées générales des Ligues départementales et censé s’achever le 11 décembre 2021 lors de l’Assemblée générale fédérale de la Fécafoot.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Eliminatoires de la Coupe du monde : « Les Etalons peuvent aller battre l’Algérie sur ses installations », dixit Madi Panandétigri
Première édition du "Tournoi de la révélation" : L’"ASEB" sacrée champion
Eliminatoires Coupe du monde 2022 : Les Etalons confirment face à Djibouti (2-0)
Sports : L’ambassadeur du Japon offre des kimonos à la Fédération burkinabè de judo
Eliminatoires de la Coupe du monde 2022 : Les Etalons surclassent Djibouti (4-0)
Abdoul Fessal Tapsoba, attaquant des Etalons : « Je vais essayer de concrétiser toutes les occasions de but qu’on aura »
Eliminatoires Coupe du monde : Des joueurs présentent de petits soucis de santé
Eliminatoires de la Coupe du monde 2022 : Bryan Dabo donne les raisons de son retard
Championnat national de rugby : Les équipes de Bobo-Dioulasso « restent maîtres » du rugby à sept
Éliminatoires Coupe du monde 2022, Burkina contre Djibouti : Les Étalons ont commencé leur préparation
Santé : Bientôt une loi pour garantir la prise en charge sanitaire des sportifs blessés
Championnat du monde de Log lift : Moov Africa Burkina offre 5 millions de francs CFA à Iron Biby
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés