Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Changement climatique : Un deuxième atelier national pour préserver le Bassin de la Volta

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • mardi 21 septembre 2021 à 14h40min
Changement climatique : Un deuxième atelier national pour préserver le Bassin de la Volta

L’Autorité du Bassin de la Volta (ABV) organise du 21 au 23 septembre 2021 à Bobo-Dioulasso le deuxième atelier national de renforcement des capacités et de production des cartes de risques des inondations et de sécheresse dans le Bassin de la Volta.

Débuté le mardi 21 septembre 2021, l’atelier a pour objectif de développer les connaissances des techniciens sur l’évaluation de la vulnérabilité et l’impact des inondations ainsi que l’exposition à la sécheresse. L’autre objectif est de produire des cartes d’impacts d’inondations et d’exposition à la sécheresse.

Cet atelier entre dans le cadre du projet « Intégrer la gestion des inondations et de la sécheresse et l’alerte précoce pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la Volta » (VFDM), mis en œuvre par le consortium Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence spécialisée des nations unies, l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV) et le Partenariat mondial de l’eau en Afrique de l’Ouest (GWP-AO).

Les participants

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet VFDM, il est prévu de mener l’activité portant sur le développement des cartes de risques des inondations et de sécheresse dans le Bassin de la Volta en utilisant les informations nouvelles et celles existantes disponibles auprès des agences mondiales, nationales et locales ainsi qu’avec d’autres projets dans la région.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du développement du système d’alerte précoce VOLTALARM basé sur la plateforme myDEWETRA.

Pour ce faire, des techniciens mobilisés dans chacun des six pays (Bénin, Burkina Faso, Côte-d’Ivoire, Ghana, Mali, Togo) du Bassin de la Volta ont suivi avec intérêt des formations en ligne pour la production desdites cartes de risques, avec l’appui de la Fondation de recherche CIMA et en collaboration avec l’Institut des études environnementales IVM de l’université VRIJE.

Yaovi Robert Dessouassi, directeur exécutif de l’Autorité du Bassin de la Volta

Comme le souligne Yaovi Robert Dessouassi, directeur exécutif de l’Autorité du Bassin de la Volta, ce bassin nourricier de la Volta, à l’instar des autres bassins fluviaux de la sous-région ouest-africaine, voire d’Afrique et d’ailleurs, connaît depuis les années 70 à nos jours, les effets néfastes du changement climatique qui se caractérise, entre autres, par des phénomènes extrêmes tels que les inondations et les sécheresses avec à chaque fois d’importants dégâts matériels et /ou humains.

Il a cité en exemple le cas du Burkina où pendant les hivernages de 1988, 1992, 1994, 1999 et 2009 et tout récemment de 2016 et 2017, il y a eu de graves inondations, générées par d’intenses précipitations, dépassant parfois les 100 mm en cinq jours.

Il urge donc selon M. Dessouassi d’anticiper, en se dotant, d’avantage d’outils de prévention et de gestion de ces phénomènes hydro-climatiques extrêmes que personne ne peut empêcher de se produire.

Photo de famille

Le bassin hydrographique de la Volta au Burkina Faso, couvre une superficie de 171.105 km2, soit environ 62,4% du territoire national et est drainé par les affluents Volta noire, Volta blanche et Volta rouge dénommés respectivement le Mouhoun, le Nakanbé et le Nazinon.

Les activités du projet « Intégrer la gestion des inondations et de la sécheresse et l’alerte précoce pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la Volta » (VFDM) débutées en juin 2019 prennent fin en juin 2023. Le projet est financé par le Fonds d’adaptation.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sauvegarde environnementale et sociale : Le Burkina à la recherche de solutions résilientes
Eau-assainissement : Le Salon international des toilettes, de l’assainissement et de l’hygiène de Ouagadougou est ouvert
Urgence climatique : Agir Ensemble ou périr Ensemble
Changement climatique : Le Secrétariat technique national REED+ accroît les compétences des acteurs du développement rural sur le processus
Burkina Faso : L’amélioration de l’accès à l’eau en zone de socle
Action climatique internationale : La ministre belge de la coopération au développement s’imprègne des réalités au Nord
Environnement : Les acteurs des Hauts- Bassins outillés en gestion participative des paysages communaux
Développement de l’Agriculture biologique au Burkina Faso : Une conférence Ouest-africaine à Ouagadougou du 23 au 26 novembre 2021
Accord de Paris sur le climat : Lancement du projet de formulation de la stratégie de développement bas-carbone à long terme du Burkina Faso
Ministère de l’Eau et de l’assainissement : Les politiques de renforcement du secteur au cœur de la 2e session
Valorisation des déchets plastiques au Burkina : 100 tables-bancs écologiques offerts au collège des jeunes filles de Loumbila
Gestion durable des terres (GDT) au Burkina Faso : Le SPONG apporte sa contribution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés