Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

Accueil > Actualités > Société • • lundi 20 septembre 2021 à 18h54min
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

Dans ce communiqué publié sur sa page Facebook, ce lundi 20 septembre 2021, l’union police nationale ( UNAPOL) fait le point de sa rencontre avec le gouvernement. Au cours de la rencontre, plusieurs sujets ont été évoqués. Il s’est agi, entre autres, de la réintégration de leurs collègues radiés en 2019 et de la reconnaissance de l’engagement de la police nationale dans la lutte contre le terrorisme, etc. Plus de détails dans le reste du communiqué ci-dessous.

Vos commentaires

  • Le 20 septembre à 20:54, par HUG En réponse à : Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

    Hum,dans un pays en guerre contre le terrorisme on se permet de se comporter ainsi.Vous aviez aimé l amelioration de vos condirions de vie au detriment de vos conditions de travail.Combien un policier de categorie C a comme salaire ?Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 21:31, par Bizar En réponse à : Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

    C’est bizarre mais ce syndicat ne parle jamais des racket de ses membres. Des gens qui grèvent à tout bout de champ ne méritent pas d’avoir beaucoup d’armes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 05:40, par Issaka En réponse à : Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

    Messieurs les policiers, nous allons parler des raquettes que vous faites a longueur de journée. Ces raquettes vous permettent d’améliorer vos conditions de vie. Aussi on ne doit pas armer des grévistes, il y a des risques. On va parler de vous plus tard.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 09:33, par Le Pacifiste En réponse à : Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

    J’ai toujours dit à l’UNAPOL que si elle veut que les populations la soutiennent, qu’elle révise son slogan. Au lieu de "Pour le policier, l’UNAPOL ne lâche rien", elle aurait dû dire, "Pour les populations l’UNAPOL ne lâche rien". Soit dit en passant, nous n’avons senti aucune perturbation dans la circulation. La police municipale a assuré convenablement.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 10:10, par 100KARA En réponse à : Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

    Parfaitement d’accord avec les précédents commentaires.
    Ce corps perd de jours en jours sa crédibilité aux yeux des citoyens de par ses agissements et surtout en ces périodes difficiles que traverse notre cher pays.
    Nous vous invitons fortement à toujours remplir vos missions régaliennes au détriemment des calculs politiciens & autres raisons .........
    Le temps est maitre et ne l’oublions pas.
    Bon courage néanmoins.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 11:20, par PEGWENDE ! En réponse à : Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

    Tres d’accord avec le Pacifiste pour le changement de slogan donc de paradigme !

    Par ailleurs, je suis pour l’amelioration des conditions de vie et de travail de tout travailleur qui fait son boulot. Mais je voudrais suggerer par a l’UNAPOL de :
    - Continuer de se battre pour leurs equipements de defense de logistique ;
    - Ne pas oublier de se battre pour que le volet militaire de la formation de tous les policiers soit complet et completé vu le contexte, justifiant plus facilement et simplement d’ailleurs les armes de guerre que la Police reclamerait (car il parait que beaucoup de plociers n’ont jamais endu le crepitement des armes de guerre donc si ca crepite ca panique fort et c’est normal !) ;
    - Se battre pour une redefinition du role des policiers en ville avec prioritairement une suppression de leur presence aux feux tricolores fonctionnels car vous vallez mieux que cette activité qui semble prioritaire pour vous car vous devriez a mon avis, vous occupez plus des carrefours sans feux tricolores et/ou a feux tricolores non fonctionnels ;
    - Se battre surtou aupres de l’AN pour l’elevation des contraventions a des couts decourageant l’incivisme que beaucoup de gens se plaisent a faire ;
    - Se battre pour redorer le blazon du Policier aupres de la population, blazon qui a ete serieusement écorne a travers le racket a tout vent qui semble de nos jours legitime.

    Que Dieu benisse et protege chaque Policier et donne a chaque Policier le COURAGE d’elever sa Personnalite comme beaucoup ou certains d’entre eux que je respecte beaucoup et que je salue au passage.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 11:32, par Le fou En réponse à : Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

    Certes la police n’est pas la "grande muette’’, mais en tant que para militaire je trouve qu’elle est trop bruyante ces temps ci et ce au détriment de la population.
    Espérons qu’il n’y aura pas un autre mouvement d’humeur au sujet de cet énième accord.
    Si les militaires avaient le droit de grève, c’est sûr que les terroristes seraient déjà aux portes de la capitale. oups c’est déjà le cas…

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 13:23, par HUG En réponse à : Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

    Ceux qui parlent d amelioration des conditions de vie des policiers ignorent leur conditions de vie.Un policier de ccategorie C a un salaire de certains fonctionnaires de la categorie A dans ce pays. Que veulent ces policers ? Vous n etes pas les seuls fonctionnaires dans ce pays mais c eest normal car il suffit de mettre la pression a ce regime du mpp pour qu il céde. On a vu avec les enseignants, les agents de santé et les financiers. Courage aux policiers.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 14:44, par Le vigilant En réponse à : Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement

    Il serait bon que l’UNAPOL apprenne à dénoncer les dérives graves souvent commises par certains de leurs membres, ce qui contribuerait à crédibiliser l’institution. On constate seulement que c’est seulement les cas des revendications avantages souvent exagérés ou lorsqu’un policier a affaire à un tiers citoyen que l’UNAPOL s’exhibe en étalant les faits dans la presse malgré le devoir de réserve assujetti aux personnels de sécurité.
    Je prends l’exemple du mois passé dans le Sud-Ouest où des policiers ont braqué un orpailleur à son domicile vers 01 heure. La victime aidé des voisins ayant pu maitriser un d’eux qu’ils voulaient tuer, il a dénoncé plusieurs camarades co-braqueurs.
    L’UNAPOL aurait du désapprouver ces actes et se désolidariser ces membres de ce syndicat aux yeux de la population. Contre toute attente, l’UNAPOL aurait gardé ces malfrats jusqu’à ce que le parquet de Gaoua mis au courant des faits par d’autres sources les réclame. Ces policiers qui servaient dans le lieu de résidence de l’orpailleur et affectés de nos jours, auraient demandé des permissions à leurs nouveaux postes respectifs pour revenir en cagoule et armés de Kalachnikov pour retirer l’argent chez l’orpailleur en question. Il faudra également apprendre à dénoncer les écarts de comportement de vos membres afin de nous rassurer que votre structure a les intérêts de la population à cœur. Si non, la population retient actuellement que seuls vos intérêts parfois exagérés vous préoccupent à plus d’un titre. Au lieu de publier le fait qu’un jeune organise son propre enlèvement pour réclamer 5.000.000 FCFA à ses parents, l’on pouvait également dénoncer le fait que des policiers, au lieu d’assurer la sécurité de l’orpailleur surtout connu d’eux et ses biens, le braque plutôt pour retirer son argent.
    Courage aux policiers exemplaires qui souffrent en silence du comportement éhonté de certains d’entre eux. Mais hélas ! les brebis galeuses se trouvent dans tous les milieux tout comme les bonnes personnes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Contrebande de carburant : Le procès s’ouvre ce mardi 26 octobre au TGI de Ouagadougou
Commune de Bingo/village de Sapélo : Une « bombe foncière » à désamorcer, les habitants interpellent les autorités
Éducation en situation d’urgence au Burkina : 2 682 établissements fermés à la rentrée d’octobre 2021
Le ministre de la santé chez le cardinal Philippe Ouédraogo : L’archevêché de Ouagadougou rejette le compte rendu publié par le ministère
Semaine nationale de la citoyenneté 2021 : Victoria Ouédraogo/ Kibora décline les grandes lignes
Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information : EducommunicAfrik pour la sensibilisation des jeunes
Ministère de la Sécurité : Edgard Sié Sou installé dans ses nouvelles fonctions de secrétaire général
Secteur agro-sylvo-pastoral : Les acteurs non étatiques examinent le plan stratégique national d’investissement
Sexualité des jeunes : L’Abbé Jean Emmanuel Konvolbo déplore « le logiciel sexuel » du ministre Charlemagne Ouédraogo
Ministère de l’Eau et de l’assainissement : Ousmane Nacro juge satisfaisant le bilan de sa gestion, de janvier à septembre 2021
Dori : Des déplacés internes et réfugiés informés des modes d’accès à la justice
95e Journée mondiale des missions : La paroisse Saint André de Saaba, hôte de la célébration eucharistique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés