Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 20 septembre 2021 à 18h12min
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation

Le séminaire de la troisième cohorte des Volontaires de l’Assemblée nationale (VAN) du Burkina s’est ouvert ce lundi 20 septembre 2021 à Ouagadougou sous la présidence de Alassane Bala Sakandé, président de l’institution. Placée sous le thème « bien connaître le Parlement et les députés pour mieux contribuer à faire bouger l’institution », la présente formation qui dure quatre jours poursuit, entre autres, les objectifs de faire connaître les missions et les valeurs de l’Assemblée nationale aux VAN afin qu’ils puissent appuyer les députés dans les différentes commissions.

Contribuer à la formation de la jeunesse qui constitue le fer de lance la société tout en l’instruisant aux bonnes valeurs de la démocratie ainsi qu’aux différentes activités du Parlement, voici ce qui justifie le présent séminaire au profit des volontaires de l’Assemblée nationale, dont l’ouverture a été présidé par Alassane Bala Sakandé, ce lundi 20 septembre 2021 à Ouagadougou.

Les volontaires, à travers leurs représentants, ont saisi l’occasion pour témoigner leur reconnaissance aux initiateurs en faisant la promesse d’être à la hauteur des défis qui les attendent durant leur période d’immersion à l’hémicycle.

Korotimi Ouédraogo, représentante de la gente féminine des VAN

« Nous, filles bénéficiaires de ce programme en sommes fières. Car cette formation et ce stage nous permettrons de comprendre le fonctionnement de l’Assemblée nationale et de l’activité parlementaire. Contribuer à la formation de la jeunesse qui est l’avenir de la nation, voici une noble initiative que nous saluons à sa juste valeur » a indiqué Korotimi Ouédraogo, représentante de la gente féminine des VAN.
Après l’allocution de la porte-parole des VAN, place au discours du deuxième représentant des VAN à cette cérémonie officielle consacrée à leur préparation à la vie parlementaire.

« Bon nombre d’étudiants sont confrontés au problème d’obtention de stage après leurs études théoriques. De ce fait, cette occasion qui nous est offerte par l’Assemblée nationale pour parfaire notre parcours universitaire à travers ce stage constitue une opportunité pour nous de nous faire valoir, d’apprendre et d’être de véritables ambassadeurs de l’Assemblée nationale auprès des populations », fait savoir Judicaël Belem, représentant la gente masculine des VAN.

Judicaël Belem, représentant la gente masculine des VAN

« Dans le soucis de mener à bien cette période de stage, nous volontaires, vous promettons de faire preuve d’une grande discipline, de rigueur, de professionnalisme, et de persévérance dans l’exécution des différentes tâches qui nous serons confiés », a-t-il laissé entendre. Avant de lâcher subtilement une doléance : « monsieur le président de l’Assemblée nationale, comme on aime le dire, trop de viande ne gâte pas la sauce. Donc, une autre initiative de votre part de nous embaucher après ce stage sera la bienvenue ».

Alassane Bala Sakandé a invité ces volontaires à bien se conduire aussi bien au sein de l’hémicycle que dans leur entourage car dit-il, ils doivent servir d’exemple afin d’être des dignes ambassadeurs de la Représentation nationale.

« Cette initiative va permettre à certains étudiants qui peinent à trouver des stages, de pouvoir soutenir leurs documents de fin de cycle, pour l’obtention de leurs diplômes », explique Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale

Quant à la doléance d’embauche de la troisième cohorte à l’issue de leur stage, le président de l’Assemblée nationale dit ne rien promettre tout en les interpellant cependant à se distinguer par leur acharnement au travail ainsi qu’à l’exemplarité. Ainsi, peut-être feront-ils partie du personnel un de ces jours.

Ce sont au total 4 600 étudiants qui se sont inscrits en ligne pour le test de recrutement des VAN à l’issue duquel 50 d’entre eux ont été retenus sur la base du critère de mérite et 50 autres sur la base du critère social. Le quota genre a bien été respecté : 48 étudiants ont été retenus contre 52 étudiantes pour des raisons d’équité, les femmes étant les plus nombreuses dans la population burkinabè, a confié le président de l’Assemblée nationale.

Les participants au séminaire de la troisième cohorte des VAN

Ils sont tous des étudiants burkinabè âgés de moins de 35 ans. Ils ont terminé leur cycle de la licence dans la période des douze derniers mois. Ils vont bénéficier de trois mois de stage rémunéré à hauteur de 100 000 francs CFA.
Cette somme va contribuer à la prise en charge des frais de transport, de restauration et bien d’autres choses indispensables à l’apprentissage des bénéficiaires dans les conditions optimales.

« Monsieur le président de l’Assemblée nationale, vous avez exigé de nous de la transparence, de la constance et de l’impartialité. Nous avons fait en sorte que ces valeurs qui sont à votre image soient notre boussole tout au long du processus de recrutement. Nous savons qu’aucune œuvre humaine n’est parfaite mais nous voulons vous rassurer que nous avons accompli la mission sans aucune tâche susceptible de remettre en cause la sincérité du recrutement », a souligné Mikaïl Baguian, responsable du projet VAN.

Mikaïl Baguian, responsable du projet VAN

Le comité de recrutement des VAN 2021 était composé notamment du directeur de cabinet, du directeur des ressources humaines, de la directrice générale de l’administration parlementaire, du directeur général de la communication et des relations publiques et des représentants des structures estudiantines à caractère syndical.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 septembre à 09:52, par soundjata En réponse à : Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation

    c est quoi encore ces histoires de VAN ?....Déjà que beaucoup ne voient même l utilité des députes eux ms, on trouve moyen de créer des bizarreries pour caser les chômeurs de la famille. hé l Afrique on ne finira jamais avec les raccourcis. 100000f/mois pendant 3 mois pour 100 personnes, ça sera surement 30 millions jetés par la fenêtre pendant que le grand ZINDA menace d être ferme. on verra du tout dans ce pays de NÈGRES que nous sommes. de toute façon chaque peuple mérite ses gouvernants.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Journées agro-alimentaires 2021 : L’entreprise Tenin Traoré Production remporte le Grand prix du président du Faso
Burkina : Appel à dons au profit des déplacés internes de Sakoula
Burkina : Le président du Conseil régional des Cascades et quatre autres personnes déposés à la maison d’arrêt de Bobo
Festival un vent de liberté : La réinsertion sociale des détenus au cœur de la 12e édition
« Olympiades nationales des métiers » : Les lauréats de la deuxième édition ont reçu leurs prix à Bobo-Dioulasso
Masroor Eye Institute :« 2% de Burkinabè sont des aveugles », révèle Dr Diallo Wenceslas du CHUSS de Bobo
Employabilité des jeunes : La société NIBAP-SA veut booster la création d’emplois
Société africaine francophone d’ophtalmologie : Le 16e congrès se penche sur les urgences ophtalmologiques
Journée mondiale des toilettes : A Kaya, WaterAid plaide pour un meilleur financement des volets toilettes et systèmes d’assainissement
Burkina : Des nominations au sein des Forces armées nationales
Réouverture des frontières au Burkina : Le ministre de la santé énonce les conditions pour les voyageurs
Pratique de l’excision au Burkina : Les leaders religieux lancent l’offensive
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés