Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

GANZOURGOU : La journée marathon du ministre Bougouma

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 19 septembre 2021 à 17h48min
GANZOURGOU : La journée marathon du ministre Bougouma

Le ministre des Infrastructures et du désenclavement, Eric Bougouma, a patronné le 18 septembre 2021 à Zorgho une cérémonie de remise d’équipements et d’intrants à 9 coopératives maraîchères de la province du Ganzourgou. Avant de procéder à une remise de 100 tonnes de céréales aux personnes vulnérables de la province et de parrainer à Méguet, la 4e édition de la coupe de la jeunesse du Ganzourgou qui a connu le sacre de la commune de Kogho tombeuse de celle de Méguet.

Ce fut véritablement une journée marathon pour le ministre des Infrastructures et du désenclavement. C’est dans la matinée que celle-ci commence à Zorgho au siège de l’association Beoog-Neeré du Ganzourgou où le ministre Bougouma se rend pour la remise d’équipements et d’intrants aux coopératives sus-citées. D’une valeur de plus de 52 millions de francs CFA, le don fait par l’association est composé entre autres de motopompes, pulvérisateurs, brouettes, semences, rouleaux de grillage, etc.

Une vue partielle des équipements et intrants offerts par l’association Beoog-Neeré

Patron de la cérémonie, le ministre a félicité l’association et son président André Ouédraogo pour l’acte en faveur de l’entrepreneuriat agricole. « Je suis fier de l’association qui, à travers de nombreuses initiatives et ce, depuis de longues années, montre qu’elle est réellement d’utilité publique », a-t-il déclaré. Avant d’exprimer « la gratitude du gouvernement à l’égard de l’ONG Solidar suisse » dont le soutien à l’association a permis l’action salvatrice. « C’est un bel exemple de solidarité internationale et endogène », a-t-il renchéri.

Après avoir procédé à une remise symbolique du don aux bénéficiaires et reçu des présents, le ministre a traduit ses félicitations dans le Livre d’or de l’association. Après quoi, cap a été mis au haut-commissariat de la province par le ministre et où avec les élus et les anciens, il a procédé à une remise de vivres, notamment 100 tonnes de céréales (maïs, pet mil, sorgho, etc.) au profit des personnes vulnérables des 8 communes de la province. « Ce don provient des contributions des fils et filles de la province du Ganzourgou », a affirmé le ministre bulldozer national qui, de passage, a salué « la contribution du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, qui aura été déterminante » dans cet élan de solidarité.

Le ministre Bougouma, les anciens et les élus de la province ont procédé à une remise symbolique des 100 tonnes de céréales au profit des personnes vulnérables de la province

La fête sportive fut belle

Nonobstant le soleil de plomb, le ministre et sa suite mettent le cap sur les communes de Kogho (à plus de 60 km de Zorgho) et de Méguet pour une visite de courtoisie aux autorités coutumières. Avant d’atterrir, sous un bain de foule, avec ses collègues Bachir Ouédraogo et Elise Thiombiano, et des autorités coutumières, au terrain communal de Méguet pour la finale de la 4e édition de la coupe du Ganzourgou placée sous le thème « Cohésion sociale et défis sécuritaires : Quelle contribution de la jeunesse ? »

Le promoteur de l’évènement sportif, Salif Kaboré

Là, c’est une marée humaine hystérique qui est sortie pour un match palpitant littéralement dominé à la 1ere mi-temps par l’équipe de Kogho par 2 buts à 0, des buts marqués par le dossard 18 Ousmane Kouraogo. A la 2e mi-temps, reprenant du poil de la bête, l’équipe de Méguet parvient à scorer à deux reprises par l’entremise de Raymond Kaboré et Moussa Yamwemba. C’est finalement la séance fatidique des tirs au but qui a départagé les deux équipes, avec 2 tirs réussis contre 1 pour Kogho qui remporte la coupe, 150 000F, 3 ballons et des jeux de maillots.

L’équipe de Kogho brandissant fièrement sa coupe à l’issue de la finale

« L’objectif a été atteint avec cette compétition qui a permis aux jeunes de se divertir, de se rapprocher et de sympathiser », a confié le promoteur de l’évènement, Salif Kaboré, qui a ajouté que l’introduction du volleyball a été l’innovation majeure de la présente édition. Pour le ministre Eric Bougouma, c’est le satisfécit : « Cette 4e édition de la coupe de la jeunesse du Ganzourgou fut une très belle fête. Peu importe le résultat, finalement, c’est la jeunesse de notre belle province du Ganzourgou qui a gagné ».

Adama KABORE
(Correspondance particulière)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le diabète : Un nouveau siège pour l’ACDB
Coopération : Le président Mohamed Bazoum attendu ce 17 octobre à Ouagadougou
Journée mondiale de l’alimentation 2021 : Un nouvel élan dans la transformation des systèmes agroalimentaires sur la voie de l’élimination de la faim
Boucle du Mouhoun : Des organisations paysannes et des OSC renforcent leurs capacités en politiques agricoles
Tolérance au Burkina : Un projet pour promouvoir le vivre-ensemble
Lutte contre les violences basées sur le genre : Enabel sensibilise à travers la musique
Procès assassinat Thomas Sankara : Un collectif d’avocats se dit déterminé à faire jaillir la vérité
Salon de la publicité et de l’édition (SAPE) : La première édition se tiendra du 11 au 13 novembre 2021
Journée mondiale de l’alimentation : Nestlé Burkina attire l’attention sur l’hypercholestérolémie
Programme de développement d’urgence : L’ONG Terre des hommes et ses partenaires se concertent
Armée de l’air : Le colonel Souleymane Ouédraogo, nouveau chef d’état-major, veut miser sur la rigueur et professionnalisme
Marché central de Bobo-Dioulasso : Des commerçants dénoncent une mauvaise gestion
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés