Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Maintien de la paix dans le monde : 147 policiers et gendarmes burkinabè prêts à servir

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 17 septembre 2021 à 23h00min
Maintien de la paix dans le monde : 147 policiers et gendarmes burkinabè prêts à servir

United nations institue for training and research (UNITAR), en collaboration avec le ministère de la Sécurité du Burkina Faso, a organisé une session de formation en pré-déploiement au profit de la police et de la gendarmerie nationales, du 6 au 17 septembre 2021 à Ouagadougou.

Ils sont 147 policiers et gendarmes à être formés par United nations institue for training and research (UNITAR), en collaboration avec le ministère de la Sécurité du Burkina Faso. Du 6 au 17 septembre 2021, ces membres des forces de défense et de sécurité se sont familiarisés avec les normes des Nations unies en matière de maintien de la paix dans le monde. Ce vendredi 17 septembre, ils ont reçu leurs parchemins.

Les 147 policiers et gendarmes sont invités à être intègres selon les normes des Nations unies

Selon le colonel Apollinaire Ndayimirijé, formateur pour le compte des Nations unies, les 147 policiers et gendarmes ont reçu le socle de la formation de pré-déploiement accompagné par des modules de formation spécialisée pour qu’ils travaillent avec efficacité et professionnalisme et intégrité dans les missions où ils seront déployés.
Aujourd’hui, le formateur se dit satisfait de ce qui a été accompli. « Ils ont manifesté une régularité au cours de la formation. Ils sont très curieux de savoir là où ils seront déployés », s’est réjoui Apollinaire Ndayimirijé.

Il faut rappeler que cette formation est intervenue dans un contexte où des casques bleus gabonais, accusés d’abus sexuels, ont été rapatriés de la Centrafrique. Le colonel Apollinaire Ndayimirijé a indiqué que ce cas a été soulevé au cours de la formation. « Nous avons montré qu’ils [les Burkinabè] ont une responsabilité individuelle, celle du commandement et celle du pays contributeur. On a échangé dessus, ils ont compris et accepté que de tels comportements, en tant que casques bleus, sont intolérables », a signifié le formateur, de nationalité burundaise.

Colonel Apollinaire Ndayimirijé

Honorer le Burkina Faso

Au cours de la cérémonie de clôture, Maïmouna Thiombiano, secrétaire générale du ministère de la Sécurité, a exhorté les bénéficiaires de la formation à être des ambassadeurs du Burkina Faso lorsqu’ils seront déployés. « En digne fils, vous rendrez honneur au Burkina Faso par votre ardeur au travail, votre abnégation, votre loyauté, votre humanisme, votre pragmatisme, votre discipline ; bref, burkindisme », a-t-elle souhaité. Par ailleurs, elle les a invités à une formation continue, après cette présente étape.

La secrétaire générale du ministère de la Sécurité, Maïmouna Thiombiano, a présidé la cérémonie de clôture

Le commissaire divisionnaire de police, Lassana Bargo, porte-parole de la promotion, a promis que le défi sera relevé. Ses camarades et lui ont foi en la connaissance reçue au cours de la formation. « Dans les missions de maintien de paix, il y a plusieurs nationalités qui se retrouvent. Nous avons appris les différentes disciplines et comportements à adopter, le respect de la diversité », a-t-il affirmé.
Cette vague est désormais prête pour la mission de maintien de paix des nations unies. Dès que le besoin se fera ressentir, les 147 seront déployés, a rassuré Maïmouna Thiombiano.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Contrebande de carburant : Le procès s’ouvre ce mardi 26 octobre au TGI de Ouagadougou
Commune de Bingo/village de Sapélo : Une « bombe foncière » à désamorcer, les habitants interpellent les autorités
Éducation en situation d’urgence au Burkina : 2 682 établissements fermés à la rentrée d’octobre 2021
Le ministre de la santé chez le cardinal Philippe Ouédraogo : L’archevêché de Ouagadougou rejette le compte rendu publié par le ministère
Semaine nationale de la citoyenneté 2021 : Victoria Ouédraogo/ Kibora décline les grandes lignes
Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information : EducommunicAfrik pour la sensibilisation des jeunes
Ministère de la Sécurité : Edgard Sié Sou installé dans ses nouvelles fonctions de secrétaire général
Secteur agro-sylvo-pastoral : Les acteurs non étatiques examinent le plan stratégique national d’investissement
Sexualité des jeunes : L’Abbé Jean Emmanuel Konvolbo déplore « le logiciel sexuel » du ministre Charlemagne Ouédraogo
Ministère de l’Eau et de l’assainissement : Ousmane Nacro juge satisfaisant le bilan de sa gestion, de janvier à septembre 2021
Dori : Des déplacés internes et réfugiés informés des modes d’accès à la justice
95e Journée mondiale des missions : La paroisse Saint André de Saaba, hôte de la célébration eucharistique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés