Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 17 septembre 2021 à 11h36min
Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

Selon des sources proches de la direction politique nationale du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), l’ancien Premier ministre du dernier gouvernement Compaoré (avril 2011-30 octobre 2014) a déposé sa lettre de démission au siège national du parti, ce jeudi 16 septembre 2021.

Beyon Luc Adolphe Tiao était jusque-là membre du Haut Conseil du CDP et considéré comme l’un des inconditionnels du président actuel du parti, Eddie Komboïgo.

"Il a déposé sa démission aujourd’hui. On attend de voir si ça sera acté ", précise cette autre source de la direction politique nationale, qui indique à demi mot, et sans plus de détails, que l’intéressé doit échanger avec le président du parti.

Il fut candidat malheureux aux législatives du 22 novembre 2020 dans la circonscription électorale du Sanguié.


Lire aussi Beyon Luc Adolphe Tiao, premier ministre du Burkina Faso, « une démocratie qui marche bien » (1/2)


Sa démission viendra sans doute allonger la liste des cadres qui ont quitté le navire, à l’image de l’ancien ministre de la sécurité, Jérôme Bougouma, de l’ancien commissaire à la Commission électorale nationale indépendante (2016-2021), Boubakar Bouda ou encore de l’ancien député Alfred Sanou (2015-2020).

Ici, le 13 juillet 2019, Beyon Luc Adolphe Tiao, accueillant chaleureusement dans sa commune, Pouni, Eddie Komboïgo pour un meeting..

Déposera-t-il ses bagages au Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir), comme l’ont fait nombre de ses camarades du parti et/ou de son gouvernement ?

En attendant que le temps réponde à cette interrogation, ce départ vient simplement confirmer des rumeurs qui circulaient depuis quelques mois dans certains milieux. D’autres "grands départs" seraient même attendus dans les jours à venir.


Cliquez ici pour lire Beyon Luc Adolphe Tiao, premier ministre du Burkina Faso, « une démocratie qui marche bien » (2/2)


Faut-il voir dans ces démissions, une conséquence de la gestion du président Eddie Komboïgo comme l’affirment des membres de l’organe dirigeant du parti ou de simples calculs politiques, comme soutiennent d’autres cadres de la direction politique ?

En tous les cas, l’acte intervient à un moment où la Haute Cour de justice s’apprête à relancer le jugement du dernier gouvernement Compaoré et à une semaine du congrès extraordinaire du parti au pouvoir qui enregistre en ce moment de nombreuses demandes d’adhésion.

O.L.O

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 septembre à 22:55, par Nabiiga En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    ’ L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission de CDP’
    N’gaw !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 04:32, par ARMANDO En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Quand EDDIE va comprendre qu’il faut bien gérer et non être un opposant systématique le CDP va se vider de ses militants de valeur. J’ai souvent dit dans ce forum en voyant ACHILLE TAPSOBA a ses côtés qu’il eu fallu des conseils de ce monsieur très expérimenté pour tenir la barque. Hélas voilà la barque qui est entrain de chavirer. Même son mentor a sonné l’union des Burkinabé pour lutter contre le terrorisme. Lui il est
    sorti pour compter les cadavres.. L’opposition doit faire le conte poids avec des propositions et des critiques objectives. Ne pas se comporter comme si elle peut amener le Burkina au bord de la mer.

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre à 15:52, par Sankara Hamidou En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

      Vous avez tout dis.javais aimé cet Edie mais je constate amèrement qu’il mène une lutte qui n’a rien à voir avec la politique.jai comme impression que ce type cherche coûte un soulèvement populaire pour ce pays pour une revanche que même la victime Blaise Compaoré évite actuellement pour ce pays.je me pose la question suivante :Edie n’oeuvre t’il pas pour que Blaise Compaoré ne rejoind jamais le Faso ?

      Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 05:10, par caca En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Nabiiga ? Seul toi est préoccupé de la démission d’un homme au sein de parti politique. Tu feras de se préoccuper de la situation sécuritaire que des démission de convenances personnelles. Et les partis qui se fondent de la neige tu en dis quoi ?

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre à 16:40, par Nabiiga En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

      @ Caca,

      ...….et pour cause, je suis détenteur de la carte d’adhésion de CDP, militant tout fait de ce parti, rectificateur des rectificateurs, et organisateur en chef de la base de Kadiogo. Tu vois pourquoi cette hémorragie trouble sans cesse mon sommeil Caca ? Pourquoi faut-il démissionner d’un parti politique, non pas pour aller se reposer car las de tout, mais pour aller, tout bonnement, pour s’adhérer à un autre de la place ? Pour moi c’est inintelligent car un parti politique comme le nôtre, (le CDP en l’occurrence), et un parti politique comme tout autre. Pourquoi nous quitter. C’est bien cela qui me fait gratter la tête.

      Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 07:32, par Épervier En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Finalement à quoi a servi cette insurrection si les anciens caciques de Blaise vont se fondre dans le même parti et dans un arrangement total et dans ça c’est le peuple seul qui est perdant les anciens amis sont toujours ensemble se servent des ressources de ce pays tout comme avant.finalement qu’est-ce que le peuple burkinabé a obtenu cette insurrection rien que les 2000 F ,les sacs de maïs du sucre du carburant et en retour à la gabegie au clientélisme à la corruption et c’est tout.quelle leçon

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre à 19:54, par Le Vigilent En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

      M’Ba Épervier, tu n’as rien compris de véritables motivations de la grande masse de citoyens burkinabé qui ont manifesté jusqu’à aboutir à une insurrection. La principale motivation n’est certainement pas ce que tu penses. Tu te demandes si les burkinabé ne devraient pas regretter d’avoir fait l’insurrection !? Je puis te dire qu’au contraire les burkinabé sont très contents et très fiers d’avoir fait l’insurrection, car ce qu’ils en ont tiré n’a pas de prix. Qui a-t-on fait et il n’y a rien eu depuis que l’insurrection a eu lieu ? Quel président ou autre homme politique peut-il encore rêver de modifier notre constitution au gré de ses humeurs et pour ses intérêts personnels ? Quel président peut-il oser envoyer des troupes pour soutenir des seigneurs de guerres dans les pays de la sous-région ? Quel président burkinabé osera-t-il héberger et parrainer des leaders d’un groupe séparatiste qui mène une rébellion dans un pays voisin ? Quel president burkinabé osera-t-il encore faire du pouvoir qu’il détient, de par la volonté du peuple, un patrimoine de sa famille et familles alliées ?
      Pour toutes ces raisons les burkinabé se félicitent d’avoir réalisé l’insurrection, même si certaines attentes, tel que celles que tu cites ne sont pas encore pleinement satisfaites. Chaque chose en son temps !!!

      Répondre à ce message

    • Le 18 septembre à 14:20, par jan jan En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

      @Epervier, tres bon resonnement. Pour moi, le sang des burkinabe a coule cado.

      Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 07:32, par Sapiences En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Peu importe la raison ou l’agenda de Monsieur Tiao, le peuple souverain sans parti politique doit être vigilant. La vieille classe politique se retrouve pour sauver ses acquis, en termes de confort et autres, et avoir une main mise sur les institutions de la république. Tout le mal de mon pays vient de cette classe politique. Relisez le rapport de la commission d’enquête sur la mort de Norbert Zongo.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 08:38, par luther En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Je pense que le Premier TIAO est un homme politique avisé, un diplomate hors paire et une intelligence qui ne saurait perdurer aux cotés d’une opposition va-t-en guerre. Il a payé pour sa loyauté et sa fidélité à Blaise COMPAORE. Il a fait de son mieux pour relever le CDP avec certains anciens cadres. Hélas !!! Que le poulain n’a pas su conservé ce capital sagesse. C’est un monsieur qui sait toujours calmer les situations et son jugement devant la justice viendra confirmer cela. Il fut le seul à être resté au pays après l’insurrection jusqu’à juillet 2015, où il retrouva son mentor Blaise aux bords des Lagunes Ebrié, poursuivi par la justice de son pays, il décide alors de faire face à son destin et s’est assumé. Voilà des hommes dont le courage et la responsabilité doivent servir de modèle aux générations futures. Il a joué sans animalité le jeu politique où après sa défaite aux dernières élections a félicité ses jeunes frères qui l’ont battu, sa région doit en entre fière.
    LAT, tu es un digne fils du pays.
    Luther

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 09:16, par non non En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    @ epervier

    Vous citez ce qui est restés au peuple après l’insurrection , vous oublié l’incivisme et le trama dol pour certains jeunes

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 09:33, par warzat En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Rien d’étonnant, après la sortie à la limite jubilatoire de certains portant sur ’’les cadavres’’ et la famine en perspective que certaines têtes bien pensantes quittent le navire. Du reste, il y a bien longtemps que le CDP a perdu toute sa substance.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 09:45, par KingBaabu En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Hum ! Qui peut résister à l’appel de la mangeoire dans ce Burkina Faso de la cuillère et de la fourchette ? On devine aisément sa prochaine destination : le MPP ou l’UPC. Tout mon regret est d’avoir participé à cette foireuse ’’insurrection’’. Mais tout ca finira.Qui vivra verra. Vive le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 10:15, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Je ne suis pas d’aucun parti mais en voyant cette démission de Mr TIAO cela réconforte implacablement ma position pour conclure que Eddie n’est pas un rassembleur. Depuis sa prise du parti, il y a eu une saignée importante une série de démissions en cascade. On ne gère pas un parti comme une propriété familiale. L’arrogance et le zèle d’Eddie affecte négativement la vie du parti. Étant le premier fils du faux général manipulateur Diendere, cet comptable règne en maitre incontesté or dans une formation politique il faut manifestement écouter les uns et les autres faire des concessions pour l’intérêt supérieur du parti. Au cdp, il y a toujours eu des têtes couronnées qui dictent leurs lois aux autres de Blaise le facilitateur pyromane à François le pape de la division et de la révision de l’A37 maintenant Eddie imprime sa marque de souveraineté il décide tout sans que aucune voix ne s’élève pour contester. Malheureusement le cdp n’a pas pu tirer les leçons du passé. C’est visiblement une descente aux enfers du parti. La remontada sera très pénible pour eux avec ces grands départs.

    A mon humble entendement il sera judicieux qu’Eddie passe la main à une autre personne qui rassemble plus. A ce rythme le président actuel du parti se retrouvera seul.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 10:25, par Ka En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Cette démission n’est qu’une partie de l’iceberg qui attend le CDP les jours ou les mois à venir : Un monticule d’une vaste termitière souterraine qui ronge le parti acheté par Eddy pour faire sa chose, et manipule les membres du BPN jusqu’au plus petit osselet : Pourtant des personnes qui peuvent emmener le CDP au pouvoir. Il est à craindre, malheureusement, que ceux qui démissionnent comme TIAO avec la justice sur les fesses et veut peut être rejoindre des vieux amis au MPP pour se protéger, cette démission ne soit qu’un simulacre pour apaiser les consciences du peuple avec les sanctions des juges pour les crimes de l’insurrection !

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre à 14:30, par caca En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

      Vieux Ka, et Nabiiga, Une démission de personne vous donnent l’occasion de manipuler les internautes. Les démissions dans un parti politique sont toujours des moments de remise en question des objectifs de ce parti, mais n’est pas un échec l’avenir du parti. Le CDP début sa création a connue des adhérents comme des démissionnaires comme vous d’autres. Par convenance personnelle les gens démissionnent ou des calculs égoïstes aussi. La particularité au Burkina est le fait que les vieux gourous ont des difficultés à croire à la jeunesse dirigeante. Les Vieux estiment sages et matures dans leurs conseils et cristallisent la jeunesse dans ses choix. Bien que les vieux acceptent passer la main à un autre, ils veulent toujours être consultés comme des dieux.
      Le président Eddie du CDP est un leader charismatique que les membres du parti ont élu de manière démocratique. Il dirige le parti avec sa personnalité singulière qui peut susciter des commentaires complémentaires. Mais au congrès du parti il y a un bilan aussi à défendre.
      Faites vos commentaires mouta mouta en respectant la contradiction démocratique demain il y aurait des démissions dans d’autres partis et c’est l’expérience des partis au Burkina. Sans rancune

      Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 10:49, par La Sagesse Africaine En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    ...Le Chef de File de l’Opposition Politique (CFOP) et ses membres doivent savoir qu’on ne gère pas une institution (le CFOP) comme on gère un GROUPE. C’est beaucoup plus sérieux que ça. Le Burkina continuera et doit continuer d’exister avec X ou Y au pouvoir et c’est ça la démographie qui reconnait l’alternance comme seule mode d’accession au pouvoir. Il faut éviter de croire qu’en s’opposant systématiquement à tout ce qui est fait par le gouvernement en place sans propositions concrètes peut amener le peuple à vous aimer ou aimer votre projet de société (s’il y’en a un !). Aujourd’hui nous avons un peuple qui habite un pays appelé Burkina Faso qui a passé par la case colonisation française et qui a expérimenté en l’espace de 61 ans d’indépendance beaucoup d’HOMMES d’Etat et leurs gouvernements qui ont géré ce pays. Et ce peuple là connaît au moins ce qu’il veut aujourd’hui ; il sait que ce n’est pas avec des bagarres interminables entre GROUPES qu’il s’en sortira. Les hommes politiques épris de bon sens savent très bien qu’on ne gère pas une INSTITUTION par des prises de positions systématiquement opposées même si son nom de l’indique... et la fuite des grosses pointures du CDP qui est CFOP doit donner à réfléchir à son chef et ceux qui y sont encore...

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 12:06, par Yampasseké En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Quand on observe la scène politique de notre pays, on ne peut même pays faire confiance à nos hommes politiques. Ceux qui prétendaient défendre des valeurs cardinales pour le développement de ce pays se renient de jour en jour, de semaine en semaine, d’année
    en en mois et d’année en année sans se soucier des populations auxquelles il s’adressait. On démissionné pour rejoindre l’adversaire d’hier. C est dommage, on se dissout pour aller à la soupe. Que Dieu sauvé ce pays car il n y asue des trompeurs et non des politiciens consciencieux. C est une honte et le peuple devra tenir compte de ces comportements indignes d’hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 12:51, par sai En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Comme il n’a pas pu se faire élire, il n’avait pas d’autre choix que de se chercher. On fait la politique pour payer mouton et non pour devenir mouton.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 13:35, par Sacksida En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    De toute facon cette demission opportuniste ne saurait etre un evenement pour le Peuple Burkinabe ; car il s’agit des gens de la Bourgeoisie politico administrative qui se sont servit de l’appareil d’Etat neoclonial sous Blaise compaore et qui se cherche depuis la chute de ce dernier devenu ivoirien pour fuire la justice du Burkina Faso. C’est donc leurs interets personnels et egoistes qui sont ici en cause et qui les guides sans conviction politique. En tout etat de cause ce pays et ce Peuple Burkinabe ne pourrait avoir son vrai Salut qu’au travers une veritable Revolution Democratique et Sociale dans un appareil d’Etat veritablement progressiste qui defendrait des interets generaux du Peuple et du Faso tels que Thomas Sankara l’a voulu et realise seulement en 4 ans. Toutes les gesticulations, les demissions et autres sont tres loin des aspirations fondamentales sur le plan securitaire, economiques et sociales des citoyens Burkinabe. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 14:01, par sidbénéré En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    C’est toujours les problèmes de leadership et de charlatanisme qui provoquent des démissions migratrices. A beau mentir qui revient de loin.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 14:37, par citoyen Lambda En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    EDDY KOMBEOGO croit que l’argent permet de faire tout : Arrogance ,irrespect , insolence etc. et voilà le résultat . Ce Monsieur aveuglé par son argent acquis grâce au couple DIENDERE ne respecte les anciens fondateurs et autres
    personnes ressources du CDP lui qui est venu dans le parti à la dernière . Ce monsieur n’est pas un meneur d’hommes à cause de son argent mal acquis d’ailleurs . Du coup il ne respecte personne . Eh bien voilà le résultat et LAT ne sera certainement pas le dernier à claquer la porte du CDP. Destination MPP malheureusement

    Répondre à ce message

    • Le 19 septembre à 08:20, par Edy Betiz En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

      Cet monsieur ne peux pas etre une meneur d’ hommes. Pour mener des hommes, il faut en avoir un peu dans la caboche. Pour moi, il est un frimeur, il est pas mur mais comme Diendere lui a doinne les marches fous alors qu’ il ne maitrise iren meme dans les finances, il ne peux etre que gonfle. Ceux qui ont fait l’ UIT avec ;lui dans les annees 1985 savent que le monsieur n’ est pas intelligent. Il n’ est pas bosseur ausi. Mais l’ argent flatte.
      Mais les demisions, la, c’ est du au saprofitisme et a l’ opportunisme des uns et des autres. N’ oubliez pas qu’ on se rencontre au CDP / MPP sans s’ aimer, et on se quitte sans se regretter.

      Répondre à ce message

  • Le 18 septembre à 13:09, par partez_et_revenez_pas En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    ce qui est clair EDDY est sur la bonne voie, quelqu’un qui ne recoule pas avance toujours même si c’est d’un cm.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre à 16:39, par West En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Besoin d’éclaircissements : L. Adolphe n’est-il pas sensé être en prison ? j’ai perdu le fil des évènements...

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre à 07:58, par Leberger En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Nous aimons lire les commentaires de nos trois compatriotes Ms Caca Ka et Nabiiga. Ils nous donnent des débats d’idées contradictoires saines et sans rancunes. C’est à encourager. Que devient notre frère Koro Yameyele

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre à 15:14, par jeunedame seret En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Beau conflit de générations. C’est logique et propre à notre mentalité de vie et culture. Celle des complexes et des politiques caractérisées par l’existence des fiefs. Que c’est ridicule cette féodalité !!! À quelles fins ??

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 10:16, par Bigbale En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Dieu est le seul Maître du Temps et de l’Histoire et le Temps n’obéit pas aux hommes, c’est les hommes qui obéissent au Temps. On a donc intérêt à être sincères car le Temps est et sera toujours vainqueur devant le mensonge et la duperie. C’est cette leçon que Mr Tiao à bien apprise et à décidé de quitter le CDP et ceux qui jubilent parce que "les cadavres s’empilent et la famine est à l’horizon" au Burkina. Il était temps qu’il quitte et il l’a fait a temps. Quelque le jugement qu’on pourrait faire sur son acte, j’espère qu’il au moins la paix du coeur ! Que Dieu sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 13:18, par Lhomme intègre En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    L.A.T est l’homme idéal pour être le candidat du MPP en 2025.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 17:08, par Rira bien qui rira le dernier En réponse à : Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

    Au départ c’était l’ODPMT qui a avalé tout sur son passage et devenir gros comme le génie de l’eau dans kirikou pour enfin éclater
    Puis vint le CDP enfant de l’ODPMTqui avec les mêmes gènes grossit tellement et s’accaparait tout sur son passage , puis est né le MPP petit fils de l’ODPMT enfanté douloureusement par césarienne du CDP. Puis le CDP voyait chaque jour ses membres rejoindre le MPP qui grossit continua de grossir jusqu’en 2024
    La SUITE INCH ALLAH en 2025

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Démembrements de la CENI : Les activités suspendues à compter du 10 décembre 2021
Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « une exploitation abusive de son image » par Lefaso.net
Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso
Message du président du Faso : « A partir de ce discours, nous avons retrouvé notre dignité de Burkinabè », félicite Aly Badra Ouédraogo, président du RPR
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face aux mouvements de contestation
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à encadrer la marche du 27 novembre avec professionnalisme
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris votre message qui nous invite à un changement de paradigme » dit Roch Kaboré
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la création de pôles provinciaux de formation militaires
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont pas à des marches », lance Bala Alassane Sakandé, Majorité présidentielle
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le pays dans une crise politique grave, avise Édouard Zabré du FFS
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de soutien aux FDS et un dialogue inclusif
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch Kaboré et à son gouvernement de tirer les conséquences de leur "échec total’’
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés