Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Expo-Yeelba : Pour une promotion du Faso Dan Fani au Burkina à l’international

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 16 septembre 2021 à 18h37min
Expo-Yeelba : Pour une promotion du Faso Dan Fani au Burkina à l’international

L’association Yelena et le ministère chargé des Affaires étrangères organiseront une exposition dénommée Expo-Yeelba les 4 et 7 novembre 2021 à Ouagadougou. Placée sous le thème : « Filière coton-textile : problématiques, expériences et perspectives pour le Faso dan fani », cette exposition entend contribuer à ériger le pagne Faso dan fani au rang de patrimoine national. Une conférence de presse a eu lieu ce jeudi 16 septembre 2021 à Ouagadougou, pour donner plus de détails sur l’événement.

Faire adopter le Faso dan fani par les professionnels de la confection, du design, de la mode et de la décoration de par le monde, c’est l’objectif principal de l’association Yeelba. Née en décembre 2019 grâce à l’initiative d’une Burkinabè de la diaspora, encouragée et soutenue par l’ambassade du Burkina Faso en Italie, le « Festival Yeelba » a été organisé pour la première fois à Rome. Son objectif principal était de faire connaitre le Faso dan fani et aussi le faire valoir aux yeux d’un public européen afin de susciter des partenariats avec des acteurs italiens de la filière textile et habillement pour sa distribution.

Le président du comité d’organisation, Adama Barro, pense qu’ils feront œuvre utile. L’organisation d’une exposition sur l’histoire du Faso Dan Fani est, selon lui, une innovation qui permettra à la jeune génération qui viendra visiter l’exposition muséale à Ouagadougou de découvrir ce qu’a été le travail du coton du temps de nos ancêtres et comment ce travail a évolué aujourd’hui.

Il déplore cependant le fait qu’un pays producteur de coton comme le Burkina Faso importe pour 70 milliards de francs CFA de textile. « Le Burkina Faso produit chaque année 250 mille tonnes de coton fibres presqu’entièrement exportés. Moins de 2% de ce coton est transformé, tandis que le pays importe des textiles pour environ 70 milliards de francs CFA par an, soit 107 millions d’euros, dont une grande quantité sous formes de friperies », a-t-il dit. Avant d’ajouter : « Il y’a des questions à se poser et nous nous nous posons ces questions. Nous invitons tous les Burkinabè à se poser des questions et à réagir car réagir, c’est agir ».

« Produisons et consommons local », Adama Barro

L’Italie, invitée d’honneur

Adama Barro a expliqué que le choix du pays invité d’honneur s’est porté sur l’Italie, reconnue pour être le berceau de la mode et du design au sein de l’Union européenne, avec un savoir-faire établi dans la confection.

L’ambassadeur d’Italie au Burkina Faso, Andrea Romussi, se dit ravi de faire partie d’Expo-Yeelba 2021. Il estime que c’est très important pour son pays de renforcer la coopération dans le domaine du textile. « L’Italie est le berceau de la mode et du design, ce qui fait que nous avons beaucoup d’expériences. Nous sommes en train de chercher désormais des entreprises qui sont intéressées par ce produit d’excellence qu’est le coton. Nous avons appris que le Burkina est l’un des premiers pays producteur de coton et que seulement 2% de ce coton est transformé. Pourtant, le Faso Dan Fani est un produit d’excellence, ce qui fait qu’il est très important de le faire connaitre à l’international », a-t-il confié.

Andrea Romussi « C’est le début d’une longue et belle collaboration entre l’Italie et le Burkina »

Il est à noter que l’exposition sera placée sous le haut patronage du président du Faso. Elle aura deux parrains : Alpha Barry, ministre burkinabè des affaires étrangères, et Idrissa Nasa, P-DG du groupe Corise.

Patricia Coulibaly (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
2e édition du mois du consommons local : « Avant d’importer, on va d’abord consommer local », Harouna Kaboré
Ministère de l’Économie et des finances : Les acteurs en pourparlers pour le financement du PNDES II
Fluidité du commerce du bétail dans la sous-région : Les fédérations de la filière signent une convention avec le ministère burkinabè de la Sécurité
10e édition de la « Retraite stratégique » de Coris Bank International SA : L’institution veut renforcer sa position sur le marché
Journées économiques du Burkina Faso 2021 : Les acteurs se penchent sur les stratégies de relance de l’économie burkinabè
Espace UEMOA : C’est parti pour la 2e édition du mois du consommer local
Transfert de fonds de la diaspora burkinabè : Un cadre de concertation participatif pour définir des mécanismes de facilitation des procédures
Deuxième Plan national de développement économique et social du Burkina : Près de 19 000 milliards de FCFA nécessaires pour sa mise en œuvre
Bityaar : Un projet de bourse africaine qui veut révolutionner l’économie
Deuxième anniversaire de Coris-Meso-Finance : Des comptes d’épargne pour les nouveau-nés de la maternité Saint-Camille
Burkina Faso : Un projet de renforcement du système statistique national lancé
Burkina : Le ministère de l’Economie signe des accords avec la Banque mondiale et la BAD pour le développement du pays
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés