Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mercredi 15 septembre 2021 à 23h37min
Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

Sur son compte Twitter , Emmanuel Macron a annoncé que l’armée française a neutralisé Adnan Abou Walid al Sahraoui. L’homme est considéré comme le chef du groupe terroriste État islamique au Grand Sahara.

Selon Radio France internationale (RFI), "Adnan Abou Walid al-Sahraoui était le chef historique de la lutte jihadiste et de la branche de l’EI au Sahel, il était responsable d’attaques meurtrières au Niger, au Mali et au Burkina Faso, visant les populations civiles et les forces de sécurité de la région."

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 septembre à 02:49, par caca En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    A chaque fois que l’armée française est en difficulté avec les autorités maliennes, elle annonce neutralisée un chef terroriste. Une fois que la normalisation est faite, les mêmes ont une longueur de massacre des populations et des FDS et on se demande à quand la fin.
    J’ai toujours soutenu l’idée que l’armée n’a pas besoin de faire des annonces pour nous dire qu’elle a tuée les terroristes. Parce que c’est le constat sur le terrain qui permet de remarquer qu’il n’y a plus d’attaque, et les populations le savent directement.

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 14:26, par Dedegueba Sanon En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

      D’accord avec toi cette fois, Caca. En plus comme c’est un gros menteur, comment le croire ? S’il roule les français dans la farine, nous nègres, colonisés et néocolonisés, ça va être carrément dans la boue, qu’il va nous rouler. La France crée les terroristes, les arme et nous arme puis frappe un coup à gauche puis un coup à droite, bon de temps en temps pour faire vrai elle sacrifié quelques soldats, mais lorsqu’elle voit ce que leur usine d’armement y gagne, ces soldats meurent vraiment pour leur pays. Je suis d’avis que c’est juste pour montrer à Bamako qu’elle est au sérieux dans la traque des barbus. Plus de 12 ans pour montrer son sérieux n’est pas sérieux. Restituons à la France sa monnaie et je suis sûr que beaucoup de choses changeront, surtout l’achat de ces engins de mort vendus par la France et à ce qu’il paraît aussi la Serbie, ( de toutes façons c’est toujours cette UE) puisqu’il n’y aurait plus libre transferabilité des capitaux.

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 05:00, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Non mais quand même là, mais écoutez là, il faut un peu nous prendre un peu plus au sérieux là…

    Étape 1 :

    Vous descendez au Sahel en « sauveurs » du Mali avec « Serval » mais vous aménagez à vos « amis » leur « état dans l’état » à Kidal, consacré par les accords d’Alger comme une entité autonome capable de discuter et signer des contrats avec des entreprises et pays étrangers sans passer par l’état du Mali.

    Sur cette base et pour maintenir le statut quo, vous lancez « Barkhane ». Tout le monde a tôt fait (pas trop tôt hélas) de constater après six à huit ans qu’il n’est nullement question pour vous de chasser les djihadistes mais seulement de faire la chasse au « mauvais djihadistes » et de soutenir sinon aider les « bons djihadistes » du moins à vos yeux.

    Ce faisant, vous faites mine d’ignorer que tous obtiennent asile, base arrière, assistance et fraternité à Kidal. Pire, vos distinguos au Sahel varient en fonction de vos projets du moment au quai d’Orsay, à l’Élysée, en Libye, en Syrie et j’en oublie, et ne changent pas malgré des otages et des morts parmi vos ressortissants.

    Vous adoptez pour ce faire la méthode Américaine de « War Against Terror » (la guerre contre la terreur) qui a fait la preuve de son échec partout dans le monde : Mettre des moyens démesurés technologiques, matériels et humains pour identifier, localiser et tuer les « chefs » que vous estimez vous être hostiles, oubliant que ces mouvements non seulement recrutent par centaines mais remplacent leurs chefs dans la foulée, et que les dégâts collatéraux de ces opérations aident leur propagande.

    Le dernier exemple en date de cet échec patent et constant est l’Afghanistan, où après deux décennies à « décapiter » avec bombardements massifs, drones et forces spéciales des chefs des Talibans, de l’état Islamique et de Al-Qaïda, ces trois mouvements étaient au mieux de leur forme pour dire « au revoir » à leur manière aux troupes étrangères. Les anciens de Guantanamo vous narguent, et vous n’y pouvez rien !

    Pendant ce temps, leurs groupes armés terroristes grossissent et continuent de tuer civils et militaires locaux et étrangers. Mais il y a un avantage pour vous : Pendant ce temps, la peur que les terroristes prennent le pouvoir dans la capitale tient en respect les pouvoirs locaux qui comptent sur vous pour les « sauver » et acceptent d’avaler toutes les couleuvres possibles.

    Pour éviter les « surprises » au Sahel, tout en prétendant le promouvoir, vous torpillez le financement de la partie militaire du G5 Sahel par l’ONU, ainsi que par la coopération multilatérale en insistant pour faire « participer » l’Iran afin de refroidir les monarchies Arabes sunnites.

    Étape 2 :

    Vous annoncez aux cinq pays du Sahel (et au reste du monde) que vous renoncez officiellement à les aider à se débarrasser de ces terroristes en mettant fin à l’opération Barkhane, mais que vous comptez rester « dans les parages » avec Takuba pour entrainer vos forces spéciales. Mieux, vous « invitez » vos alliés européens à profiter de « l’aubaine » de ce théâtre d’opération qui va durer selon vous encore au moins cinq à dix ans pour envoyer leurs propres forces spéciales s’endurcir, un vrai « village de vacances pour chiens de guerre » avec vous comme « gentil organisateur ».

    En accompagnant cette « nouvelle vision » d’ingérence pour adouber ici un héritage dynastique du pouvoir, là pour essayer d’éjecter ceux que vous n’aimez pas, vous finissez de convaincre encore tous les observateurs que les intérêts des peuples et états Africains n’ont aucune importance à vos yeux.

    Cela provoque dans la région des réactions de rejet et un réflexe de survie chez la plupart des dirigeants et deux pays au moins (en attendant d’autres), la Centrafrique et le Mali, commencent à vouloir chercher ailleurs ce que vous leur refusez obstinément : Un minimum d’indépendance et une vraie aide contre leurs ennemis et cela en lorgnant vers Moscou. On se croirait revenu à l’épopée de Cuba ou de Lumumba il y a plus d’un demi-siècle !

    Étape 3 :

    Face à cette situation, vous lancez les « grandes manœuvres » : D’abord la communication, en rappelant les « violations des droits de l’homme » des Russes, ou la « mauvaise qualité » du matériel Chinois, le « caractère inamical » de ces tentatives d’indépendance des Africains, le caractère « historique et indispensable » de votre coopération. Vous lancez des menaces de « représailles » économiques et diplomatiques, etc…

    Visiblement, le « succès majeur » vanté par Macron, celui d’avoir eu « la tête » de Walid Al-Saharaoui,(tiens, juste au bon moment !) en fait partie. Il ne serait pas surprenant soit qu’on apprenne que cette nouvelle était prématurée, soit qu’elle date de plusieurs semaines et que le moment de l’annonce a été « choisi ».

    Mais le plus inquiétant, c’est qu’on connait par l’histoire contemporaine de vos turpitudes ce qui va suivre : Coups d’états, assassinats, rebellions, disparitions, accidents d’avions, guerres civiles ou « villes mortes » jusqu’à ce que ceux qui s’opposent à vos politiques absurdes et destructrices pour nos peuples soient éliminés.

    Mais dites, et si pour une fois vous changiez vos façons au vu de tous les échecs accumulés à travers le monde depuis des décennies du Cambodge à la Syrie en passant par l’Algérie, Cuba, le Viet Nam, la Libye, l’Afghanistan, etc, etc ?
    Cela vous changerait et nous aussi !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 05:37, par Oh que non ! En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    La France ! La fille aînée de Machiavel...
    Parce que le Mali a décidé de voir ailleurs, elle sacrifie un de ses protégés, afin de montrer qu’elle obtient des résultats.

    Elle sait où se trouve tous les chefs terroristes qui endeuillent nos pays. N’est-ce pas elle qui a fait le lit de ce terrorisme en lui ouvrant les vannes de l’arsenal libyen ? Puis elle s’est installé aux premières loges du front. Afin de nourrir ce terrorisme, qui fait son affaire.

    Tôt ou tard, son heure sombre viendra.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 06:09, par HUG En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Ceux qui passent leur temps a critiquer la france venez repondre

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 06:47, par Le patriote burkinabè En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    N’importe quoi ! Vous pensez amadouer qui ? Des fuites en avant oui. Cette neutralisation de Adnan Abou Walid al Sahraoui le chef du groupe terroriste État islamique au Grand Sahara,.est purement géostratégique. Vous croyez qu’on ne vous voit pas venir ? Il faut que la France nous respecte. C’est parce que le Mali a entrepris de signer un accord de partenariat militaire avec la Russie que vous mettez en scène tout ce scénario grotesque et risible pour montrer que vous pouvez faire mouche et que le Mali a intérêt à ne pas rompre sa coopération militaire avec vous. Nous savons que si vous voulez tuez tous les chefs militaires des djihadistes et autres terroristes, vous le pouvez. Alors, pourquoi vous ne l’aviez pas fait avant ? Vous menacez de partir. Il faut partir parce que nous avons vu clair et nous avons trouvé la solution devant votre hypocrisie et votre machiavélisme : la solution Wagner ! Goïta , recule pas ! Tu as le soutien de la jeunesse africaine. Donne des contrats juteux d’exploitation minière avec Wagner et en contrepartie, Wagner doit faire partir les djihadistes, les terroristes et tous ces colons qui nous exploitent. Le Burkina Faso doit suivre l’exemple malien en signant un tel type d’accord avec la Russie et apparemment Roch a compris cela en commençant par la signature d’un accord de coopération militaire avec la Turquie. La nuit a beau durer, le jour finira par arriver. Nos patries ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 13:17, par El_monstro En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

      Entre nous, Patriote burkinabè, ca ne vous met pas mal à l’aise que des militaires au lieu de s’assumer payent des mercenaires pour leur propre sécurité ? L’impérialiste existera partout tant que des hommes voudront dominer d’autres. Il n’a pas de couleurs. Réveillons-nous.... rappelez vous, on a été colonisé par quelques blancs épaulés par des tirailleurs sénégalais. C’était hier seulement. Donc, Français, russes ou américains, peu importe, il nous faudra s’assumer d’abord.

      Répondre à ce message

      • Le 16 septembre à 16:54, par Le patriote burkinabè En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

        Non, El_monstro. Cela ne me met pas mal à l’aise. Actuellement nous avons besoin de sécurité et de stabilité pour réorganiser nos armées et nos Etats afin de les fortifier pour asseoir une démocratie solide qui sera le socle de notre développement durable. Actuellement, nous sommes obligés de faire feu de tout bois pour obtenir cette libération des dents des terroristes et bien sûr de tous les autres colons, la France en premier.

        La différence avec la Russie, c’est que ses mercenaires repartiront chez eux a la fin du contrat qu’ils établiront avec le Mali. C’est ce qui est intéressant dans ça. Eux, ils ne cherchent pas à lier pour "niquer et tuer ensuite" mais ils cherchent un partenariat gagnant gagnant et dans cette circonstance, s’ils veulent venir exploiter nos mines, qu’ils viennent. On va leur faire de très grandes faveurs mais nous aussi on va gagner triplement à savoir le départ de la France, l’effacement du djihadisme et du terrorisme et des recettes minières. On va recouvrer toute notre liberté avec une armée refondée et bien encadrée et une démocratie solide et voilà le vrai décollage économique !

        Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 08:22, par Vérité Indiscutable En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Ca ne peut réjouir que Macron seul.
    On demande aux français de repartir chez eux.
    Ils ont des combats plus grands à gagner en France là-bas.
    L’Afrique Libre ou la Mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 08:30, par KLADJOU En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Une excellente nouvelle, même si ça ne va pas changer grande chose sur le terrain dans la furie meurtrière de ces délinquants sans foi, ni loi.

    Ce qui est en revanche intéressant à analyser c’est le timing choisi par Paris pour faire cette annonce et le temps n’est pas choisi au hasard ! Sinon on savait que Adnan Abou Walid Al Sahraoui avait été tué par un bombardement de Barkhane très exactement le 24 août 2021 près de Ménaka/Mali. D’abord en rumeurs le lendemain, l’information a été confirmée par des personnes proches du dossier la semaine suivante. Pourquoi attendre maintenant au moment ou nous apprenons que le Mali était en pourparlers avec un groupe de mercenaires Russes connus des français en Centrafrique ? Ou bien s’agit-il d’une stratégie de déminage et de préparation de l’opinion qui consiste à dire "écoutez, la France a changé de stratégie,. Notre objectif était d’éliminer les chefs djihadistes, alors on a éliminé les deux principaux chef terroristes ; Droukdel chef d’Al-Qaïda et Walid Al Saharaoui chef de l’IEGES, mission terminée, ce n’est pas un échec la France peut donc se retirer et laisser la place aux armées locales et leur alliés pour combattre le terrorisme localement. Macron en fera un bon point pour sa campagne en lieu et place de devoir s’expliquer sur un échec de la France qui est en train d’être remplacée par la Russie comme en Centrafrique ?
    Quoiqu’il en soit, il ne faut jamais compter sur ces occidentaux, qui comme on le voit maintenant en Afghanistan, mais avant l’Afghanistan, en Somalie et en Irak, n’ont jamais fini une guerre asymétrique et finissent toujours par fuir et laisser le KO dernière eux.
    Aux burkinabè , maliens et nigériens de se retrousser les manches et se serrer les coudes pour combattre ces obscurantistes. C’est la seule stratégie qui vaille ;

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 09:09, par yambia En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    c’est quand on menace ses intérêts que la France fait des annonces du genre. preuve qu’elle laisse faire les terroristes. on comprend que le terrorisme, c’est du FRANCAIS.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 09:23, par Bigbale En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Normal ! C’était l’une des issues obligatoires ! Si on tue par l’épée, on peut mourrir par l’épée ! C’est sans regret pour la mort d’un criminel qui tuait des Personnes sans défense aucune. C’est ce que nous appelons la lâcheté à son comble. Le jugement de Dieu n’étant celui des hommes, on le laisse à Dieu !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 09:24, par Walai En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    N’importe quoi. La France fait des déclatations pareilles depuis longtemps, sans qu’aucune structures ne confirme même par la suite. Actuellement, comme les Russes sont là pour faire le boilot SAP SAP, elle sort, toute honte bue, pour raconter du n’importe quoi. Elle commence encore avec propagande de financement, dernière en date avec les Mairies. La France n’a même pas honte. Elle est déguelasde, cette France là...

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 09:34, par le Nomade En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Nous remercions Dieu le tout puissant pour cette très belle nouvelle. Nous remercions Barkane et la France pour ce succès très important. Au nom des populations du Sahel et toutes les victimes innocentes de cette tragédie, nous les encourageons à continuer de supporter les FDS du Mali, du Niger et du Burkina qui sont en première ligne.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 09:53, par Bravo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Bravo la France

    Beaucoup de gens critiquent l’inefficacité de l’action française en 10 ans au Sahel à tord ou à raison et c’est leur droit.

    Pour ma part je pense que la France a compris très tôt que pour éradiquer cette nébuleuse qui a des enracinements même au sein des populations , la lutte sera de longue haleine avec des résultats incertains . Ce que les américains n’ont pas compris en AFGHANISTAN
    La France a adopté la stratégie d’éliminer les chefs terroristes pour affaiblir leur mouvement et qu’on le veuille ou pas elle le fait bien depuis des années . Il ne reste que IAG AGHALI , kouffa et Qquelques uns

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 09:54, par SM En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Cette supposée frappe a une coïncidence avec l’affaire "Wagner". Ils veulent justifier leur présence seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 10:01, par Solhan En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Grand merci à la France
    Les âmes des martyres de SOLHAN peuvent reposer en paix

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 10:16, par Regret En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Détrompez vous ,ceux qui pensent que les mercenaires Russes de Wagner vont sauver le Mali.
    Regarder la déculottée des Russes au Mozambique.
    Regardez en Centrafrique les mercenaires russes sont payées gracement et la Russie a la concession pour la plus grande Mine de Diamant du Pays.
    Au Mali les mercenaires seront payées 6 milliards FCFA / mois et la Russie aura droit à 3 sociétés minières ( voir écrit de jeune Afrique).
    Pendant ce temps , vous voulez que la France et l’Union européenne finance l’aide alimentaire et l’équilibre budgétaire au Mali
    Si le Mali signe il sera le grand perdant pas la FRANCE ! Réfléchissons quand même !

    Répondre à ce message

    • Le 26 septembre à 16:09, par MyMy En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

      - @Regret, " Au Mali les mercenaires seront payées 6 milliards FCFA / mois et la Russie aura droit à 3 sociétés minières ( voir écrit de jeune Afrique)." MDR... BLACKWATER EST PAYE COMBIEN DE MILLIARDS PAR MOIS, AU SÉNÉGAL, MAROC, KENYA... ? POURQUOI LA FRANCE N’OUVRE PAS SA BOUCHE ?

      - BARKHANE COÛTE 1,2 MILLIONS D’EUROS PAR JOUR AUX ETATS AFRICAINS. (Officiellement, c’est la France qui paye cela. Officieusement, c’est autre chose.) EN 30 JOURS, CELA ENVIRON 23,6124 MILLIARDS DE CFA. SOIT 3,9 FOIS PLUS QUE WAGNER. ALORS QUE LE TERRORISME PROGRESSE CONTRE L’AFRIQUE.

      QUESTION RESSOURCES MINIÈRES, L’URANIUM DU NIGER EST PAYE 9 FOIS MOINS CHER QUE LE PRIX DU MARCHE PAR LA FRANCE AU NIGER. DE PLUS, L’ECOLOGIE DU NIGER ET SA POPULATION (cancer) CONCERNÉE, SONT DÉTRUITES. Où VA LE PÉTROLE TCHADIEN ? Où VA L’OR DU BURKINA DU MALI ? (Savez-vous ce qu’on appelle une "filiale off-shore" ?) Où VA LE POISSON MAURITANIEN ? Où VONT LES CAFE, CACAO, BOIS PÉTROLE IVOIRIENS.... ?
      SAVEZ-VOUS QUE LE BOUM DE LA PRODUCTION DE COTON AU BURKINA SOUS BLAISE, ÉTAIT TAXÉ PAR LA FRANCE ? Et que cette taxe a fait tomber tout le dispositif ? Ne me parlez pas de prix d’achat. En effet, ce prix est fixé par la France, via San-Francisco. Elle prétend qu’elle est garante et responsable. Cela est-il correct ?)

      - JEUNE-AFRIQUE FAIT DE LA PROPAGANDE. MONTREZ-MOI UN SEUL ENDROIT AU MONDE (surtout en France) EN DEHORS DE L’AFRIQUE, Où CE TORCHON EST VENDU ?

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 11:04, par honte à Goita En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Où est le Maliba
    Où sont les FAMA pour demander de l’aide à des mercenaires

    Les Russes de Wagner c’est comme les ukrainiens de bAGBO , ils tirent sur tous ce qui bougent ne sachant pas distinguer entre les noirs sans respect des règles du droit de la guerre
    Et si on motivait les braves FAMA avec cette manne financière.
    En fait la junte malienne croit avoir trouver la solution pour assurer une sécurité qui leur permettrait de rester longtemps au pouvoir.... Erreur de Gawa.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 11:07, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Très bonne nouvelle. Merci SEIGNEUR. Les grands criminels sont entrain de rejoindre manifestement l’enfer.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 11:49, par Bravo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    @KOH

    A mon frère Koh , avec le respect que je vous doit , je me permets de vous dire que je suis tombé des nues en lisant que " C’est l’Afrique qui fait vivre les français ".
    Je crois qu’il faut bien vous informer

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 14:54, par Dedegueba Sanon En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

      Ce n’est pas Koh seulement qui pense cela, moi aussi. Relis un peu l’histoire du franc CFA, et une once d’honnêteté te permettra d’établir les faits, et je ne te demande même pas de remonter jusqu’à l’esclavage, sinon tu épingleràs toute l’Europe.
      Et pourquoi pense tu qu’il est si difficile pour la France d’enlever son nez de la gestion de la monnaie de 14 pays africains ? D’ailleurs cette monnaie n’est même pas africaine, elle est française. C’est juste que la France a posté ses snipers prêts à tirer sur tout chef d’état récalcitrant qui voudrait quitter son giron, sinon ils ont tous compris ce nazisme monétaire. Deby qui devenait de plus en plus incontrôlable en a fait les frais, et constitue un avertissement aux autres. Mais ne t’y trompe pas là révolution viendra de la base, pas du sommet et ce sont les français lamda qui risquent d’y payer le prix fort.

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 12:17, par Fat24 En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Je relève simplement que le calcul politique est trop beau. Depuis des années vous saviez ou se trouve ce délinquant mais vous ne faites rien y compris les autres chefs djihadistes. Il a fallu que le chef de la junte malienne dise vouloir composer avec les mercenaires russes et soudainement on nous présente des résultats et pas des moindres histoire de charmer. humm, on sait lire maintenant entre les lignes. Éliminez aussi les autres chefs et n’empêchez pas l’accès à la zone de Kidal. Vous êtes là pour vos intérêts, les mercenaires russes aussi, la seule différence est qu’on peut résilier le contrat avec la société russe Wagner si les résultats ne sont pas à la hauteur. Mais avec vous, les résultats ne sont pas au rendez-vous , on vous dit de partir, et vous ne voulez pas ? Pourquoi ? Maintenant vous négociez pour rester. On dirait le monde en l’envers hein !!!Tenez bon les maliens !! Il aurait fallu entre autre cet entêtement de Goîta avec la Russie pour qu’on obtienne en un quart de tour ce résultat. On attend la suite

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 12:49, par COLOMBALI En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Toujours prompts à critiquer la France.
    Mais la France est là-bas avec l’accord de nos Pays que je sache.
    Elle es là-bas pour pallier à l’incapacité de nos gouvernants et de nos armées ( tous des bras cassés si on peut encore appeler ça armée).
    Tout dans la bouche et rien dans la culotte.
    Nos écoles sont des taudis, pas d’infrastructures dignes de ce nom, les hôpitaux sont des mouroirs et vous avez encore la bouche pour critiquer ceux qui ont de la compassion.
    et surtout ne venez pas me parler de colonisation, nous sommes indépendant depuis plus de 60 ans.
    On peut faire grand avec peu.
    Soyez des vrais hommes, des tchès faris.
    En attendant les islamiste arrivent pour une nouvelle colonisation, ils ne sont plus loin, j’entends d’ici les bruits de bottes.
    Surtout continuer à refaire le monde avec vos bouches et critiquez ceux qui font au moins quelque chose.
    Avec vos philosophies à 2 balles

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 13:13, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    @Solhan et @Achille de Tapsoba : Al Saharaoui n’était pas à Solhan, et pour ce qu’on en sait, il n’aurait même jamais mis les pieds au Burkina.

    Ce qui veut dire que les tueurs de Solhan sont toujours en liberté et prêts à recommencer. La preuve que ce "succès majeur" annoncé par le président français, présenté comme "la défaite de l’état islamique au Sahel" par les médias français est de la poudre aux yeux, vous l’avez devant vous : Il aurait été tué le 24 Août, mais combien d’attaques et de morts avons-nous eu au Faso depuis cette date ?

    Cette méthode de lutte contre le terrorisme consistant à ne cibler que quelques "têtes" et à taper le tambour pour s’en vanter NE MARCHE PAS !

    Pratiquement tous les leaders des Talibans, de l’état islamique et de Al-Qaïda en Afghanistan et ailleurs ont été tués par les occidentaux ou embastillés à Guatanamo. Ça ne les empêche pas de revenir plus nombreux et plus forts.

    Un ancien de Guatanamo est vice-premier ministre en Afghanistan, l’un des "Most Wanted" du FBI est son ministre de l’intérieur. S’ils sont reconnus, ils pourront se pointer à New York aux Nations Unies, avec passeport diplomatique et immunité !

    On ne défait pas une armée en se contentant d’assassiner un ou deux généraux ! Il y a TOUT LE RESTE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 14:34, par Pagnagdé En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Si la société Wagner s’installe au Mali, malheur au Niger s’il accueille la France sur son territoire . En tout cas, elle ne se repliera pas au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 15:36, par honteux En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Ceux qui suivent bien l’actualité des élimination de chef Djihadistes par la France et qui sont honnêtes reconnaitront qu’ il Ya un décalage dans le temps entre le jour ou le terroriste est éliminé et la date de l’annonce officielle . Ca été ainsi pour Issa Sahraoui que pour Abdelmalek Droukdel. Cela peut même durer 1 mois.
    L’annonce de la mort du chef de l EIGS et l affaire Wagner est peut être fortuite.
    La haine contre la France atteint un paroxysme aveuglant pour certains

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 16:28, par Formidable En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Je suis français et je suis heureux que notre armée ait réussi à éliminer ce criminel. J’espère que cela va profiter aux populations menacées par le terrorisme et soulager ceux qui en ont déjà souffert.

    Il ne faut pas écouter ceux qui disent que cela ne sert à rien de se battre contre le terrorisme. Chaque région du monde est différente. Les talibans d’Afghanistan sont soutenus par un pays voisin très puissant, le Pakistan. C’est ce qui leur a permis de reprendre le pouvoir, par contre, la guerre contre l’Etat Islamique en Irak et en Syrie a conduit à la victoire contre ces terroristes.

    L’histoire est ce qu’elle est, il y a le pire et le meilleur et on n’y peut rien. Ce n’est pas une raison pour ne rien faire et se soumettre aux terroristes. Bravo Macron !

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 23:53, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

      Monsieur @Formidable, certes vous avez raison : à défaut de mieux, l’élimination de Walid Al-Saharaoui est une bonne chose à prendre et il faut effectivement en féliciter l’armée française. Pour ma part, j’ajouterais "peux mieux faire".
      Mais ce n’est pas parce que "l’histoire est ce qu’elle est" qu’il faut la ré-écrire à la mode du moment !

      Où avez-vous vu la "victoire" (de qui d’ailleurs ?) ou la paix en Irak ou en Syrie ? Vous avez oublié comment les américains ont fui la Syrie, abandonnant leurs "alliés" Kurdes au feu de l’armée Turque ? Ou comment la même Turquie a transféré ses combattants islamistes en Libye pour échapper aux soldats de l’armée Syrienne ?
      Comme la mémoire semble devenir floue, rappelons alors quelques faits têtus :

      1°) Al-Qaïda, qui signifie "la base", fait référence à la base de donnée de la CIA qui récapitulait les combattants afghans formés, financés et équipés par les américains en passant par les services secrets Pakistanais pour s’opposer à l’occupant Russe.

      Ce sont ces mêmes combattants, dirigés entre autres par un certain Oussama Ben Laden, rendu milliardaire par les marchés de construction des bases américaines dans les monarchies, qui se sont retournés contre l’occident après la défaite des Russes. Ils leur reprochaient pêle-mêle d’installer des régimes fantoches et corrompus ou soutenir des monarchies décadentes et opprimantes, et d’attaquer l’islam et les peuples musulmans dans le reste du monde.

      La deuxième vague de combattants qui ont tombé le régime ayant succédé aux Russes, les Talibans ou étudiants en théologie (l’équivalent de nos "talibé" locaux), ont été soutenus par les USA en passant par le même Pakistan dont ils sont historiquement, géographiquement et culturellement proches, et la vision des Talibans de la femme ne semblait pas les déranger alors.

      Il a fallu le 11 Septembre pour que ces Talibans, hôtes de Ben Laden, et Al-Qaïda deviennent des ennemis et que l’occident veuille ordonner au même Pakistan de trahir ses "frères" de toujours. Accuser aujourd’hui le Pakistan, du fait de ces liens historiques, d’être le "puissant soutient des terroristes" est une dangereuse façon de ré-écrire l’histoire pour dédouaner ceux qui leur avaient demandé de jouer ce rôle.

      De la même manière, la naissance de l’État Islamique n’est pas dû au hasard dans la zone Libye-Irak-Syrie. Des pays occidentaux, appuyés par les monarchies sunnites et Israël ont décidé de se débarrasser de Bachar Al-Assad en Syrie, quitte à soutenir avec financement, armes, équipement et propagande des islamistes locaux et étrangers alors présentés comme "modérés".

      Avant cela, ils avaient décidé de tomber Saddam Hussein, balkanisant l’Irak, et de "finir" Mouamar Kadhafi, déstabilisant la Libye. Cette vaste zone dans le désordre, déjà déstructurée par le projet d’un "Grand Kurdistan", allant de l’Irak à la Turquie, que ces mêmes occidentaux voulaient "offrir" à leurs "amis" Kurdes, a semblé le Califat idéal pour ces djihadistes mondiaux naïvement aidés par leur "cibles" principales !

      La résistance inattendue de Bachar El-Assad, aidé de la Russie et de l’Iran, ainsi que le retournement de la Turquie, inquiète de la montée en puissance des Kurdes, a permis de les chasser. Mais ils ne sont pas totalement vaincus et ont essaimé à travers le monde, notamment en Irak.
      Présenter cette déculottée de l’occident et de ses supplétifs islamistes et Kurdes en Syrie comme une "victoire contre le terrorisme" est aberrant ! S’il y a une victoire, c’est celle de la Syrie, de la Russie et de l’Iran sur les rebelles Syriens et leurs soutiens internationaux, constitués pour partie en "État Islamique".

      En résumé, les Talibans, l’État Islamique et Al-Qaida sont avant tout et historiquement des créations de l’occident, qu’elle a au départ imaginés comme des "outils", des sous-traitants à manipuler pour son impérialisme dans diverses parties du monde. Sauf qu’à chaque fois, le "manipulé" s’émancipe et se retourne contre le manipulateur.

      Hélas, personne en occident ne semble en tirer leçon, et ils recommencent avec les minorités du Sahel comme les Touareg et autres présentés comme "abandonnés" et "stigmatisés" par les états centraux, afin de se tailler un "Kossovo-sous-Sahel" au détriment du Mali et de ses voisins, dont eux seuls savent la finalité.

      Et bien entendus, ceux-ci aussi sont en train de leur échapper pour rejoindre l’internationale du djihad. Rien de nouveau sous le soleil...

      D’accord avec vous, on ne peut pas opter de ne rien faire. Faisons alors la première chose sensée : Arrêtons de compter sur le pyromane pour éteindre les incendies !
      Mais on peut lui faire tenir la lance à eau sous un œil vigilant, histoire de rendre sa présence "utile" en attendant...

      Le départ précipité de la France peut provoquer des résultats inattendus au Mali comme en Afghanistan et n’est pas souhaitable. Mais il est plus que temps que ce pays arrête de jouer à ces jeux sordides qui coutent des milliers de vies et des souffrances inutiles aux populations !

      Répondre à ce message

      • Le 17 septembre à 17:44, par Formidable En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

        Cher Monsieur, je ne peux pas vous empêcher d’être anti-occidental et pro-russe et d’aimer Bachar el-Assad en dépit de sa responsabilité dans la situation dramatique de sa population. Prétendre que Bachar et les russes ont vaincu l’état islamique en Syrie et en Irak est tout simplement faux. L’essentiel du travail est dû au soutien de la coalition de 22 pays aux combattants sur le terrain, armée irakienne, peshmergas kurdes, forces démocratiques syriennes, combattants kurdes en Syrie. Toutes les informations sont faciles à trouver, à commencer par Wikipedia. La couverture aérienne constante assurée par la coalition, les frappes contre l’Etat Islamique ont tués des dizaines de milliers de combattants de ce groupe. Ce fut la cause majeure de leur défaite.

        Il ne faut pas mélanger tous les problèmes. La rivalité entre les russes et les occidentaux est une chose qui n’a pas grand chose à voir avec la sécurité des pays du Sahel. Ce serait ridicule et tragique qu’une fois de plus des enjeux africains importants soient occultés par des luttes d’influence géostratégique comme au temps de la guerre froide.

        J’espère que la France saura impliquer d’autres pays européens dans cette affaire. Plus il y aura de partenaires sérieux, plus la sécurité progressera.

        Répondre à ce message

        • Le 26 septembre à 16:54, par MyMy En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

          - @Formidable : "L’essentiel du travail est dû au soutien de la coalition de 22 pays aux combattants sur le terrain, armée irakienne, peshmergas kurdes, forces démocratiques syriennes, combattants kurdes en Syrie..." CE QUE VOUS AFFIRMEZ EST TOTALEMENT FAUX.

          QUAND VOS 22 PAYS-Là BOMBARDENT 3 OU 4 FOIS PAR MOIS SUR DES CIBLES D’AILLEURS SANS INTÉRÊT STRATÉGIQUE, LES VKS-RUSSES FRAPPENT AU MOINS 80 FOIS PAR JOUR. AU SOL, CE SONT LES SOLDATS SYRIENS, 2 HEZBOLLAH, LE LIWA al-QUD PALESTINIEN, LES CHIITES AFGHANS, L’INFANTERIE ET FORCES SPÉCIALES RUSSES, WAGNER, DES CONSEILLERS GRI IRANIENS... QUI FONT LE BOULOT.

          L’ARMÉE IRAKIENNE COMBAT EN IRAK, ET NON EN SYRIE. Vous confondez les 3 Hezbollah, qui sont soutenus par l’Iran.

          LES KURDES SONT DES TRAÎTRES AUX NATIONS SYRIENNE ET IRAKIENNE, ET A LA TURQUIE. LES KURDES SONT ENCADRES PAR L’ARMÉE ISRAÉLIENNE ET L’ARMÉE USA VIA L’OTAN. ET C’EST JUSTEMENT ISRAËL QUI ALLUME LE FEU DANS TOUT L’ORIENT DEPUIS 1947.

          CE SONT LES USA ET ISRAËL QUI ALIMENTENT LA GUERRE SYRIENNE EN ARMES. ET PLUS. (Cf. GENERAL USA PETRAUS.)

          Répondre à ce message

      • Le 18 septembre à 14:32, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

        @Formidable, vous vous trompez complètement : Je ne suis ni anti-occidental, ni pro-Bachar El-Assad, encore moins pro ou anti qui ou quoi que ce soit d’autre.

        Je suis simplement par principe pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, à choisir leur mode de vie et leurs dirigeants. Je suis aussi dérangé par la réécriture permanente de l’histoire qui s’apparente à du révisionnisme, du négationnisme ou de la propagande pro ou anti untel, que j’estime malhonnête et dangereux. Que le "main-stream" médiatique donne une version de certains évènements n’en fait pas la vérité historique.

        Être critique des errements interventionnistes des occidentaux ne veut pas dire être anti-occidental. Je suis un francophile déclaré, et j’admire beaucoup de traits chez de nombreux peuples occidentaux. Mais je ne comprend pas et ne cautionne pas cette "mission civilisatrice" selon laquelle leurs dirigeants prétendent aller imposer, le plus souvent par la force, aux autres peuples leurs choix de société ou leurs dirigeants. Tout simplement.

        Bachar El-Assad n’est pas forcément un enfant de cœur, ou le meilleur dirigeant du monde, mais je ne vois pas en quoi la France, les états Unis ou qui que soit d’autre d’autre serait fondé à choisir qui doit diriger la Syrie. Imaginez que des pays tiers envoient leurs armées "libérer" la France d’Emmanuel Macron, présenté comme un "dictateur" qui "opprime" les gilets jaunes, et dont l’élection serait "illégitime" ! Que j’aie voté pour Roch Kaboré ou pas, je ne peux pas supporter l’idée qu’un russe ou chinois vienne me dire s’il est un bon dirigeant pour le Burkina ou pas, à plus forte raison armer l’opposition pour le faire partir du pouvoir par la force.

        Concernant la genèse d’Al-Qaïda, des Talibans ou de l’état islamique, je n’ai pas cherché à donner une opinion mais à rappeler l’ordre historique dans lequel les évènements se sont passés. Le but était de faire ressortir l’instrumentalisation par les occidentaux de groupes armés, qui ensuite se retournent contre eux, comme ce qui risque de se passer au Sahel. Reprenez-moi si je me trompe là dessus, et laissons de coté les "amours" ou les détestations.

        L’état islamique est né dans cette région entre la Syrie et l’Irak ou pas ? Cette naissance a-t-elle suivi ou pas la rébellion visant à chasser le président syrien ? Ces rebelles étaient-ils majoritairement islamistes ou pas ? Ont-ils étés soutenus pas les occidentaux ou pas ? Le désordre régnant en Irak depuis l’invasion américaine a-t-il favorisé leur installation ou pas ? Je dis simplement que ces évènements ont créé les conditions et contribué à la naissance de l’état islamique. Si vous pouvez me contredire là dessus, je serais heureux d’apprendre.

        Quand à la "victoire", je veux bien croire que les bombardements de la coalition ont contribué à affaiblir les islamistes (ils sont toujours là, présents en Syrie, en Irak et ailleurs). Disons donc qu’ils ont contribué à tuer le monstre qu’ils avaient contribué à créer !

        Mais pour qu’il y ait victoire, il faut qu’il y ait guerre légitime et déclarée. Avant de mettre en avant le prétexte de combattre l’état islamique sous couvert de l’ONU, les pays de cette "coalition" sont d’abord intervenus illégalement dans une guerre civile afin de soutenir une rébellion contre le pouvoir en place. Ils ont donc fait la guerre à la Syrie sans jamais la lui déclarer.
        En termes de légitimité et de légalité internationale, seule la Syrie défendait son territoire et son régime, appuyés par ses alliés formellement invités, la Russie et l’Iran. Ce sont des faits, pas une opinion, et ils ne dépendent pas de la "qualité" de Bachar El-Assad ou de "russophilie".

        Et il ne suffit pas qu’un conflit prenne fin pour parler de victoire. On peut appliquer votre raisonnement ailleurs avec une autre "coalition" qui a bombardé beaucoup, beaucoup plus que celle en Syrie.
        Celle qui a occupé l’Afghanistan a compté à son plus fort 150.000 hommes dont 100.000 américains, sans compter les sociétés privées de sécurité. En fin 2016, les combattants Talibans étaient sensés être anéantis, réduits à mois de 300 hommes nous a-t-on dit (C’est aussi dans Wikipédia ! Mais est-ce vrai ?).
        Le conflit a pris fin après 20 ans et des milliers de morts, mais la coalition a-t-elle eu une "victoire" en Afghanistan contre leurs adversaires, les Talibans, et laissé aux Afghans une "liberté durable" ?

        Pour finir et concernant le Sahel, Emmanuel Macron a été élu pour être le président des français. Or voilà qu’il "adoube" un héritage monarchique du pouvoir au Tchad ? Et qu’il veut choisir qui dirige le Mali et dicter leur politique au maliens ? Depuis quand un état X dicte-t-il à un autre état Y les pays avec lesquels il a le droit de commercer ou pas ? Des sociétés de sécurité privées françaises et américaines ont des contrats un peu partout dans le monde, y compris dans leurs propres pays et en Afrique, mais personne ne parle de mercenaires mais de "sous-traitants". Pourquoi ce distinguo ?

        Même une aide militaire conséquente ne saurait justifier ce genre de dérive impérialiste. Surtout quand on sait que cette recherche de "nouveaux partenariats" avec les russes est provoquée par la France elle même, dont les "gentillesses" et accointances avec certains groupes rebelles islamistes ne font pas l’affaire des maliens ? Je ne connais pas d’état qui se satisferait de vivre avec des rebellions, groupes terroristes et autres milices sur son sol éternellement. Alors ?

        Répondre à ce message

        • Le 20 septembre à 13:02, par Formidable En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

          Cher monsieur @SidpawalemdeSebgo, je ne peux pas répondre à tout car vous êtes extrêmement volubile et motivé et je ne suis ni historien ni militant politique ni juriste. Je comprends l’argument du droit d’autodétermination, qui rencontre évidement un écho particulier dans le contexte des relations entre l’Afrique et l’Europe, mais l’autodétermination des peuples est une question très délicate. Ce ne sont pas les occidentaux qui ont créé ce qu’on appelle le "printemps arabe". Ce sont les peuples de ces pays qui se sont soulevés contre leurs dirigeants, et ce n’est pas seulement le peuple syrien. A tort ou à raison, des dirigeants ont été destitués, d’autres régimes sont nés, les pays ont évolué. Bachar a choisi d’écraser la révolte dans le sang, plongeant son pays dans la guerre civile. Tout cela n’est pas dû au machiavélisme des occidentaux. Je ne pense pas qu’ils aient toujours raison, loin s’en faut, mais c’est une autre question. Est-ce que le peuple syrien dispose de lui-même sous Bachar ? c’est loin d’être limpide.

          Dans le monde réel, aucun pays n’est une île qui vit en autarcie, nous sommes tous dépendants les uns des autres, que nous le voulions ou non. Par exemple quand l’épidémie de Covid 19 se présente, la France s’apperçoit que seule la Chine peut la fournir rapidement en masques. Dans le monde réel, l’indépendance est partielle, notament pour ce qui est des questions sécuritaires. Nous ne choisissons pas les menaces, elles se présentent d’elles mêmes, et notament la menace terroriste. Ces menaces nous contraignent à construire des alliances parce que chaque pays individuellement ne peut pas faire face. La sécurité est un bien extrêmement coûteux.

          Selon moi c’est le sens de la présence de la France au Sahel. Il s’agit de participer à une synergie de pays qui construisent une sécurité collective. Ce n’est pas une chose facile, surtout si certains pays connaissent des instabilités politiques. Travailler dans une alliance, c’est être en contact avec des gens, des dirigeants, des institutions, des partis politiques, cela amène forcément à interagir avec la politique intérieure de ces pays. Il n’y a aucun impérialisme là dedans, la France ne restera que si son action a un sens.

          J’ai été choqué de votre référence à une "mission civilisatrice". Plus personne ne pense comme ça. C’est ce que les européens pensaient naïvement au 19e siècle. Ce fut aussi le prétexte des états coloniaux, mais c’est du passé.

          Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 19:46, par Ca alors En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara

    Il faut le faite tout de meme. L’armée d’une grande puissance menée en bourique par une poignée de jihadiste. Incroyable.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Commune de Gassan : Le commissariat de police saccagé et incendié par des assaillants
Boulgou : Quatre personnes tuées dans l’explosion d’une mine
Province du Mouhoun : Des assaillants emportent deux motos à Débé et Soukouy
Insécurité au Burkina : « Désormais, il y aura une grande communication avec nos troupes », promet le ministre de la défense
Insécurité au Burkina : Des bases terroristes détruites par les soldats de l’Opération Koudanlgou IV
Attaque d’Inata : Le rapport de l’enquête remis au Président du Faso
Actes terroristes au Burkina : L’ ANAPEV invite les populations à cesser toutes publications incitatives
Insécurité au Burkina : Le gouvernement s’explique devant l’Assemblée nationale
Burkina : Trois soldats tombés et une dizaine de terroristes neutralisés à Thiou dans le Nord
Situation sécuritaire au Burkina : L’Union des Forces Progressistes (UFP) appelle à doter conséquemment les forces de défense et de sécurité
Inhumation des gendarmes tués à Inata : Entre désolation et colère
Situation sécuritaire au Burkina : Le MBDHP se démarque des appels incessants au coup d’état militaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés