Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Coopération nigéro-burkinabè : « Nous sommes le même peuple, sur le même espace », rappelle le IVe vice-président de l’Assemblée nationale du Niger, Ibrahim Yacoubou

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • lundi 13 septembre 2021 à 18h46min
Coopération nigéro-burkinabè : « Nous sommes le même peuple, sur le même espace », rappelle le IVe vice-président de l’Assemblée nationale du Niger, Ibrahim Yacoubou

C’est une délégation de l’Assemblée nationale du Niger, conduite par le quatrième vice-président de l’institution, Ibrahim Yacoubou, qui a été reçue dans la matinée de ce lundi 13 septembre 2021 par Bala Alassane Sakandé, président de l’Assemblée nationale du Burkina. La mission était mandataire d’une invitation du président du parlement nigérien, Seini Oumarou, à son homologue burkinabè, Bala Alassane Sakandé, pour l’ouverture de la session du Niger, le 27 septembre 2021.

Au sortir du tête-à-tête avec leur hôte, le député Ibrahim Yacoubou et sa délégation ont confié être porteurs d’une invitation du président de l’Assemblée nationale du Niger au président de l’Assemblée nationale du Burkina, Bala Alassane Sakandé pour prendre part à l’ouverture de la session parlementaire, le 27 septembre 2021.

Au-delà de cette « courtoisie institutionnelle », l’occasion sera mise à profit par les deux présidents de parlement pour échanger autour des préoccupations communes de l’heure.

Ici, Ibrahim Yacoubou et Bala Alassane Sakandé (à droite).

« Nous avons souhaité, fortement, que le Burkina Faso soit à cette session ; parce que nous considérons que nous partageons les mêmes enjeux, les mêmes problèmes, nous sommes le même peuple, sur le même espace. Toutes les fois donc que nous pouvons renforcer l’excellence des relations qui existent entre nos deux peuples, nous pensons que ce sont des actes à poser et au niveau de l’Assemblée (nationale), nous considérons qu’il y a la nécessité de travailler pour que les relations qui sont excellentes entre les peuples du Niger et du Burkina Faso se traduisent par la qualité des relations entre nos deux Assemblées (nationales) », s’est appesanti le chef de délégation.

Selon Ibrahim Yacoubou, et en réaction à une question des journalistes, les échanges avec le président Bala Alassane Sakandé ont également touché les préoccupations relatives à l’insécurité qui se posent avec acuité. « Nous partageons aujourd’hui avec le Burkina Faso, des attaques incessantes, meurtrières et qui ont un impact considérable sur le plan humain, économique et social. Nous avons donc échangé avec le président de l’Assemblée nationale sur cette question. Il est très important que nos Etats créent une synergie parfaite dans la mise en œuvre des politiques de développement et de la question du traitement de cette insécurité qui prend des proportions que nous n’avons jamais envisagées et qui sont extrêmement nocives pour notre espace », cerne le IVe vice-président de l’Assemblée nationale du Niger, Ibrahim Yacoubou.

A l’en croire, cette préoccupation de l’insécurité sera donc au centre de l’entretien entre les deux présidents d’Assemblées nationales, Seini Oumarou et Bala Alassane Sakandé.

« Nous avons un cadre commun, qui est le G5 Sahel, où il y a une stratégie de développement et de sécurité qui est mise en place. Il est important qu’on aille au-delà de cette stratégie ; que les stratégies politiques à mettre en œuvre pour traiter la question de la sécurité soit mieux harmonisées pour que nous ayons un espace sécurisé propice au développement de nos deux pays », a analysé le député Ibrahim Yacoubou.

Rappelons que cette tradition de courtoisie institutionnelle se vit entre plusieurs parlements, notamment de la sous-région. On se souvient, à titre illustratif, qu’une délégation de l’Assemblée nationale du Niger était présente à l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2019 de l’Assemblée nationale burkinabé.

Les deux parlements, nigérien et burkinabé, sont issus d’élections législatives organisées (couplées avec la présidentielle) en fin 2020 : c’est la IIIe Législature de la VIIe République au Niger et la VIIIe Législature de la IVe République au Burkina.

O.L. O
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Assemblée nationale du Burkina : Alassane Bala Sakandé reçoit en audience une délégation canadienne
Lutte contre le terrorisme au Sahel : Le nouveau commandant de la Force Barkhane chez le président du Faso
Guinée : La CEDEAO donne six mois aux putschistes pour rétablir l’ordre constitutionnel
Système des nations unies au Burkina : La coordonnatrice Barbara Manzi chez Roch Kaboré
Lutte contre le terrorisme : Les parlements du monde pour une mobilisation en faveur du Sahel
Appel en faveur du Sahel : Lancé par l’Union interparlementaire, le Comité interparlementaire du G5 Sahel, le Parlement arabe et l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée
Coopération nigéro-burkinabè : « Nous sommes le même peuple, sur le même espace », rappelle le IVe vice-président de l’Assemblée nationale du Niger, Ibrahim Yacoubou
Coopération Europe - Burkina : Une étude pour évaluer la digitalisation au Burkina Faso
Putsch en Guinée : Le pays suspendu des instances de décision de la CEDEAO
Coopération Allemagne-Burkina : Trois organisations culturelles et éducatives burkinabè reçoivent l’aide de "Internationaler Hilsfond"
Défi sécuritaire : Le Mali et le Burkina Faso veulent mutualiser davantage leurs efforts
Sao Tomé-et-Principe : Abdoul Karim Sango conduit la mission d’observation des élections de l’UA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés