Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Journées parlementaires UPC : La cohésion sociale au cœur des échanges à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 13 septembre 2021 à 22h50min
Journées parlementaires UPC : La cohésion sociale au cœur des échanges à Bobo-Dioulasso

Le groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a tenu, du 10 au 12 septembre 2021 à Bobo-Dioulasso, ses premières journées parlementaires, au titre de l’année en cours. La cérémonie d’ouverture officielle des travaux a eu lieu, le samedi 11 septembre, en présence du ministre d’État en charge de la Réconciliation nationale, Zéphirin Diabré.

Ces premières journées parlementaires de l’UPC se tiennent dans un contexte marqué par la recrudescence des attaques terroristes dans plusieurs localités du Burkina Faso. Ce qui met parfois à rude épreuve le vivre-ensemble. Ainsi, il est plus que nécessaire de trouver des voies et moyens pour éviter l’effritement du tissu social. C’est ainsi que les députés de l’UPC ont choisi de mener des réflexions autour de la cohésion sociale, afin d’apporter des solutions pour le bien-être des populations burkinabè.

Les participants des premières journées parlementaires UPC

Réunis à Bobo-Dioulasso, les députés ont pu mener des réflexions sur des thèmes d’intérêt national qui portaient sur la consolidation de la cohésion sociale par le renforcement de la gouvernance, la cohabitation et le jeu des alliances en démocratie. Pour éclairer la lanterne des participants sur les deux thèmes ainsi formulés : « Consolidation de la cohésion sociale par le renforcement de la gouvernance : Enjeux, défis et perspectives » et « La cohabitation et le jeu des alliances en politique : Quels enjeux et défis pour la gouvernance démocratique ? », le groupe UPC a sollicité l’appui technique de deux experts. Il s’agit du Dr Thomas Ouédraogo du Centre pour la gouvernance démocratique et de Abdoul Karim Saïdou, juriste et politologue.

« Au cours des travaux, nous avons choisi de réfléchir sur deux thèmes qui portent sur la cohésion sociale, cohabitation et le jeu des alliances en politique. Ceci, au regard des crises que nous traversons au Burkina notamment les conflits communautaires, les attaques terroristes, etc. Il faut donc absolument réfléchir et chercher des solutions pour éviter que le tissu social soit déchiré pour le bien-être des populations », a laissé entendre Diemdoda Amadou Dicko, président du groupe parlementaire UPC.

Diemdoda Amadou Dicko, président du groupe parlementaire UPC

Ces journées parlementaires ont permis aux participants d’avoir des échanges francs et fructueux. Au terme des travaux, trois recommandations majeures ont été formulées par les députés. Ils recommandent au gouvernement de travailler à une réconciliation effective de tous les Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur ; de mettre à la disposition des forces de défense et de sécurité le matériel nécessaire et leur apporter un appui financier conséquent pour permettre une sécurisation rapide des zones touchées par l’insécurité ; et de donner à tous les niveaux les sillons forts de bonne gouvernance et de patriotisme.

Les participants des premières journées parlementaires UPC

Les journées parlementaires UPC ont débuté le vendredi avec des visites aux autorités coutumières et religieuses de la ville de Sya. Les députés ont saisi cette occasion pour toucher du doigt le tissu économique de la région à travers des visites d’usines dont SAP Olympic, la SN CITEC. Ceci, « afin de comprendre les difficultés auxquelles elles sont confrontées, mais aussi pour les encourager et mieux organiser un plaidoyer pour que le gouvernement vienne au secours de ces industries en souffrance ».

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de suspension pour trois membres du bureau exécutif national
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent leur démission, la gestion du parti décriée
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste unie invite les "patriotes sincères" à s’y rendre en "Faso danfani" ou en blanc
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le développe avec des idées »
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au processus se concertent
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les nouveaux chefs ?
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement pris service à la tête du MPP
Engagement politique des jeunes au Burkina : Les compétences des jeunes renforcées à Kaya
Burkina-Procès Sankara : Le Comité international appelle à la mobilisation populaire, Mariam Sankara attendue
Politique : Le Groupe parlementaire MPP tient ses premières journées parlementaires 2021 à Banfora
Burkina : C’est parti pour le "mois de justice et d’hommage pour Thomas Sankara et ses compagnons"
Bobo-Dioulasso : Etat et secteur privé échangent sur les défis et les opportunités que la ZLECAF offre au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés