Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Burkina : La CNAEI-BF, une nouvelle confédération qui entend stimuler le développement des acteurs de l’économie informelle

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • vendredi 10 septembre 2021 à 12h56min
Burkina : La CNAEI-BF, une nouvelle confédération qui entend stimuler le développement des acteurs de l’économie informelle

La Confédération nationale des acteurs de l’économie informelle du Burkina Faso (CNAEI-BF) a animé, dans l’après-midi du jeudi 9 septembre 2021 à Ouagadougou, une conférence de presse pour présenter leur récépissé d’existence officielle obtenu le 10 août 2021.

Près de deux mois (10 juillet 2021) après la tenue de son assemblée générale, la Confédération nationale des acteurs de l’économie informelle (CNAEI-BF) était face à la presse ce 9 septembre 2021 pour présenter son récépissé d’existence officielle. Un récépissé obtenu le 10 août 2021. C’était également l’occasion pour elle de présenter ses objectifs et de dévoiler les activités prévues.

Pour le président de la CNAEI-BF, Boubacar Kouanda, la confédération a désormais son récépissé et est officiellement reconnue. Son objectif sera, entre autres, de stimuler le développement des acteurs de l’économie informelle en leur fournissant des conseils et appuis nécessaires à l’éclosion d’une économie informelle dynamique orientée vers sa transformation en économie structurée.

Boubacar Kouanda, président de la confédération nationale des acteurs de l’économie informelle du Burkina Faso

D’autres objectifs également visées, selon la confédération nationale des acteurs de l’économie informelle, c’est d’initier et d’institutionnaliser les réseaux de solidarités en faveur des programmes mutualistes de développement, partager et dupliquer les bonnes pratiques en matière de développement durable.

Parlant des activités prévues, la confédération nationale projette de bâtir un cadre institutionnel viable et durable, contribuer à sa promotion ainsi qu’à sa visibilité. En plus de ses activités, elle prévoit de promouvoir les projets économiques et sociaux structurants et résilients en faveur du secteur informel.

Présentation du récépissé

L’objectif de ce plan d’action, selon le président, se situe à plusieurs niveaux. Au niveau économique, il s’agira de faciliter l’accès au capital par des dispositifs de microcrédits et de garanties de prêts. Au niveau de la formation, la CNAEI-BF compte initier des activités de renforcement des acteurs en techniques managériales, de recyclage et de leur perfectionnement dans le secteur, etc.

Enfin au niveau social, la confédération nationale des acteurs de l’économie informelle veut créer des dispositifs de santé et de prévention sociale de type mutualiste au profit des acteurs de l’économie informelle. Ce sont autant d’activités prévues qui permettront de promouvoir un secteur qui occupe aujourd’hui environ 14 millions de Burkinabè, selon Boubacar Kouanda.

Journalistes et membres de la confédération nationale des acteurs de l’économie informelle à la conférence de presse

La CNAEI a également saisi l’occasion de cette conférence de presse pour plaider auprès des autorités du pays notamment pour un accompagnement, un soutien et un financement afin de faire de l’économie informelle une économie viable pour le Burkina Faso.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO : Un panel pour outiller les acteurs du grand-ouest du Burkina
Digitalisation des transactions douanières au Burkina Faso : Les plateformes SYLVIE et SYDONIA interconnectées
Maison de l’entreprise du Burkina Faso : Le nouveau directeur général, Karim Ouattara, prend officiellement les commandes
2e édition du mois du consommons local : « Avant d’importer, on va d’abord consommer local », Harouna Kaboré
Ministère de l’Économie et des finances : Les acteurs en pourparlers pour le financement du PNDES II
Fluidité du commerce du bétail dans la sous-région : Les fédérations de la filière signent une convention avec le ministère burkinabè de la Sécurité
10e édition de la « Retraite stratégique » de Coris Bank International SA : L’institution veut renforcer sa position sur le marché
Journées économiques du Burkina Faso 2021 : Les acteurs se penchent sur les stratégies de relance de l’économie burkinabè
Espace UEMOA : C’est parti pour la 2e édition du mois du consommer local
Transfert de fonds de la diaspora burkinabè : Un cadre de concertation participatif pour définir des mécanismes de facilitation des procédures
Deuxième Plan national de développement économique et social du Burkina : Près de 19 000 milliards de FCFA nécessaires pour sa mise en œuvre
Bityaar : Un projet de bourse africaine qui veut révolutionner l’économie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés