Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Coopération Allemagne-Burkina : Trois organisations culturelles et éducatives burkinabè reçoivent l’aide de "Internationaler Hilsfond"

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mardi 7 septembre 2021 à 23h00min
Coopération Allemagne-Burkina : Trois organisations culturelles et éducatives burkinabè reçoivent l’aide de

L’institut Goethe a , en collaboration avec le ministère fédéral des Affaires étrangères allemand, signé des conventions de financement avec trois organisations burkinabè à vocation culturelle et éducative. La cérémonie a eu lieu le lundi 6 septembre 2021 à Ouagadougou, en présence des bénéficiaires, de la représentant de l’ambassade allemande et du directeur de l’institut Goethe.

D’un coût global de 53 764 869 francs CFA, le Fonds d’aide internationale a été mis en place afin de soutenir rapidement les organisations culturelles et éducatives face aux effets de la pandémie du Coronavirus.
« Ces investissements permettront de relancer l’économie du Burkina Faso et, par ricochet, de profiter à tous les burkinabé. Et je n’ai pas de doute que cela va bien marcher », a indiqué l’attaché culturel de l’ambassade allemande, Alina Saran.

Elles sont trois structures à bénéficier de ce coup de pouce. Il s’agit de l’espace culturel Gambidi, avec son projet d’installation solaire, qui bénéficie d’un montant de 19 millions de francs CFA. Le deuxième bénéficiaire est l’association Semfilms avec son projet « Jeunesse artistique résiliente », qui reçoit plus de 18 millions de francs CFA. Le projet « Culture pour tous » de l’Association des arts solidaires reçoit pour sa part plus de 16 millions de francs CFA.

Échange de paraphes entre la représentante de l’ambassade et le promoteur du projet d’installation solaire "Wininga"

Les directeurs des trois structures se sont dit très heureux d’avoir eu la chance de bénéficier de cette aide qui, « à la différence des autres financements, leur permet d’utiliser l’aide dans le projet de leur choix. »

Claude Kira Guingané, directeur de l’espace culturel Gambidi, confie que ce financement tombe à point nommé. « Il nous permettra de résoudre notre problème d’énergie. Ce programme va véritablement nous apporter un soutien pour pouvoir être plus effaces dans le travail que nous abattons », a-t-il commenté.

Le directeur du Goethe Institut s’est engagé à accompagner les promoteurs

Le choix de ces trois structures a été motivé par la diversité des projets que chacun proposait, affirme le directeur du Goethe Institut, Martin Pockrandt. La mise en œuvre des différents projets est de un an. L’institut Goethe s’est engagé à accompagner les bénéficiaires du début à la fin des travaux. « Nous serons toujours disponibles en cas de besoin. D’ailleurs, nous avons chaque mois un jour fixe pour nous rencontrer et discuter des éventuels problèmes », dit-il.

Le Fonds d’aide internationale -Internationaler Hilsfond, en allemand- a été créé en 2020, sur initiative du Goethe-Institut et du ministère fédéral des Affaires étrangères. Soutenu par d’autres organisations intermédiaires, ce fonds a déjà pu venir en aide à de nombreuses entreprises à travers le monde entier. Pour cette année 2021, ce sont 141 projets qui ont été sélectionnés pour un financement.

Nado Ariane Paré (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération Burkina-Belgique : L’agence belge de développement fait le point de l’évolution de ses projets
Coopération : Visite de la Secrétaire d’État adjointe aux Affaires Africaines au Burkina Faso
Axe Washington - Ouagadougou : Le général Aimé Barthélémy Simporé, médaillé de la Légion d’honneur américaine
Burkina : Les activités du programme conjoint Sahel en réponse aux défis covid-19, conflits et changements climatiques lancées
Coopération : Le président Roch Kaboré participe à un mini-sommet avec le président turc à Lomé
Coopération Burkina-Niger : Les présidents Roch Kaboré et Mohamed Bazoum mutualisent leurs forces contre le terrorisme
Sciences et diplomatie au Burkina : « La science offre le cadre et la diplomatie offre les méthodes », selon Dr Lassina Zerbo
Union africaine : Minata Samaté élue Commissaire à la Santé, aux Affaires Humanitaires et au Développement Social
Lutte contre la corruption : Le Burkina Faso « a fait d’énormes efforts »
Sommet de Montpellier : "Aucune mascarade, aucun folklore digne d’une scène théâtrale ne saurait être une réponse à la libération de l’Afrique" (jeunesse sankariste unie)
Coopération Europe-Burkina : Lancement de deux projets pour lutter contre l’impunité au Burkina Faso
G5 Sahel : Un forum des jeunes pour l’éradication de l’extrémisme violent et de la radicalisation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés