Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • samedi 4 septembre 2021 à 22h30min
Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

Le Parti pour la démocratie et le progrès/ parti socialiste (PDP/PS) a animé une conférence de presse ce vendredi 3 septembre 2021 à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence de presse, selon le président du parti, Dr Toro Drabo, est « d’amener les Burkinabè à prendre conscience que le pays va à la dérive et que les autorités doivent changer leur gouvernance… ou partir ».

Devant les hommes de médias, les conférenciers du jour ont dépeint un Burkina tenaillé par plusieurs problèmes. Ils citent les attaques terroristes qui ont pour conséquences de nombreux morts, blessés, déplacés internes, l’occupation d’une partie du territoire par les terroristes, la fuite de l’administration de certaines zones du pays, la perte de la liberté des populations dans les zones occupées.

Selon Dr Drabo et ses camarades de parti, le Burkina Faso fait également face à une crise du système éducatif qui a atteint son summum depuis l’arrivée aux commandes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), une crise sociale avec notamment la vie chère, une crise foncière mais également une crise écologique.

Dr Toro Drabo, président du PDP/PS estime que le président du Faso n’est pas à la hauteur de la tâche qui lui est confiée

A en croire le président du PDP/PS, Dr Toro Drabo, c’est « Depuis l’avènement du MPP que les problèmes du Burkina Faso ne font qu’empirer ». C’est pourquoi il estime que le président du Faso, Roch Kaboré, « n’est pas à la hauteur ».

« Quand il prenait le pouvoir, le président du Faso a juré de défendre le pays. Mais aujourd’hui, nous nous rendons compte que, dès le premier mandat, il était ministre de la Défense et chef suprême des armées. Mais l’armée n’a enregistré que des débâcles. Il a même rendu l’armée à un moment donné réactionnaire. C’est-à-dire qu’elle bougeait en fonction des attaques terroristes. Il n’a donc pas été à la hauteur parce que beaucoup de gens sont morts (…) Sous sa gouvernance, le Burkina Faso a perdu une partie de son territoire et pire, ils n’ont pas pu enrôler les gens dans certaines localités pour les élections. Les réfugiés sont dans les abimes, il n’est donc pas à la hauteur. Le président Roch Kaboré n’est pas à la hauteur de ce qu’on attend de lui », a martelé Dr Drabo.

Une vue des journalistes présents à la conférence de presse

Comme solution à ce mal-être du Burkina, le PDP/PS propose que le gouvernement mette à exécution les rapports des différentes institutions comme l’ASCE-LC qui mettent en lumière les irrégularités dans la gestion des services de l’Etat. Le parti propose également que le président du Faso travaille en tant que chef suprême des armées à être « à la hauteur ».

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 septembre à 15:43, par MyMy En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    - DR DRABO, VOUS ÊTES AVENANT. VOUS DITES EN EFFET QUE " Le président Roch Kaboré n’est pas à la hauteur de ce qu’on attend de lui"
    MOI, J’AI UNE AUTRE LECTURE. "MR KABORE N’EST MÊME PAS A LA PROFONDEUR QU’ON ATTEND D’UN CHEF. IL EST SOUS LA PROFONDEUR". EN EFFET, DEPUIS 2015, EN QUOI, QUOI QUE CE SOIT VA MIEUX AU BURKINA ? TOUT VA DE MAL EN PIS ; SAUF BIEN ENTENDU POUR LUI, ET SA COUR QUI NE REPRESENTENT MÊME PAS 1%000 DU BURKINA.

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre à 01:32, par ARMANDO En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

      MyMy vous pensez peut-être à Eddie ou à la libération de Gilbert Diendere qui sont absents depuis 2015 de la scène politique pour le Burkina. Quittez la critique facile pour devenir acteur principal. En 2025 vous serez élu. Mais en battant la campagne dite au peuple que vous allez quitter le G5 et le soutien de la France et même plus. Sortir du carcan de la CDEAO et autres. Votre mentor dans sa lettre demande l’union sacrée du peuple Burkinabé. Pour dire que ce n’est pas une histoire de Rock mais du peuple Burkinabé en entier. Vous devrez savoir que c’est la France qui gère notre notre CFA. Pour commander une arme en dehors de la France il faut son veto .

      Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 16:19, par Obliviator ! En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    Vous avez la critique facile, mais nous devons devenir plus intelligents. Au Burkina Faso, comme dans les pays dits francophones, nous avons un très grand problème de système. Egal qui gouverne et gouvernera dans ce système, sans la souveraineté (monétaire : nous nous sommes assujettis volontairement à la France avec le franc CFA, ce qui ne nous autorise aucune marge de manœuvre vers un développement quelconque ; militaire : nos effectifs militaires sont très minorés, ce qui ne nous permet pas de défendre nos territoires, ni de bien nous équipper parce qu’on ne contrôle pas la monnaie, etc.) digne de celui des états indépendants, il sera toujours assassiné ou voué à l’échec. Il faut comprendre donc que ce n’est pas la faute seulement de l’actuel Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Ce dont nos pays ont besoin pour nous arracher notre souveraineté et libérer l’Afrique de l’esclavage qui se perpétue toujours en s’adaptant aux époques, ce sont des leaders incorruptibles, courageux, pragmatiques, visionnaires, patriotiques comme Thomas Sankara, pas des lâches bavards et cupides ! Tant que le trésor francais aura les économies de nos pays en main, nos pays ne resteront que des administrations coloniales françaises, qui travailleront comme d’habitude pour le rayonnement de la métropole. Proposez-nous plutôt des programmes allant dans le sens de la libération et de l’unification du continent (parce que tous les pays africains ont les mêmes problèmes), qui permettront à l’Homme Noir de retrouver sa dignité au sein des peuples du monde, c’est ce qui nous imcombe !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 18:22, par Ram En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    Dire que le Président du Faso n’est pas à la hauteur n’est pas juste ! Le titre le plus approprié devrait plutôt être : "Rock Marc Christian KABORE n’est pas à la hauteur de la présidence du Faso"

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 20:10, par Le Vigilent En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    Réjouissons-nous car un sauveur est descendu du ciel avec des solutions magiques à tous les problèmes du peuple burkinabé. Avec Dr Dori Drabo, le plus compétent en tout et partout dans le monde s’offre en volontaire pour mettre fin, ici et maintenant, à la hausse des prix de tous les produits de grande consommation, a l’insécurité, a l’occupation de notre territoire par les terroristes, à toutes les insuffisances de notre système éducatif etc. Si le Dr Toro Doro, une vraie lumière, n’est pas encore au pouvoir, c’est la faute au peuple burkinabé qui n’a pas été capable de reconnaître, à temps, sa valeur et ses compétences sans limite. Les burkinabé doivent désormais chanter et danser et crier à l’unisson : Dr Toro Drabo au pouvoir pour le plus grand bonheur du peuple burkinabé !!! Vive le Dr Toro Drabo ! Gloire éternelle au Dr Toro Drabo !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 21:00, par Joseph En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    C’est la vérité pure et simple. On n’a rien à espérer d’un tel leadership. Qu’il dégage au lieu de conduire le pays dans le gouffre !

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 06:21, par Kafando issouf En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    Très souvent la portée de ton message n’est pas du tout reluisante.pauvre samo.j’apprecie Roch dans sa gouvernance c’est un homme pragmatiste mais je dirais que le défaut ici présent sont ces subalternes,il faut qu’il cherche à les contrôler rigoureusement .

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 09:08, par Ayirikem En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    Critiquer c’est bien mais il y’a des moments Où il faut être objectifs.C’est facile de s’assoir devant une table sans aucune nappe de table pour critiquer .Ces dirigeants du PDP/PS. doivent savoir qu’ en politique il faut etre cohérent.Ou on est opposant à vie ou souvent on prend son courage en apportant ces idées à la majorité pour construire le pays.Ce même PDP/PS qui combattait Blaise compaore et son CDP se retrouve aujourd’hui dans une opposition avec le CDP.Vous Responsable du PDP /PS vous n’ êtes ni à la hauteur ni même à la largeur.Il faut revoir votre copie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 10:40, par Le Patriote "Le vrai" En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    Pour le Dr Toro Drabo, c’est juste du rakiré. Mais pour dire vrai, il a vu juste.J’ai toujours voté pour le président RMCK. toutefois je vois mes espoirs s’étioler. Il est donc temps d’essayer autre chose. Le président a peur de s’engager résolument sur la voie progressiste. Notre pays est du côté des pays réactionnaires qui soutiennent les impérialistes makhzen-sionistes rampants qui veulent coloniser l’Afrique. Il est temps d’essayer la voie sankariste pour faire avancer le pays dans une alliance vigoureuse et progressiste pour éliminer les djihadistes qui sont entrain de prendre le pays en tenaille dans une incapacité totale de nos gouvernants.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 12:33, par citoyen Lambda En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    La vérité rougit les yeux mais ne les casse pas. Et là le Samo a dit la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 21:39, par Sacksida En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    En outre, toutes les critiques de la gouvernance MPP et du President du Faso RMCK sont tres verifiables et donc dans le principe votre Parti devrait en consequence exiger sa demission ; car le Peuple Burkinabe depuis leur arrivee au pouvoir a paye trop de tributs et dans une mauvaise gouvernance. Dans tous les cas, ils sont dans leurs limites objectives. Donc, ils ont fait la demonstration de leurs incapacites evidentes. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 13:27, par Patarbtalle En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    Arretez daccuser à tout moment la France, cecdu faux fuyant, le President Rock est tout simplement incompétent, ce devrait pas etre un president du burkina actuel. Tous ces problemes, cest sous le mpp. Il nya pas de honte à dire quon peut pas.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 08:33, par Minnayi En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    Malheureusement, Dr DRABO a dit juste. Mais comme c’est notre gars, on ira avec seulement. C’est une compromission. Mais n’oublions jamais ce que disait Norbert ZONGO : "Toute compromission se paie, tôt ou tard".

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 09:03, par warzat En réponse à : Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », Dr Toro Drabo président du PDP/PS

    Le président n’est pas à la hauteur, le président n’est pas à la hauteur...toujours la même rengaine.
    Mes frères, le plus rien ne sera comme avant concerne chaque individu à son niveau de responsabilité. Vous voulez que le président soit là en personne pour vérifier : qu’un marché de bâtiment ou de route est attribué à l’entreprise la plus compétente et la moins disante ? Qu’il soit là pour punir un policier qui prend 500, 1000 ou 2000 francs pour ne pas signer une contravention ? Qu’il soit là pour vérifier que le matériel acheté est conforme en qualité et en quantité et acheminé à qui de droit sans détournement et sans rétention inutile, méchante et irresponsable ? Qu’il soit là pour vérifier que telle piste ou route, ou encore édifice financé par le contribuable est réellement bien exécuté ? Est ce qu’il le peut ? C’est le travail de la justice, des OPJ, des inspecteurs et autres cadres de l’administration et des institutions payés par l’argent public et affectés à cet effet.
    Du point de vue de la sécurité par exemple au Ghana : lorsqu’un individu ou un groupe d’individus étrangers arrivent dans un village frontalier, localement ils sont identifiés et l’objet de leur présence, leur hôte...notés et envoyés à l’administration sécuritaire, qui réagit promptement. Si fait que l’activité éventuellement terroriste ou criminelle est vite circonscrite.
    Chez nous, encore faut-il que l’information arrive à qui de droit et qu’il daigne s’en préoccuper.
    Donc, comme on dit chez nous, une seule main ne ramasse pas la farine.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Conseil économique et social : Bonaventure D. Ouédraogo prend officiellement les rênes
Mise en place des démembrements de la CENI : Bien préparer le terrain pour éviter les violences électorales de 2016 !
Démissions au CDP : « Le MPP et ses partis satellites deviendront bientôt un albatros avec ses colonnes d’opportunistes, d’affairistes … » (Boubacar Sannou)
Fusion de partis sankaristes : "Avec le MPP, notre vision était de faire en sorte que tous ceux qui se réclament de la gauche puissent se mettre ensemble (député Halidou Sanfo)
Burkina / CDP : Les langues se délient pour expliquer les dessous de la crise qui déchire le parti
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de suspension pour trois membres du bureau exécutif national
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent leur démission, la gestion du parti décriée
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste unie invite les "patriotes sincères" à s’y rendre en "Faso danfani" ou en blanc
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le développe avec des idées »
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au processus se concertent
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les nouveaux chefs ?
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement pris service à la tête du MPP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés