Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • vendredi 13 août 2021 à 20h00min
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour

L’écrivain Delwende Nabayaogo a dédicacé le vendredi 13 août 2021 à Ouagadougou, son nouvel essai littéraire. L’œuvre préfacée par l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida est titrée "Rendre notre nation forte et prospère". Dans cette œuvre, il dépeint une situation peu reluisante de son pays, le Burkina Faso. Ainsi, il lance un appel à une offensive stratégique pour une transformation fondamentale de la nation.

« Vision de la république. Rendre notre nation forte et prospère. Un appel à une offensive stratégique pour une transformation fondamentale de la nation ». C’est le titre complet du nouvel essai de l’écrivain Delwende Nabayaogo. La sortie officielle de l’œuvre a eu lieu le vendredi 13 août 2021 à Ouagadougou. c’est Dr Aboubacar Nacro qui a présenté le nouveau bouquin. Dans cette nouvelle production, l’auteur dépeint une situation catastrophique dans la gestion de son pays, le Burkina Faso. Avec froideur, il explique qu’il n’y a que l’indifférence, le mensonge, la haine et la cupidité.

Delwende Nabayaogo

Il fait remarquer que ce sont les médiocres qui dirigent les intellectuels. Pour lui, l’heure n’est plus aux réformes, mais à une refondation avec des paradigmes nouveaux pour le bonheur du peuple. Delwende Nabayaogo n’accuse personne de particulier d’être auteur du malheur que vit le pays. Il estime que tout le monde est responsable y compris lui. C’est pourquoi, il appelle à des changements. Il a fait remarquer qu’ayant été dans l’administration publique, outré par certaines pratiques, il a parfois refusé de cautionner certains forfaits en ne participant pas à des réunions. Dans son livre, il lance un appel pressant au renouveau, y compris les religieux.

Parents, amis et connaissances ont été témoins de la sortie officielle de l’œuvre

Pour la présentation de son œuvre, il a pris comme parrain, le contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga. Ce dernier a souligné que le document de son filleul est une contribution importante à l’éveil des consciences. Pour lui, l’ouvrage est fondé sur une démarche qui repose sur trois facteurs fondamentaux. Il s’agit d’abord de la lucidité. L’auteur diagnostique la situation sans complaisance.

Le parrain Luc Marius Ibriga recevant l’œuvre dédicacée de son filleul

Ensuite, il y a la clairvoyance. Cela demande qu’on tienne compte de l’environnement régional et international. Enfin, il y a l’engagement. Il montre ce qui doit être fait avec des domaines prioritaires. Il s’agit de l’éducation, de la famille et de l’éthique.
L’œuvre de 306 pages est préfacée par l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida. Il est disponible dans les librairies au prix unitaire de 10 000 F CFA.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Littérature financière : « La banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école », un ouvrage qui lève le voile sur la banque
Littérature : « La réconciliation nationale en trompe-l’œil au Burkina », le nouvel ouvrage du colonel Lona Charles Ouattara
Littérature : « Yelbeedo ou les racines du mal », le nouveau roman de Constant Nana
"Mon corps et l’amour" : L’abbé Kizito NIKIEMA fait réfléchir sur la sexualité
Burkina/Littérature religieuse : Partir du corps humain dans la Bible pour édifier l’homme, des pièges de la mort
Commission épiscopale de la pastorale de la santé : Un livre pour alerter sur les dangers des méthodes contraceptives artificielles
Terrorisme au Sahel : Nabons Laafi Diallo propose « un regard à partir du Burkina Faso »
Littérature religieuse au Burkina : Père Basile Paré exhorte les chrétiens à faire un dépassement « du San Gôlô au Christ Vainqueur »
Réconciliation nationale et économique : Les leçons et perspectives de l’ancien député Amadou Traoré
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"
Littérature/Burkina : Mariam Ouédraogo veut transmettre les valeurs traditionnelles à travers le conte
Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés