Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 29 juillet 2021 à 12h50min
Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention

Dans le but d’harmoniser les actions de prévention de la sexualité précoce et de gestion des grossesses et mariages d’enfants en milieu scolaire, le ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN) a établi un document d’orientation qui servirait de guide pour toutes les personnes désirant désormais intervenir en milieu scolaire. Le document a été remis ce mercredi 28 juillet 2021, au ministre en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro.

Dans l’optique de lutter contre le phénomène de mariages d’enfants de même que les grossesses en milieu scolaire, le ministère en charge de l’Education nationale, en partenariat avec les acteurs du système de protection de l’enfant (ONG/Associations), des partenaires techniques et financiers, et d’autres ministères, a entrepris de produire un guide d’orientation.

Le document final du guide compte 48 pages. Il comprend essentiellement les orientations, le cadre juridique et les mécanismes de la mise en œuvre des actions de prévention. L’élaboration du document a été motivée surtout au vu du nombre d’intervenants assez élevé sur la problématique des mariages et grossesses précoces en milieu scolaire, de même qu’au regard des pratiques d’intervention qui n’étaient pas efficaces, selon le ministre en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro.

Le ministre affirme que « pour les mêmes élèves, il arrive que certains intervenants prônent un message comme l’utilisation de préservatifs et la pilule du lendemain pour éviter les grossesses, pendant que d’autres intervenants viennent parler de l’abstinence jusqu’à un certain âge ». Ce qui posait un véritable souci, selon le ministre.

Un aperçu des guides

Pour la directrice exécutive du Centre de recherche et d’intervention en genre et développement (CRIGED), Nestorine Sangaré, le document a été élaboré de manière participative en commençant par une étude dans neuf régions du Burkina Faso.

« Grâce aux études menées dans ces régions, nous avons constaté qu’il y avait une diversité de messages et d’outils qui étaient utilisés. Nous avons donc travaillé à écrire le document pour décider du type de message à communiquer aux apprenants. Les utilisateurs du document étant des professionnels de l’éducation, sauront désormais ce qu’il faut pour encadrer les acteurs chargés de la sensibilisation », a confié Nestorine Sangaré.

Les acteurs du monde éducatif sortis nombreux pour l’occasion

L’aboutissement et la validation du document ont été possibles grâce au soutien technique et financier de DIAKONIA et de ses partenaires du groupe de plaidoyer éducation que sont le Centre de recherche et d’intervention en genre et développement (CRIGED), le Cadre de concertation des ONG et Associations actives en éducation de base (CCEB), l’Association Tous pour Yennega (ATTOUS-Yennega), etc.

En rappel, 361 cas de mariages d’enfants ont été recensés au primaire entre 2005 et 2008 au Burkina Faso. Entre 2013 et 2017, ce sont 414 cas qui ont été recensés dont 161 cas au primaire, 251 au post-primaire et deux au secondaire, selon les données partielles collectées par le ministère en charge de l’Education nationale.

Patricia Coulibaly (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dégradation de la situation sécuritaire à l’Est du Burkina : Que dit le gouvernement, finalement ?
Éducation préscolaire au Burkina : L’épanouissement des enfants au cœur du projet de l’ONG Asmae
Burkina/Humanitaire : Le gouvernement lève la suspension sur les activités du Conseil norvégien pour les réfugiés
Santé : 30 agents renforcent leurs capacités en dépistage précoce du cancer de l’enfant
Boucle du Mouhoun/ Développement local : Fin du Projet PAPCiDDEL
Education nationale : Remise de kits scolaires au profit de 625 élèves à Niankorodougou
Burkina : Le ministère de l’Éducation et les communes se concertent pour la cinquième fois
Secteur des transports : Un nouveau référentiel de formation en brevet d’études professionnelles (BEP) en cours de validation
Cadre sectoriel de dialogue justice et droits humains : L’ambassade du Danemark passe les rênes au PNUD
Prix de l’arrondissement le plus éco-citoyen de Ouagadougou : La 5e édition est lancée
Vivre ensemble au Burkina : « Il nous faut reconstruire l’école burkinabè pour les Burkinabè », recommande Souleymane Yago
Burkina / Région de l’Est : Éleveurs et agriculteurs à l’école de la prévention et de la gestion des conflits agro-pastoraux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés