Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

Guinée équatoriale : Le fils du président définitivement condamné pour « bien mal acquis » en France

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • mercredi 28 juillet 2021 à 23h35min
Guinée équatoriale : Le fils du président définitivement condamné pour « bien mal acquis » en France

La Cour de cassation française a rejeté, ce mercredi 28 juillet 2021, le recours déposé par Teodorin Obiang. Le fils du président équato-guinéen contestait sa condamnation en France pour détournement de fonds publics dans son pays. Sa défense estimait que la justice française n’avait pas à se prononcer sur des délits commis à l’étranger, mais la Cour en a décidé autrement.

Agé de 52 ans, Teodoro Nguema Obiang Mangue surnommé Teodorin Obiang, chargé notamment de la Défense et de la Sécurité de son pays, est connu pour son goût du luxe et ses vacances somptueuses. La justice française a estimé à 150 millions d’euros les sommes blanchies en France. Teodorin Obiang s’est notamment constitué un parc automobile évalué à 5,7 millions d’euros, composé entre autres de trois Bugatti, une Rolls-Royce et deux Maserati. Parmi les biens saisis lors de l’enquête judiciaire figure un luxueux immeuble situé à l’avenue Foch et estimé à 107 millions d’euros, dans l’un des quartiers les plus huppés de Paris.

Pour mémoire, le fils du président équato-guinéen, reconnu coupable une première fois en 2017 pour « blanchiment d’abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics et d’abus de confiance » entre 1997 et 2011, avait été condamné en appel à Paris le 10 février 2020 à trois ans de prison avec sursis, 30 millions d’euros d’amende et la confiscation de tous ses biens saisis lors de l’enquête. Son avocat, Me Emmanuel Marsigny, avait annoncé dès le lendemain former un pourvoi en cassation.

La Guinée équatoriale pourrait devenir le premier pays à bénéficier du nouveau mécanisme de restitution des avoirs des « biens mal acquis ». Ce dispositif, adopté par le Parlement français le 20 juin dernier, permettra selon la France, de rendre aux populations les « recettes provenant des biens confisqués aux personnes définitivement condamnées pour blanchiment, recel, etc. ».

Dans le cas précis de Teodorin Obiang, à en croire les autorités françaises, son patrimoine estimé à 150 millions d’euros va être vendu aux enchères et l’argent récolté, utilisé pour des actions de développement en Guinée équatoriale.
Il existe cependant, un dernier recours possible pour M. Obiang, celui de saisir la Cour européenne des droits de l’homme.

Hamed NANEMA
Lefaso.net
Crédit photo : bienpublic.com

Vos commentaires

  • Le 28 juillet à 18:18, par dommage En réponse à : Guinée équatoriale : Le fils du président définitivement condamné pour « bien mal acquis » en France

    Le sentiment anti français est particulièrement exacerbé ces derniers temps auprès de certaines élites africaines à tort ou à raison , mais pour ce coup il faut saluer l’association SHERPA , les ONG françaises les Autorités françaises et les juridictions qui refusent que des dirigeants de pays pauvres investissent en France sur la base de fonds détournés dans leur pays. Il faut que ce genre d’actions s’intensifient et que nous africains nous menions de telles actions ici même en Afrique .

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 20:02, par Tig-re En réponse à : Guinée équatoriale : Le fils du président définitivement condamné pour « bien mal acquis » en France

    M Dommage ,
    laissez les. Ils ont trouvé le sujet qui leur permettent d’endormir le peuple, de cacher leur incapacité à œuvrer pour le développement du pays et de cacher leur misère intellectuelle.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 23:46, par SOME En réponse à : Guinée équatoriale : Le fils du président définitivement condamné pour « bien mal acquis » en France

    Il est pitoyable qu’a l’heure ou l’information est accessible a tous, suffit-il que l’on s’en donne la peine, que des africains restent encore a ce niveau de raisonnement. Cette affaire de biens mal acquis n,est qu’une affaire de voler encore les africains de leurs biens apres avoir pillé le sous sol africain. En effet cette loi francise n’est qu’une arme de plus contre l’afrique. Et plus specialement cette loi a ete votée pour lutter contre la guinee equatoriale. Si le journaliste avait fait un minimum de recherches il le saurait et aurait pu equilibrer son article en relevant les conradictions flagrantes dans ce dossier. Ce n’est pas que l’on decouvre les biens mal acquis... Que disent-ils de Muineen, achete avec l’argent de l’etat equato guineen et utilisé comme ambassade de la guinee equatoriale. Ce batiment fit des jaloux qui ont imagine cette loi pour lui retirer au mepris des lois internationales qui protegent les lieux diplomatiques et des pays car ce batiment est une portion de l’etat equatoguineen. Le journaliste aurait appris que ce luxueux palace de l’avenue Foch n’est pas une propriete personnelle, mais un batiment public de l’etat equato guineen. Est ce aujourd’hui qu’elle va se soucier du bien etre des populations africaines ? Que disait la france des biens de Mobutu, sassou, etc.? On ne peut pas accepter qu’un pays africain soit plus riche qu’un pays europeen
    Cet article ne fait que reprendre les lieux communs dont on accuse la guinee equatoriale qui a le tort de tenir tete aux occidentaux, sans aucun petit effort de recherches. On a vu des africains decreter Mugabe etre le Hitler africain
    Nous n’avons rien compris a ce qui se joue la en guinee equatoriale avec cette loi
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 11:00, par Ka En réponse à : Guinée équatoriale : Le fils du président définitivement condamné pour « bien mal acquis » en France

    Au Debus quand la France a commencer a soupçonner ce lascar avec ses bolides au milieu des Champs Elysées, j’écrivais ceux-ci : Le bien mal acquis ne profite jamais. Revenez dans quelques années et vous verrez que ce lascar est paumé comme un rat de cuisine de célibataire. Laissez-le partir avec ses bolides. C’est même la preuve par mille qu’il ne compte plus revenir ou du moins pas de sitôt en Bentley au Bd la plus vu au monde.

    Et je dis à notre introverti et son Frère avec les biens mal acquis pour pourrir les avocats alimentaires en France comme en Afrique, que le mal ou le bien revient toujours à l’origine. Ne soyez pas étonné si une personne riche devient pauvre du jour au lendemain. Ou si certaines personnes perdent la vie dans des conditions pitoyables ou dramatiques. Comme il est mentionné dans la Bible, on récolte ce que l’on sème.

    Et comme disait l’avoisiner, rien ne se perd, tout se transforme. Certaines personnes oublient que nous vivons dans un univers avec ses règles. Dieu a mis en nous cette richesse que nous pouvons matérialiser dans notre extérieur avec exactitude. Il n’existe pas de chances, ni de coïncidences ; tout ce qui nous arrive dans la vie provient de notre intérieur avec exactitude. Nous sommes ce que nous pensons et faisons tous les jours. Vous pensez à la peur, jalousie, envie, maladie tous les jours, c’est ce qui viendra a vous. Vous pensez le contraire tous les jours et vous serez récompenser. Alors ceux qui sont autour de Roch Kaboré pour sucer les caisses de l’état, vous êtes averti avec vos entreprises et villas a Abidjan ou a Dakar.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 12:05, par onepunch burkinbilaman En réponse à : Guinée équatoriale : Le fils du président définitivement condamné pour « bien mal acquis » en France

    Les gens sont obnubilés par le rôle de la france ou de l’occident pour piller nos richesses. Pendant ce temps, seule la France est entrain de fatiguer Bolloré en France en l’accusant de corruption, pendant que les pays corrompus disent qu’il n’y a pas eu corruption, même ci vincent bolloré lui même a avoué qu’il a corrompu. La france est la seule a s’être inquiétée de l’origine des fonds qu’un fils de président fondateur claquait paisiblement à Paris. Quelle chance ce Vice président avait-il d’être inquiété dans son propre pays ? Combien de gens sont jugés en Afrique pour détournement ? Les dossiers de détournements s’entassent chaque année après les rapports de l’autorité en charge sans qu’aucune poursuite judiciaire concrète n’en ressorte. Qui s’en émeut ? qui s’en préoccupe ? Mais dans tout ça votre seul souci c’est que la france fasse des mascarades ou pas. La france au moins fait ses mascarades. Vous vous faîtes quoi ? Nos concitoyens sont devenus des champions pour critiquer la paille dans l’oeil de son prochain, mais ils sont dans le déni total des poutres qui sont dans leurs propres yeux. C’est la seule et unique raison qui fait que nos pays n’avancent pas. Restez là...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sidya Touré et l’impuissance politique en Guinée (1ère partie)
Humeur : Quand des soldats paient des mercenaires pour se faire garder
Tchad : Des rebelles affirment avoir repoussé l’armée française
Guinée : La junte militaire veut fixer les bases de la transition
Côte d’Ivoire : L’hélicoptère MI 24 s’est écrasé avec cinq personnes à bord
Cour pénale internationale : Charles Blé Goudé réclame une indemnisation compensatoire de plus de 500 millions de FCFA.
Suspension de la Guinée : Après la CEDEAO, l’Union africaine s’y met
Guinée : La mission de la CEDEAO est arrivée à Conakry pour discuter avec les putschistes
Côte d’Ivoire : Les autorités déploient une offensive de lutte contre les accidents de la circulation
Guinée-Conakry : Les premières actions de la junte
Sao Tomé-et-Principe : Le candidat du parti au pouvoir reconnaît sa défaite
Guinée Conakry : Le colonel Mamady Doumbouya renverse le régime d’Alpha Condé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés