Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Championnat national de pétanque 2021 : Wendbénedo sacré champion

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • jeudi 22 juillet 2021 à 11h30min
Championnat national de pétanque 2021 : Wendbénedo sacré champion

La Fédération burkinabè de pétanque (FBP) a organisé son championnat national de la saison 2020-2021. Il s’est tenu à Fada N’Gourma, région de l’Est, les 17 et 18 juillet 2021, respectant ainsi l’engagement de la FBP de délocaliser ses activités. La grande finale a opposé les clubs Wendbénedo et Sountong nooma. Le premier cité l’a remporté par 13-5, et est sacré champion national de la saison. On a noté une participation de 51 clubs, dont onze provinciaux, soit 204 équipes de triplettes.

Fada N’Gourma a connu une effervescence toute particulière pendant 48 heures à la faveur du déroulement du championnat national de pétanque dans la cité de Yendabri. Le nombreux public a suivi avec grand intérêt les éliminatoires du concours, de la coupe de la ville de Fada et du tir de précision.

La grande finale qui s’est jouée en 13 points gagnants entre Wendbénedo (Raphael Kiéma, Alassane Zampaligré, Aziz Ouédraogo, Jean Nikiéma) et Sountong nooma (Moustapha Bagayan, Théodore Zangré, Alassane Compaoré, Patrice Tiemtoré) n’a pas connu un suspense soutenu. D’entrée, c’est Sountong nooma qui donne le ton en prenant 4 points contre zéro à Wendbénedo aux deux premières mènes.

Après avoir perdu les deux premières mènes, Wendbénedo a pris le contrôle du jeu, jusqu’au sacre.

Curieusement cette belle entame de Sountong nooma va s’arrêter là. Les quatre manches qui suivirent, il ne pourra plus prendre le moindre point, et c’est plutôt Wendbénedo qui revient dans le jeu en marquant 8 points.

Sountong nooma revient timidement dans la partie en prenant un point. Après sept manches, le tableau affiche 8-5 en faveur de Wendbénedo, et celui-ci va creuser l’écart au 8e jeu en prenant 3 points, menant ainsi les hostilités par 11-5, et à deux points de la victoire. Que réserve la 9e manche ? Au sein du public, ce sont les paris, pour les uns, le jeu n’est pas terminé, pour les autres, c’est la fin. Ces derniers avaient vu juste.

Le capitaine Raphael Kiéma et ses éléments mettent fin aux discussions, en engrangeant les deux points qui restaient pour faire leur bonheur. Score final donc, 13-5. Dans le camp de Wendbénedo et de leurs supporters, c’est l’explosion de joie. On s’étreint. Normal, on est champion.

Pour son sacre, Wendbénedo empoche la somme de 1 000 000 Fcfa, plus le trophée et des médailles. Sountong nooma se console avec 500 000 Fcfa. Les équipes classées 3e, Ratamalgda, et 4e, Delwendé, gagnent chacune 250 000 Fcfa.
Satisfaction « totale »

Tout s’est bien terminé à la satisfaction « totale » du président de la FBP, Macaire Kaboré, et du patron de la cérémonie, Mathias Tankoano, président du Conseil supérieur de la Communication. Ils se sont réjouis du fair-play qui a prévalu durant le championnat, ainsi que de l’engouement croissant des populations autour du jeu de boules.

Un fil s’est cassé dans le jeu de Sountong nooma, zéro point en six mènes

Le capitaine victorieux de Wendbénedo Raphael Kiéma demeure modeste dans ses propos. « Le championnat était de haut niveau, en quarts de finale et surtout en demi-finales, ça n’a pas été facile face à nos adversaires. Notre adversaire de la finale était de taille, vu les joueurs en présence. Après avoir perdu les deux premières mènes, nous n’avons pas baissé les bras, nous étions confiants pour la suite, car rien n’est encore joué, nous avons cru en nous et la foi nous a récompensé, c’est Dieu qui nous a donné le titre, car l’adversaire n’a pas démérité », analyse-t-il.

Raphael Kiéma, qui a été le capitaine des Etalons ayant remporté la CAN 2007 au Bénin, démontre par là qu’il a toujours de beaux restes et demeure compétitif. Avec ce sacre, Wendbénedo a dans son armoire, deux titres de champion national, le premier remporté en 2016. Mais dans le palmarès personnel de Raphael Kiéma, il en compte trois, car il avait déjà été champion avec un autre club en 2010.

La coupe de la ville de Fada, quant à elle, a été remportée par Zorgho. Aux tirs de précision, le vainqueur national est Abdoul Latif Dermé de Zounoogo.

Barthélemy KABORE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sport : Le Hercule burkinabè de retour au bercail avec une nouvelle victoire
Fédération burkinabè de Football : Lazare Banssé apporte du sang neuf
Tournoi Maracana du complexe scolaire Sainte Alphonsine de Ziniaré : Dream team remporte la première édition.
« C’est maintenant que je savoure le travail que nous avons abattu », Kamou Malo, sélectionneur des Étalons
Diamond League : Hugues Fabrice Zango termine deuxième
Jeux paralympiques : Nos athlètes sont de retour !
Tour du Faso 2021 : Le circuit dévoilé à la presse
Éliminatoires Mondial 2022 : Les Fennecs tenus en échec par les Étalons
Journée communautaire des loisirs : Les Dagara s’imposent face aux Yadcé en football
Hockey sur gazon : Gounghin Hockey Club sacré champion de la saison
Football : La Fédération encourage les représentants burkinabè en campagne africaine
Basketball-Burkina : L’Académie d’or des archers remporte la super coupe des énergies renouvelables
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés