Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Avis de recrutement de cinq (5) personnels au profit de Solidar Suisse pour le compte d’un projet

Accueil > Petites annonces > Communiqués • • mercredi 21 juillet 2021 à 08h30min
Avis de recrutement de cinq (5) personnels au profit de Solidar Suisse pour le compte d’un projet

Solidar Suisse est une organisation internationale qui intervient au Burkina Faso depuis 1974 à travers un programme bâti autour de deux axes principaux : « Economie et Travail » et « Démocratie, Société Civile et Aide Humanitaire ».

CENTRALE RH est une entreprise de Conseil, Recrutement, Formation, Etudes et Recherche en ressources humaines. Il souhaite recevoir au profit de Solidar Suisse des candidatures pour le recrutement de cinq (5) personnel au compte du Projet Renforcement de la Résilience Communautaire des ménages agrosylvopastoraux des régions du Nord et de la Boucle du Mouhoun du Burkina Faso (RESICOM). Les postes à pourvoir sont : (1) Spécialiste en Aménagements CES/DRS et hydroagricoles ; (1) Gestionnaire administratif et financier ; (1) Secrétaire Comptable ; (1) Spécialiste en Suivi Evaluation, Apprentissage et Redevabilité ; (1) Responsable Sécurité

Ce projet qui a une durée de 54 mois et couvrant les régions du Nord et de la Boucle du Mouhoun, est mis en œuvre par le consortium Solidar Suisse-SOS Sahel International Burkina Faso. Il est financé par l’Ambassade Royale du Danemark.

I. CONDITIONS GENERALES DES POSTES

Type de contrat : Contrat à Durée Déterminée (01 an) assorti d’une phase d’essai avec possibilité de renouvellement suivant performance
Date souhaitée pour prise de fonction : Septembre 2021
Lieu de travail : Ouagadougou avec de fréquents déplacements dans la zone d’intervention du projet

II. CONDITIONS SPECIFIQUE DES POSTES

POSTE 1 : SPECIALISTE EN AMENAGEMENTS CES/DRS ET HYDROAGRICOLES

 Description des responsabilités du poste

Sous la supervision du Chef de projet, le/la spécialiste en aménagement sera chargé(e) de la coordination de l’identification des sites, des études, du suivi technique et de l’assurance qualité de tous les aménagements CRS/DRS et hydroagricoles à réaliser. Il/elle assure la coordination des aménagements dans les deux régions d’intervention du projet, l’encadrement technique des organisations locales dans la mise en œuvre des activités CES/DRS, d’aménagement des bas-fonds et veille au contrôle qualité des ouvrages. Il (elle) aura pour missions spécifiques de :
 Participer à la planification des activités dans les différentes régions ;
 Contribuer à l’identification des bénéficiaires et des besoins prioritaires des communautés en termes d’aménagements ;
 Contribuer à la préparation des spécifications techniques des aménagements CES/DRS, de bas-fonds, de périmètres maraichers, d’infrastructures, des appels d’offres ;

 Participer à la sélection des entreprises pour les infrastructures à réaliser ;
 Appuyer les communautés/exploitants à la sécurisation foncière des aménagements de bas-fonds et périmètres maraîchers ;
 Contribuer à l’encadrement technique et l’entretien permanent des ouvrages par les exploitants ;

 Assurer le suivi technique des travaux de restauration des terres, d’aménagement des bas-fonds, des périmètres maraîchers, des infrastructures et préparer des rapports d’avancement des travaux, des recommandations pour l’exécution des travaux ;
 Appuyer les coopératives (les exploitants) à la mise en place des mécanismes pour la gestion durable des aménagements ;

 Accompagner les producteurs dans l’exploitation des aménagements ;
 Participer à la définition de la démarche et à la détermination des moyens à mettre en œuvre (équipements, encadrement, formation) pour l’atteinte des objectifs de durabilité fixés ;
 Assurer le contrôle qualité des ouvrages ;
 Assurer la coordination de l’élaboration des modules de formation pour l’entretien permanent des ouvrages par les exploitants ;
 Participer à la réception des ouvrages pour le compte du projet

 Qualifications et expériences requises pour le poste
 Avoir un diplôme de niveau minimum de BAC + 3 en Génie civil, Agroéconomie Développement rural, Géographie ou toute autre qualification pertinente similaire

 Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans la mise en œuvre de projets et/ou programmes d’aménagement CRS/DRS et/ou hydroagricoles
 Avoir déjà travaillé avec des ONG est un atout
 Avoir une bonne maîtrise des aménagements CES/DRS et hydroagricoles
 Avoir une capacité à planifier et exécuter des aménagements CES/DRS
 Avoir une bonne maîtrise des procédures de la sécurisation foncière des aménagements communautaires
 Avoir des capacités d’organisation et d’encadrement des communautés pour les travaux HIMO
 Avoir des capacités d’encadrement des communautés pour l’entretien des ouvrages

POSTE 2 : GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF ET FINANCIER
 Description des responsabilités du poste

Sous la supervision du Chef de projet, le/la Gestionnaire administratif (ve) et financier (ère) sera chargé (e) de la gestion administrative et financière du projet dans toutes ses composantes, de la tenue de la comptabilité du Projet, de la production des états financiers et des rapports de suivi financier. Il/elle aura également en charge, le suivi de la comptabilité des membres du consortium et des partenaires locaux. Il/elle aura pour missions spécifiques :

Au plan administratif

 Veiller au respect des procédures administratives
 Assurer l’organisation des missions d’audits comptables et financiers conformément aux dispositions de la convention signée avec le partenaire financier
 Veiller à l’exécution des recommandations de l’audit et de la supervision
 Veiller au respect des déclarations fiscales et sociales

Au plan financier et budgétaire

 Organiser la préparation des demandes de fonds ;
 Suivre les opérations financières du compte (engagement, retrait, règlement, état de rapprochement bancaire) du projet ;
 Assurer la préparation des rapports de suivi financier dans les délais réglementaires ;
 Veiller au respect des procédures de gestion financière (éligibilité, efficacité des dépenses) ;
 Préparer et veiller à la bonne exécution des dépenses budgétisées ;
 Préparer les rapports de contrôle budgétaire trimestriels et annuels et analyser les écarts ;
 Préparer dans les délais impartis les grands livres, balances et bilans, les rapports comptables et financiers ;
 Vérifier les rapprochements bancaires mensuels ;
 Contrôler la caisse ;
 Fournir les données financières nécessaires à la préparation des programmes d’activités et budgets annuels ;
 Préparer les rapports financiers périodiques ;
 Superviser la liquidation des factures, décomptes et autres pièces de dépenses ;
 Assurer les démarches relatives aux dossiers de demandes d’exonérations fiscales pour l’acquisition des biens entrant dans le cadre de l’exécution du projet.

 Qualifications et expériences requises pour le poste

 Avoir au moins un diplôme de niveau BAC + 4 en comptabilité, gestion finance ou autre diplôme équivalent
 Au moins 5 ans d’expérience dans la gestion administrative et financière au sein d’ONG ou projets/programmes
 Avoir une bonne maitrise des mécanismes de gestion financière des projets de développement
 Avoir une capacité de traduire et de présenter les informations financières de manière synthétique et structurée
 Avoir une connaissance de logiciels de gestion comptable et financière de projet

 Avoir une bonne capacité d’organisation et de planification budgétaire
 Avoir une bonne capacité de mettre en place des procédures de gestion et de circulation de l’information financière
 Avoir une bonne capacité d’encadrement et transfert de compétence aux partenaires locaux de mise en œuvre du projet

POSTE 3 : SECRETAIRE COMPTABLE

 Description des responsabilités du poste

Sous l’autorité de la Comptable, le/la Secrétaire Comptable sera chargé(e) de la tenue de la Caisse et du secrétariat du projet. Il/elle est chargé (e) d’assurer les opérations administratives étroitement liées à la fonction. Il/elle aura pour missions spécifiques :
Principalement au niveau du rôle de secrétaire
 Assurer la gestion du courrier et des documents administratifs
 Assurer l’archivage des dossiers
 Assurer l’accueil téléphonique et physique des personnes en contact avec le projet
 Assister le Chef de projet dans ses fonctions au besoin
 Assurer la confidentialité des informations

Principalement au niveau du rôle de comptable

 Encaisser les versements en espèces et chèques ;
 Tenir le brouillard de caisse ;
 Délivrer des reçus pour les caisses ;
 Verser les sommes au niveau de la banque ;
 Transmettre les chèques au niveau de la comptabilité ;
 Contrôler les pièces justificatives ;
 Assurer la sécurité des fonds détenus dans le coffre ;
 Enregistrer les pièces de la caisse.

 Qualifications et expériences requises pour le poste

➢ Avoir au moins un diplôme de niveau BAC+3 en finance comptabilité, audit contrôle de gestion ou autre diplôme équivalent

➢ Avoir au moins quatre ans (03) ans d’expérience à un poste similaire
➢ Avoir de bonne connaissance en rédaction administrative
➢ Avoir une connaissance des procédures de contrôle interne
➢ Être capable de préparer une mission d’audit comptable et financier de projet
➢ Être capable d’établir un bilan, un compte de résultat
➢ Etre capable d’élaborer un budget de programme et d’activités en collaboration avec les autres membres de l’équipe
➢ Avoir de l’expérience dans le suivi et l’exécution de budget avec des partenaires multiples

➢ Etre capable de faire des remises et des rapprochements bancaires
➢ Avoir une bonne connaissance des obligations fiscales en vigueur dans la gestion des projets
➢ Avoir une maîtrise de l’outil informatique (Excel, Word, PowerPoint, Outlook, logiciel comptable)
➢ Avoir une aisance dans l’expression écrite et orale en français
➢ Etre dynamique et accepter de travailler sous pression

POSTE 4 : SPECIALISTE EN SUIVI EVALUATION, APPRENTISSAGE ET REDEVABILITE

 Description des responsabilités du poste

Sous la responsabilité du Chef de Projet, le/la Spécialiste en Suivi Evaluation, Apprentissage et Redevabilité a pour mission d’assurer la mise en place et l’application du système de suivi, d’évaluation des indicateurs, la capitalisation, la diffusion d’apprentissage et de redevabilité. Il/elle veillera à la prise en compte du genre et une meilleure intégration dans toutes les activités du projet. Il/elle aura pour tâches spécifiques de :

 Veiller à la mise en place opérationnelle du système de suivi-évaluation ;
 Concevoir les outils techniques et méthodologiques pour le suivi et l’évaluation participatifs des activités ;
 Coordonner les activités d’élaboration des programmes annuels d’activités du projet ;

 Organiser le suivi- évaluation et la capitalisation des changements induits ;
 Réviser périodiquement et renseigner le cadre logique et le plan opérationnel ;
 Coordonner les activités d’élaboration des rapports et bilans périodiques ;
 Centraliser et traiter les données de l’exécution du projet ;
 Consolider les rapports trimestriels et annuels d’activités du projet ;
 Produire des rapports de suivi périodique des activités des partenaires du projet ;

 Gérer la base de données de suivi-évaluation ;
 Animer des ateliers sur les outils et méthodes de suivi d’impact socio- économique ;
 Assurer l’encadrement technique des partenaires du projet en suivi et évaluation participatifs dans la conduite du changement ;
 Rédiger à l’attention du chef de projet trimestriellement, semestriellement et annuellement un rapport de suivi et d’évaluation des activités des partenaires du projet ;
 Réaliser des tournées périodiques de suivi des activités du projet dans la zone d’intervention ;
 Assure les formations en suivi et évaluation participatifs au profit des partenaires de mise en œuvre du projet.

 Qualifications et expériences requises pour le poste

Avoir au moins un diplôme de niveau Bac + 5 : statistique et/ou gestion de projet, Suivi évaluation, agroéconomie ; développement rural ; sociologie, géographie.
• Avoir au moins 5 années d’expérience dont au moins 3 années dans un poste similaire dans une ONG internationale

• Avoir une solide expérience en matière d’accompagnement des gestionnaires de projet à l’élaboration d’indicateurs et de cadres de suivi des indicateurs
• Avoir une bonne maîtrise des outils de planification GAR et de suivi évaluation
• Avoir une bonne maîtrise de la théorie de changement, de l’approche genre et développement et de la gestion adaptative des projets
• Avoir une bonne maîtrise et avoir déjà géré un système informatisé de collecte de données et de suivi

• Avoir déjà réalisé des études de cas tirant des leçons pertinentes, identifiant et documentant les facteurs de succès/échec
• Compétence avérée en gestion de projet, de partenariats et en conduite du changement
• Avoir déjà conduit des évaluations quantitatives et qualitatives et enquêtes (y compris la conception et la connaissance des outils de recherche et l’utilisation des TIC pour la collecte des données) ;
• Avoir des compétences dans la collecte, le traitement et l’analyse des données ;
• Maîtriser la conception/gestion des bases de données (Access, Excel), les logiciels de SIG (ARCGIS) sont des atouts ;
• Etre capable de mettre en place des outils pour la conduite du changement
• Etre capable de mettre en place des outils pour le suivi évaluation et la capitalisation ;

• Etre capable de mettre en place des outils pour l’identification des impacts
• Avoir une bonne capacité d’encadrement et de transfert de compétences aux partenaires locaux de mise en œuvre des activités et les autres acteurs dans le suivi évaluation, la capitalisation et la conduite du changement

POSTE 5 : RESPONSABLE SECURITE/SURETE

 Description des responsabilités du poste

Sous la supervision du Représentant Pays, le/la Responsable sécurité sûreté est chargé (e) de la conception, de la mise en œuvre d’un système de sécurité et de sureté du personnel ainsi que des locaux et des biens de l’ONG. Il/elle est chargé (e) de gérer le renseignement et travaille à la mise en œuvre de procédures facilitant l’accès sécurisé du personnel dans les zones d’intervention de l’ONG. Il/elle veille à la sécurité du personnel en temps de crise et facilite les investigations dans les situations impliquant l’ONG ou son personnel. Il/elle veille à la collecte et à la gestion des données liées à la sécurité de l’ONG et de son personnel. Il/elle représente l’organisation au sein des groupes de gestion sécuritaire ONG au Burkina Faso. Il/elle assumera les responsabilités spécifiques suivantes :

Conception et mise en œuvre du système de sécurité et sureté
 Assurer l’évaluation sécuritaire continue des locaux de l’ONG (siège et bureaux terrain) et assurer la mise en place de mesures de mitigation appropriées ;
 Assurer la gestion de risque via une évaluation quotidienne de la situation sécuritaire dans le pays et les zones d’intervention de l’ONG ;
 Proposer et mettre en œuvre un dispositif de sécurité adapté au contexte de l’ONG ;
 Assurer le contrôle et la mise à jour du système de sécurité de l’ONG ;
 Assurer la planification et le suivi rapproché des déplacements du personnel de l’ONG en tenant compte de la situation sécuritaire ;
 Réaliser toute autre tâche nécessaire relative à cette mission du poste en tenant compte des évolutions du contexte de l’ONG.

Gestion de l’information et mise en œuvre des procédures de sécurité

 Collecter et traiter les informations en lien avec les actions de l’ONG et l’évolution de la situation sécuritaire du pays et des zones d’intervention de l’ONG à travers une veille permanente ;

 Développer et maintenir un réseau d’information et de contacts permettant une prise de décision éclairée par l’ONG ;
 Faciliter la circulation interne (partage de l’information en temps réel) de l’information en matière de sécurité et de sureté avec le personnel de l’ONG ;
 Etablir une bonne collaboration avec les acteurs locaux (population, autorités locales, ONG, UN, forces de défense et de sécurité, autres organismes nationaux et internationaux de sécurité, forces de l’ordre, etc.) pour faciliter l’intégration de l’ONG dans ses zones d’intervention ;
 Développer et maintenir une base de donnée relatant les informations sécuritaires et permettant à l’ONG d’avoir une compréhension des tendances et enjeux sécuritaires régionaux ;
 Réaliser toute autre tâche nécessaire relative à la mission du poste en tenant compte des évolutions du contexte de l’ONG.

Formation et briefing

 Assurer en permanence la formation et la sensibilisation du personnel sur les risques et les mesures sécuritaires adaptées ;
 Établir des protocoles et des consignes de sécurité propre à chaque situation de risque ou de crise ;
 Développer les réflexes sécuritaires du personnel de l’ONG en rapport avec les risques identifies ;
 Développer les protocoles de gestion d’incidents critiques et en assurer la mise en œuvre ;

Collecte et gestion des données

 Mettre en place une base de données sécurisées ;
 Assurer la traçabilité des situations sécuritaires impliquant l’ONG ou son personnel ;
 Assurer la fiabilité des données collectées et du système de traitement ;
 Assurer la conservation et l’archivage des données liées à la sécurité et à la sureté de l’ONG

 Produire les rapports et les outils nécessaires ;
 Réaliser toute autre tâche nécessaire relative à la gestion des données en tenant compte des évolutions du contexte de l’ONG.

 Qualifications et expériences requises pour le poste

Le titulaire du poste doit :
 Avoir 5 ans d’expérience professionnelle dans la gestion de la sécurité ;
 Avoir au moins 3 ans d’expérience professionnelle à un poste similaire dans une ONG ;

 Avoir une bonne connaissance des zones d’intervention de l’ONG ;
 Avoir une bonne connaissance de l’environnement des ONG intervenant au Burkina Faso ;

 Etre capable d’animer des séances de formation et de sensibilisation ;
 Etre capable de prendre des décisions et à en référer aux acteurs concernées ;
 Maitriser le pack office et être capable de développer et maintenir des outils l’utilisant ;

 Avoir une bonne capacité rédactionnelle avec une maîtrise aussi bien à l’oral qu’à l’écrit de la langue française.

III. MODE DE RECRUTEMENT

• Présélection sur dossiers
• Test écrit en présentiel
• Entretien oral en présentiel

IV. COMPOSITION DES DOSSIERS DE CANDIDATURES

• Un CV actualisé
• Une lettre de motivation précisant la prétention salariale
• Des photocopies des diplômes et attestations
• Des photocopies des attestations ou certificats de travail
• Une photocopie de la CNIB ou du passeport en cours de validité

V. DATE LIMITE DE DEPOT DES CANDIDATURES

Les dossiers de candidature doivent être envoyés en un seul fichier portant les noms et prénoms du (de la) candidat(e) au plus tard le jeudi 5 Août 2021 à 18H à l’adresse mail suivante : centralerh@yahoo.fr avec en objet le titre du poste. Les dossiers incomplets ne seront pas examinés.

Contact pour besoin de renseignement : 25 39 31 04 ou 71 41 66 41 aux heures de services 8h-18h

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Première édition de la journée scientifique et technologique de l’ association Buspad (association des étudiants, stagiaires et diplômés burkinabè en Allemagne) à Berlin ce 25 septembre 2021
Le Centre d’Entrepreneuriat et d’Innovation Technologique (CEINTECH) de l’Institut Supérieur de Génie Electrique du Burkina Faso (ISGE-BF), en partenariat avec le PNUD, organise un hackathon « Smart city challenge » ou « ville intelligente » ou « ville connectée ».
Cours d’anglais : PRENEZ UNE LONGUEUR D’AVANCE, Inscrivez-vous au Centre Américain de Langue
Burkina : Le ministère en charge de la Réconciliation nationale rappelle qu’« il n’est pas en mesure d’accorder un quelconque soutien financier »
ODI cherche à contracter les services d’une entreprise pour réaliser une enquête qualitative et quantitative
Appel à candidatures pour le recrutement d’auditeurs à l’IUFIC pour la préparation aux certificats professionnels
Cáritas Española lance un appel à candidature pour un poste de coopérant au Burkina Faso
Diakonia recrute un cabinet auditeur pour le programme justice économique et sociale
Recrutement d’étudiants de la 4e promotion du master professionnel en planification et gestion des structures éducatives (MPGSE)
Recrutement de la 3e promotion d’étudiants pour le Certificat en gestion en gestion de structures éducatives (CGSE)
Séminaire de formation : « La condamnation aux causes de la saisie : régime juridique à la lumière de la jurisprudence actuelle »
Première Assemblée Nationale des APAC-Territoires de vie du Burkina Faso du 21 au 24 septembre 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés