Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Burkina Faso : L’association Racines crée un secrétariat chargé des relations avec les partis politiques

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 19 juillet 2021 à 19h00min
Burkina Faso : L’association Racines crée un secrétariat chargé des relations avec les partis politiques

L’association Racines a tenu ce samedi 18 juillet 2021, une assemblée générale extraordinaire. Au cours de la rencontre, les membres ont procédé au renouvellement du bureau pour un mandat de cinq ans et à la relecture des textes. Une vingtaine de nouveaux membres ont également rejoint l’association.

Créée en février 2015, l’association Racines s’est donné pour objectif de promouvoir les valeurs traditionnelles et culturelles en ce qu’elles ont de positif. Elle réunit des chefs traditionnels, des professeurs d’université et des chercheurs qui ont en préoccupation la question des traditions orales et la promotion des valeurs burkinabè.

A l’occasion de cette assemblée générale extraordinaire tenue ce samedi 18 juillet, le bureau composé de 25 membres a été renouvelé. Élie Justin Ouédraogo, chef de Gourcy, a été reconduit à la tête de l’association pour cinq ans. Il a réaffirmé son engagement à faire de la préservation du patrimoine culturel burkinabè une prérogative. « La priorité c’est la promotion des valeurs, c’est une quête d’identité puisque nous savons qu’un de nos principaux problèmes c’est la déperdition culturelle... A un moment où on parle de solutions endogènes, il faut que nous revenions chercher dans nos ressources culturelles, ce qui peut nous permettre de nous enraciner dans ce patrimoine, pour avancer dans le monde et y apporter quelque chose en partage. Si nous ne recherchons pas ces racines, nous ne serons jamais nous-mêmes », a-t-il affirmé.

Élie Justin Ouédraogo, président de l’association Racines

Les textes de l’association ont aussi été relus, des secrétariats adjoints instaurés et de nouveaux postes créés. L’une des décisions majeures prises au cours de cette assemblée générale, est l’instauration d’un secrétariat chargé des relations avec les partis politiques. Albert Ouédraogo, secrétaire général de l’association, en dit plus : « C’est une grande innovation dans la vie associative, car nous nous sommes rendus compte que de plus en plus les partis politiques ont créé des secrétariats chargés des organisations de la société civile. Il fallait à notre tour créer un secrétariat chargé des partis politiques pour entrer en dialogue afin que cesse cette guéguerre qui consiste à diaboliser les partis politiques de la part des OSC et vice-versa. Nous sommes tous des citoyens de ce pays et nous avons besoin constamment de rentrer en dialogue ».

Pr Albert Ouédraogo, secrétaire général de l’association Racines

Pour qu’elle puisse jouer pleinement son rôle dans la cohésion sociale et contribuer à un meilleur vivre-ensemble, l’association Racines préconise de doter la chefferie traditionnelle d’un statut qui la sort du champ de la politique partisane. Pour Albert Ouédraogo, il faut œuvrer à ce que les chefs traditionnels fassent de la politique citoyenne. Cela pourrait, selon lui, se faire à travers l’instauration d’un quota pour une représentation de la chefferie au parlement ou dans la municipalité. Ce qui va éviter que les chefs ne s’engagent dans des partis politiques. « En ce moment, il sera un unificateur de sa communauté et non pas un diviseur », a-t-il ajouté.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Initiative présidentielle « produire un million de tonnes de riz » : La région du Centre-Ouest sur une bonne dynamique
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Petit Déjeuner Annuel du PMNCH : Un appel aux dirigeants du monde à respecter leurs engagements en matière de droits des femmes et des enfants
Burkina : Une politique de promotion des langues nationales en cours d’élaboration
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés