Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 21 juin 2021 à 23h18min
Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane

Un réseau de six présumés délinquants a été pris dans les filets de la Police nationale, en tandem avec la Douane. Ces individus étaient spécialisés dans les cas de bris de scellés, vol et altération de balises de Transit et câbles électroniques, fraude de marchandises, faux et usage de faux en écriture publique et contrefaçon des sceaux de l’Etat. Ils ont été présentés à la presse, ce lundi 21 juin 2021, par la commissaire de Nongr Massom, la commissaire principale de police, Zoungrana Natacha, et une équipe de la Douane.

Fin de cavale pour Z.O. alias « Oussou » et ses sbires. Aidée de la Douane, la Police nationale a réussi un grand coup en mettant le grappin sur ces individus, spécialisés dans les cas de bris de scellés, vol et altération de balises de Transit et câbles électroniques, fraude de marchandises, faux et usage de faux en écriture publique et contrefaçon des sceaux de l’Etat.

Une opération menée suite aux plaintes de la Douane et de la société COTECNA Sarl Burkina pour bris de scellés, vol et altération de balises de transit et câbles électroniques, fraude de marchandises, etc.

La conférence de presse a été animée conjointement par la police nationale et la douane

Origine de la plainte

« C’est depuis janvier 2021 que nous avons découvert que deux véhicules en transit et balisés ont perdu leurs balises pendant notre suivi électronique, à partir de la salle de contrôle. Nous avons recherché ces véhicules dans la ville de Ouagadougou, selon les dernières informations des balises. Mais les recherches ont été vaines. Nous avons mis des stratégies en place pour mettre la main sur les chauffeurs. Un des chauffeurs avait encore effectué un autre transit sur Ouagadougou. Nous l’avons pris. De questionnement en questionnement, il nous a donné le nom du transitaire qui ne l’est pas en réalité. Et nos investigations pour mettre la main sur ce dernier sont restées sans suite », a relaté le chef de bureau du suivi du transit de la Douane, Andrea Bertille Derra.

Andrea Bertille Derra, chef de bureau du suivi du transit de la Douane

Mode opératoire des présumés délinquants

C’est à ce moment qu’entre en scène l’équipe du commissariat de police de Nongr-Massom sous la houlette de la commissaire principale de police, Natacha Zoungrana. Cette dernière a détaillé le mode opératoire des présumés délinquants qui était de deux formes.

« D’une part, ils approchaient leurs victimes afin d’obtenir les frais de transit de leurs marchandises. En effet, le chef de la bande en la personne de Z. O. alias "Oussou" qui possède des documents douaniers contrefaits se charge de convoyer les conteneurs ou les camions à l’espace du projet ZACA ou à la cité ASECNA à Ouagadougou pour les livrer à ses acolytes, après avoir vandalisé les six balises préalablement installées depuis les frontières nationales par COTECNA Sarl Burkina. Cette société a pour mission d’assurer le suivi des conteneurs ou des camions en temps réel depuis la salle de contrôle basée à la Direction générale des Douanes », a expliqué Mme Zoungrana.

Commissaire principale de police, Natacha Zoungrana, commissaire de Nongr-Massom

« D’autre part, il utilisait les bordereaux de sortie et autres documents contrefaits pour soustraire les conteneurs ou camions des formalités douanières de Ouaga route avant de les livrer à leurs commanditaires après avoir vandalisé les équipements électroniques », a-t-elle poursuivi.

Près d’un milliard et demi de francs CFA de préjudice

Selon les enquêteurs, les présumés délinquants ont convoyé plus de cinq conteneurs de marchandises sans remplir les formalités douanières. Aussi, ils percevaient de l’argent pour le transit dont les montants varient entre 3 500 000 francs CFA et 9 000 000 de francs CFA. Les préjudices causés par les présumés faussaires s’élèvent à 1 337 277 264 de francs CFA.

Une vue des objets saisis aux mains des six présumés délinquants

Objets saisis

Parmi les objets saisis par les limiers, l’on retrouve cinq balises, un lot de documents composé des états de chargement, des acquits donnés à partir de la frontière, des bons de sortie de la Douane, des bordereaux de sortie de la Chambre de commerce, des documents du Conseil burkinabè des chargeurs contrefaits, un cachet de la Chambre de commerce contrefait, un cachet payé en espèces, un dateur, un encreur rouge et divers documents des Douanes.

Les journalistes ont répondu présent au commissariat de police de Nongr-Massom

Pour l’heure, les investigations se poursuivent afin d’interpeller d’autres membres du groupe actuellement en cavale. En attendant donc de retrouver les 400 balises de transit qui sont dans la nature, les six présumés délinquant iront s’expliquer devant le Procureur du Faso, près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou.

HFB
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 juin à 12:36, par Laabia En réponse à : Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane

    Mes chers Compaoré Luc et Kaboré Daouda ah là vous êtes foutus hein. Moi qui pensais que votre rythme de vie était véritablement lié à vos revenus de vos activités commerciales ? Rien que la dernière semaine Daouda nous a faits visiter tes chantiers ?

    Bon courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 18:59, par ani En réponse à : Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane

    Ah là le pays va mal. Cette course effrénée de presque tout le monde
    et surtout de la jeunesse à l’enrichissement par tous les moyens et des plus illicites. il est temps de redresser la barque par une répression exemplaire sinon

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 08:35, par lapatriote En réponse à : Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane

    Felicitations aux Dames Commissaire principale de police, Natacha Zoungrana et Andrea Bertille Derra, chef de bureau du suivi du transit de la Douane et leurs equipes respectives pour avoir mis la main sur ces delinquants d’une autre epoque.
    Les gens cherchent l’argent par tous les moyens et c’est dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 13:33, par kongoussi En réponse à : Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane

    c’est bien fait pour eux. De nos jours nous les jeunes on ne veux rien faire ni creuser nos tete pour s’enrichir c’est des arnaques ou de n’import quoi et c’est les meme qui on la grand gueule pour accuser toujour les dirrigent que rien ne vas...hors pourtant c’est nous meme la cause de rien ne vas la. je profite ici feliciter l’equiqe des ceux qui on demasque ce reseau de malfrant et je vous encourage de redoubler d’effort car il ya plein de c’est cas pareil ....Travaillez aussi a demasquer les reseau que arnaque les gens au niveu des transfaire d’argent surtout les orange monnaie et autres.il faut que vous les matter bien et tres bien....souvent il faut une punition hors loi sinon il ya pas et il n’y aura pas de progres dans ce pays....Mes chers gouvernants apprennez a la jeunesse qu’en travaillant dure honete et digne tu peux reussir ...je suis jeune mais si je regard la mentalité des beaucoup de gens ça me met mal a l’aise

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 14:20, par Leberger En réponse à : Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane

    Toutes nos vives félicitations à toutes les personnes qui ont permis de traquer et arrêter ces gens qui ont choisi l’enrichissement illicite par la courte échelle au détriment de l’économie nationale. Encouragements à débusquer les autres réseaux

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 15:38, par Tokouma En réponse à : Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane

    Huummm !!!

    Encore deux braves dames qui risquent la DÉCEPTION.

    Combien de nos braves Douaniers, Policiers ou Gendarmes ont sacrifié leurs carrières et même leurs vies pour traquer les bandits de grands chemins ?????

    Le problème se trouve dans nos HOMMES POLITIQUES. Encore EUX. Ils soufflent le chaud et le froid. Ils font EXACTEMENT LE CONTRAIRE de ce qu’ils disent devant les micros ou les caméras des journalistes. Très souvent ce sont eux-mêmes les commanditaires de certains actes ignobles.
    Ou alors ils sont les protecteurs de ces bandits.
    Si non, comment comprendre que depuis qu’on nous présentent des bandits en disant "FIN DE CAVALE..." chaque jour les MÊMES bandits refont surface ???

    Dites nous Messieurs les MAGISTRATS TRÈS BIEN PAYES afin d’éviter que vous soyez corrompus. Dites nous comment ces bandits se retrouvent dehors en train de narguer les honnêtes citoyens ???

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le ministère en charge de la Réconciliation nationale rappelle qu’« il n’est pas en mesure d’accorder un quelconque soutien financier »
Guinée : L’ancien porte-parole du gouvernement arrêté par des hommes cagoulés
Coupe CAF : L’ASFA se qualifie aux 16e de finale en battant le FC San Pedro
GANZOURGOU : La journée marathon du ministre Bougouma
« Surveillance rapide de la mortalité au Burkina Faso » : près de 25 000 décès enregistrés en 2020 et 2021
Semaine nationale de l’information et de l’orientation post-baccalauréat : « Une belle opportunité d’échanges avec les nouveaux bacheliers sur la formation et le financement des études », selon Dr Lydia Rouamba
Communes à statut particulier : Des réflexions pour améliorer la législation
Kaya : SOS village d’enfants clôture son projet d’aide d’urgence
Burkina : L’ONU-HABITAT et ses partenaires renforcent les capacités des acteurs du Centre-nord sur la gouvernance foncière locale
Camp Ouezzin Coulibaly : Sortie de la 47e promotion des Sous-officiers de la gendarmerie
Maintien de la paix dans le monde : 147 policiers et gendarmes burkinabè prêts à servir
Journée mondiale de la sécurité des patients au Burkina : Les soins maternels et néonatals sans risque au cœur de la célébration
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés