Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Promotion de la cohésion sociale au Burkina : Le film « recoudre la calebasse » s’y colle à merveille

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 18 juin 2021 à 13h00min
Promotion de la cohésion sociale au Burkina : Le film « recoudre la calebasse » s’y colle à merveille

La fondation Terre des hommes Lausanne a projeté le jeudi 17 juin 2021 à Ouagadougou au CENASA, en avant-première son film « recoudre la calebasse ». C’est un long métrage documentaire qui revient sur la stratégie de prévention de l’extrémisme violent et de la cohésion sociale dans sept régions du Burkina Faso.

Dans un contexte sécuritaire dégradé, le Fonds fiduciaire d’urgence (FFU) pour la cohésion sociale a bâti un programme pilote. Ceci, pour répondre à la montée de l’extrémisme violent et à l’érosion des liens sociaux intra et intercommunautaires dans les zones les plus touchées par la crise. Des actions ont été menées et les résultats sont déjà palpables sur le terrain. Ces acquis ont pu être visionnés dans un film produit par la fondation Terre des hommes Lausanne, partenaire de mise en œuvre du projet. Il s’agit du documentaire « recoudre la calebasse ».

L’on voit dans ce film plein de sens, des témoignages des acteurs bénéficiaires du projet. Il s’agit des éleveurs, des agriculteurs, des commerçantes, des élèves, des leaders religieux… le film pose un certain nombre de questions sur les causes des conflits et les défis auxquels sont confrontées les populations qui interviennent pour la construction de la paix au Burkina Faso. Le film permet de voir des hommes et des femmes qui sont aujourd’hui unis, main dans la main. Ils se concertent tous pour éviter les conflits. Pour recoudre la calebasse, des valeurs endogènes telles que la parenté à plaisanterie sont remises à jour. Des hommes et des femmes d’ethnies, de religions et de professions différentes se fréquentent.

Le coordonnateur de la cellule inter-consortia Terre des hommes, Pierre Ficher

Le coordonnateur de la cellule inter-consortia Terre des hommes, Pierre Ficher, dit avoir constaté tout au long du programme, la faculté des gens à résister malgré tout. Il révèle avoir vu des jeunes refuser de basculer à leur tour dans le cycle de la violence. Des paroles sages sont distillées partout et reprises dans le film. Au regard de tout cela, il croit que c’est ce message de résilience qu’on doit retenir et sur lequel l’on doit concentrer les efforts pour entrevoir une sortie de crise. La mise en œuvre du projet a été rendue possible grâce au soutien de l’Union européenne.

Le public lors de la projection du film « recoudre la calebasse »

Le chef de la délégation de l’Union européenne au Burkina, l’ambassadeur Wolfram Vetter, a indiqué que ces derniers jours, l’on voit bien que les populations rurales sont exposées à la violence de groupes armés. Les acteurs de la paix ont également des difficultés pour intervenir dans un contexte d’insécurité. A travers ses projets et ses activités, son organisation espère avoir contribué à consolider des approches et à trouver des solutions durables pour « recoudre cette calebasse » qui est si chère à tous. Après la projection, les participants ont pu suivre un spectacle du conteur KPG sur la cohésion sociale. Il y a eu également un panel avec des personnalités averties de la question de cohésion sociale.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Doundoudougou/Centre-Est du Burkina : Le vivre ensemble menacé à Zamsé ?
Ouagadougou : Une étudiante de 19 ans tuée dans un braquage à main armée à Rimkièta
Insécurité au Burkina : Un "cyber escroc" mis aux arrêts par la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité
Grandes nuits des communautés de Dédougou : Les jeunes sensibilisés sur la culture de la paix
Clôture de la 11e édition du camp jeunesse de l’ODJ : Une apothéose sur fond de dénonciation de la mal gouvernance au Burkina
Association Burkinabè des sages femmes et maïeuticiens : Blanche Zoungrana succède à Mariam Nonguierma
Entrepreneuriat des jeunes au Burkina : Génération riche8 a un nouveau siège
Prolongement du congé de maternité à six mois : « Les plus grandes oppositions viennent de la gent féminine », selon Salif Ouédraogo
Burkina Faso : Siaka Niamba succède à Paulin Salembéré à la tête de l’ordre des avocats
Biennale de la sculpture de Ouagadougou : La 2e édition aura lieu du 8 octobre au 8 novembre 2021
Journée internationale des personnes âgées 2021 : Le réseau des personnes âgées des Hauts-Bassins se mobilise
« Le riz burkinabè peut concurrencer n’importe quel riz au monde », selon Idrissa Sawadogo, DG de « NaFaso industrie SA »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés