Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Mécanisation de l’agriculture : Des tractoristes outillés sur l’utilisation et l’entretien des machines agricoles

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 7 juin 2021 à 11h00min
Mécanisation de l’agriculture : Des tractoristes outillés sur l’utilisation et l’entretien des machines agricoles

Martial Ouédraogo est désormais apte à utiliser et gérer un tracteur et un motoculteur. Cela va contribuer à améliorer sa productivité agricole dans l’avenir. Tout comme quinze autres participants, ce dernier a bénéficié d’une formation sur l’utilisation et l’entretien-maintenance des machines agricoles dans l’exploitation (tracteurs et motoculteurs), afin d’assurer une utilisation durable de ces équipements. La cérémonie marquant la fin de cette session de formation de 100 heures a eu lieu ce samedi 5 juin 2021, au Centre agricole polyvalent de Matourkou, à une quinzaine de kilomètres de la ville de Bobo-Dioulasso.

Cette cérémonie a été marquée par une séance de démonstration de tractoristes qui ont bénéficié de cette formation et une remise d’attestations aux participants. La formation a été initiée par la Coopération allemande à travers son Programme développement de l’agriculture (PDA/GIZ) et assurée par les techniciens du Centre agricole polyvalent de Matourkou (CAP/Matourkou).

Le PDA intervient au Burkina Faso depuis 2014. Il a pour objectif d’améliorer la productivité des exploitants agricoles et des très petites, petites et moyennes entreprises de transformation et de commercialisation des filières du riz et du manioc, sous la tutelle du ministère de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation. Le PDA est mis en œuvre par la GIZ. Dans le cadre de ses missions, le champ d’action 3 du PDA a notamment pour rôle d’identifier les besoins en prestation de services agricoles opérationnels marchands et d’accompagner la mise en place de ces services.

Daniel Meijering, conseiller technique du PDA/GIZ de la Coopération allemande

« Certaines entreprises et Organisations professionnelles agroalimentaires accompagnées par le PDA ont acquis des tracteurs et motoculteurs, dans le but de faciliter prioritairement l’accès au labour à ses membres. Il en ressort toutefois qu’il y a un besoin de formation des conducteurs de ces engins, afin de faciliter leurs manipulations et leurs entretiens. C’est ainsi que cette formation a été initiée. Elle vise à assurer une utilisation durable des machines, la réduction des charges d’utilisation et à permettre une meilleure rentabilisation desdits équipements », a expliqué Daniel Meijering, conseiller technique du PDA/GIZ de la Coopération allemande.

Améliorer le rendement des machines agricoles

C’est dans cette optique qu’une session de formation a été organisée, du 24 mai au 5 juin 2021 au CAP/Matourkou, au profit de tractoristes provenant de Bagrépôle, Koudougou et Legmoin. Elle avait pour objectif de renforcer les capacités de ces tractoristes à l’utilisation et l’entretien-maintenance des machines agricoles notamment les tracteurs et les motoculteurs. Ainsi, pendant environ deux semaines, les participants ont pu acquérir des compétences de base pour l’utilisation adéquate de ces équipements pour un meilleur rendement. Ils pourront également appliquer les techniques élémentaires d’entretien et de maintenance des machines agricoles acquises en cas de besoin.

La séance de démonstration de labour avec un tracteur par un apprenant

La conduite de la formation a été plus pratique et a occupé environ 70% du volume horaire tandis que la théorie a compté pour environ 30%. Afin de permettre une bonne assimilation des techniques lors de la formation, des missions de suivi-évaluation seront ainsi organisées après la formation au sein des lieux de travail des apprenants. Ces missions auront pour objectif d’accompagner l’application effective des connaissances et compétences acquises lors de la formation. Au terme de la session, le conseiller technique du PDA/GIZ se dit satisfait. Il s’est réjoui de la bonne collaboration entre la Coopération allemande et le Burkina Faso à travers son ministère en charge de l’Agriculture. Il a rappelé que le PDA/GIZ appuie le Burkina Faso dans le volet de la mécanisation de son agriculture.

La démonstration de l’utilisation d’un motoculteur dans un champ par un apprenant

Le directeur général du CAP/Matourkou, Dénis Ouédraogo, a souligné l’importance de cette session de formation. « Cette formation était extrêmement importante et le CAP/Matourkou se réjouit de l’avoir abritée. C’était en quelque sorte une formation d’approfondissement et de recyclage pour permettre aux utilisateurs d’être le plus performant possible. Il était important pour nous de pouvoir contribuer à l’amélioration des compétences de ces seize tractoristes dans l’utilisation de ces équipements agricoles », a laissé entendre Dénis Ouédraogo.

La remise symbolique d’attestations aux impétrants à la fin de la formation

Contribuer à l’auto-suffisance alimentaire

Martial Ouédraogo est prestataire de service dans la zone agricole de Bagré. Il est par ailleurs le porte-parole des participants de la formation. Selon lui, cette formation est d’une importance capitale, car il estime que le Burkina ne peut pas se développer sans la mécanisation agricole.

Le directeur général du CAP/Matourkou, Dénis Ouédraogo

« Le Burkina Faso ne peut pas atteindre l’auto-suffisance alimentaire avec la daba. Il faut inconditionnellement que nous passions à la vitesse supérieure qui est l’utilisation de la mécanisation. Et grâce à PDA/GIZ, des prestataires privés comme nous avons bénéficié de cette formation qui a été d’une importance capitale. Nous avons appris l’utilisation et la maintenance de l’outil agricole et nous sommes très heureux d’avoir suivi cette formation », a-t-il indiqué. Avant de rassurer que la session de formation s’est bien déroulée. Il a remercié tous les acteurs qui ont contribué à l’organisation de ladite formation.

Martial Ouédraogo, porte-parole des bénéficiaires

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Doundoudougou/Centre-Est du Burkina : Le vivre ensemble menacé à Zamsé ?
Ouagadougou : Une étudiante de 19 ans tuée dans un braquage à main armée à Rimkièta
Insécurité au Burkina : Un "cyber escroc" mis aux arrêts par la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité
Grandes nuits des communautés de Dédougou : Les jeunes sensibilisés sur la culture de la paix
Clôture de la 11e édition du camp jeunesse de l’ODJ : Une apothéose sur fond de dénonciation de la mal gouvernance au Burkina
Association Burkinabè des sages femmes et maïeuticiens : Blanche Zoungrana succède à Mariam Nonguierma
Entrepreneuriat des jeunes au Burkina : Génération riche8 a un nouveau siège
Prolongement du congé de maternité à six mois : « Les plus grandes oppositions viennent de la gent féminine », selon Salif Ouédraogo
Burkina Faso : Siaka Niamba succède à Paulin Salembéré à la tête de l’ordre des avocats
Biennale de la sculpture de Ouagadougou : La 2e édition aura lieu du 8 octobre au 8 novembre 2021
Journée internationale des personnes âgées 2021 : Le réseau des personnes âgées des Hauts-Bassins se mobilise
« Le riz burkinabè peut concurrencer n’importe quel riz au monde », selon Idrissa Sawadogo, DG de « NaFaso industrie SA »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés