Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

FAO : L’Organisation soutient 2 700 ménages vulnérables dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso

Accueil > Petites annonces > Communiqués • COMMUNIQUÉ • mercredi 2 juin 2021 à 09h01min
FAO : L’Organisation soutient 2 700 ménages vulnérables dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) soutient 2 700 ménages vulnérables dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso dans le cadre de la campagne agropastorale 2021/22 grâce aux fonds alloués par le Gouvernement de la République française.

Ouagadougou, 1er juin 2021

Le Gouvernement de la République française vient d’accorder un financement d’un montant de 750 000 EUR (environ 500 millions de XOF) à la FAO, à travers son service de coopération et d’action culturelle, notamment son programme d’aide alimentaire programmée (AAP), afin de renforcer la sécurité alimentaire et les moyens d’existence de 2 700 ménages touchés par l’insécurité au Burkina Faso. Ce financement va permettre la mise en œuvre du projet intitulé « Amélioration de l’accès à la sécurité alimentaire et protection des moyens d’existence des pasteurs et agropasteurs victimes des crises sécuritaires et sanitaires dans la région du Centre-Nord » sur une période de 12 mois.

Depuis 2015, une crise sécuritaire complexe a touché le pays, engendrant des déplacements massifs de population. Selon les données du Secrétariat permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation du Ministère de l’action sociale et de la solidarité nationale du Burkina Faso (janvier 2019–mai 2021), le nombre de personnes déplacés internes (PDI) est passé de 87 000 à plus de 1,2 million de personnes, soit une augmentation de près de 1 280 pour cent sur la période. À cette situation déjà critique, la pandémie de la maladie à coronavirus 2019, apparue en mars 2020, a aggravé la situation des personnes vulnérables en général et des PDI en particulier, menaçant significativement leurs moyens d’existence.

L’objectif du projet est ainsi de soutenir les efforts du Gouvernement du Burkina Faso face à la crise sécuritaire et sanitaire, comme le souligne Luc Hallade, Ambassadeur de France au Burkina Faso : « C’est donc dans l’optique de soutenir directement les populations déplacées internes et leurs hôtes que nous avons decidé de financer ce projet. Il va ainsi renforcer leur résilience à travers un appui à la production agro-sylvo-pastorale et leur permettre de subvernir à leurs besoins alimentaires et nutritionnels, tout en retrouvant leur autonomie et leur dignité. »
Le projet sera axé sur un soutien renforcé à la campagne agropastorale 2021/22 au profit de 18 000 personnes, soit 2 700 ménages déplacés et hôtes.

Il sera mis en œuvre en étroite collaboration avec le Gouvernement du Burkina Faso, à travers le Ministère de l’agriculture, des aménagements hydroagricoles et de la mécanisation ; le Ministère des ressources animales et halieutiques ; le Ministère en charge de l’action humanitaire et le Programme alimentaire mondial. Le projet permettra, spécifiquement, de renforcer les capacités des ménages vulnérables pour la production vivrière et maraîchère, afin de favoriser leur autonomie et d’éviter une dépendance accrue à l’assistance humanitaire.

La mise en œuvre du projet contribuera également à améliorer la disponibilité alimentaire du bétail et à réduire la pression sur les ressources naturelles, notamment grâce à un appui à la production fourragère, à la promotion de la fauche et à la conservation du fourrage naturel.

De plus, il visera à renforcer la résilience économique et l’autonomisation des femmes, à travers la mise en place d’activités génératrices de revenus. Dauda Sau, Représentant de la FAO au Burkina Faso, a indiqué : « Nous restons confiant qu’avec un tel projet de soutien aux moyens d’existence, les personnes déplacées internes et les familles hôtes bénéficiaires vont retrouver leur joie de vivre, après avoir presque tout perdu. La FAO est très reconnaissante pour la confiance renouvelée accordée par la France, pour qu’ensemble, nous continuons à soutenir les efforts en cours afin de renforcer la résilience des populations. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Première édition de la journée scientifique et technologique de l’ association Buspad (association des étudiants, stagiaires et diplômés burkinabè en Allemagne) à Berlin ce 25 septembre 2021
Le Centre d’Entrepreneuriat et d’Innovation Technologique (CEINTECH) de l’Institut Supérieur de Génie Electrique du Burkina Faso (ISGE-BF), en partenariat avec le PNUD, organise un hackathon « Smart city challenge » ou « ville intelligente » ou « ville connectée ».
Cours d’anglais : PRENEZ UNE LONGUEUR D’AVANCE, Inscrivez-vous au Centre Américain de Langue
Burkina : Le ministère en charge de la Réconciliation nationale rappelle qu’« il n’est pas en mesure d’accorder un quelconque soutien financier »
ODI cherche à contracter les services d’une entreprise pour réaliser une enquête qualitative et quantitative
Appel à candidatures pour le recrutement d’auditeurs à l’IUFIC pour la préparation aux certificats professionnels
Cáritas Española lance un appel à candidature pour un poste de coopérant au Burkina Faso
Diakonia recrute un cabinet auditeur pour le programme justice économique et sociale
Recrutement d’étudiants de la 4e promotion du master professionnel en planification et gestion des structures éducatives (MPGSE)
Recrutement de la 3e promotion d’étudiants pour le Certificat en gestion en gestion de structures éducatives (CGSE)
Séminaire de formation : « La condamnation aux causes de la saisie : régime juridique à la lumière de la jurisprudence actuelle »
Première Assemblée Nationale des APAC-Territoires de vie du Burkina Faso du 21 au 24 septembre 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés