Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Fonds agro-industrie : Plus de 300 prêts octroyés aux entreprises agricoles et agroalimentaires

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 25 mai 2021 à 18h52min
Fonds agro-industrie : Plus de 300 prêts octroyés aux entreprises agricoles et agroalimentaires

En vue de capitaliser les activités du Fonds agro-industrie (FAI) du Programme de croissance économique dans le secteur agricole (PCESA), un atelier a été initié le mardi 25 mai 2021 à Ouagadougou au profit des acteurs de mise en œuvre dudit programme et des partenaires techniques et financiers. Il a pour objectif de faire le bilan des résultats enregistrés, afin de dégager les insuffisances et les perspectives pour la suite des actions. L’ouverture a eu lieu en présence du conseiller technique du ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Ismaël Nandian Ouédraogo, représentant le ministre.

L’agriculture occupe une grande place dans l’économie du Burkina Faso. Le secteur agricole occupe plus de 80% de la population active et fournit environ 61,5% des revenus monétaires des ménages agricoles. D’où la nécessité d’une promotion des petites et moyennes entreprises agricoles et agroalimentaires pour assurer l’émergence d’un marché intégré de produits industriels.

Les participants

Malgré les efforts du gouvernement et de ses partenaires dans ce sens, ces entreprises au Burkina Faso éprouvent encore des difficultés au niveau de leur développement par manque de capitaux. C’est en vue de remédier à cette situation et rendre le secteur plus compétitif que le Programme de croissance économique dans le secteur agricole (PCESA) a été mis en place par les autorités burkinabè et leurs partenaires, notamment la Coopération danoise et l’Union européenne.

Il a pour objectif de contribuer à une augmentation de la productivité, des valeurs ajoutées et des revenus agricoles en vue de contribuer à une croissance économique nationale et une réduction de la pauvreté. Selon le coordonnateur régional du PCESA, François Guira, conformément à l’objectif stratégique du Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020, il s’agit de « Développer durablement un secteur agro-sylvo-pastoral, faunique et halieutique productif et résilient, davantage orienté vers le marché et basé sur les principes de développement durable ».

Le coordonnateur régional du PCESA, François Guira

Pour y parvenir dans la composante A du PCESA a été créé en 2017, le Fonds-agro-industrie pour accompagner les entreprises agricoles. A travers ce fonds, le programme a apporté des services d’appui-conseil adaptés à la demande des entreprises agricoles afin de renforcer leurs capacités et leur compétitivité. Ainsi le présent atelier a pour but de capitaliser les résultats du fonds et mettre en exergue les insuffisances qui ont permis de tirer des enseignements nécessaires pour la suite des actions du programme.

123 projets verts financés pour un montant de 7,8 milliards de FCFA

Selon le conseiller technique du ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Ismaël Nandian Ouédraogo, représentant le ministre, depuis le début du programme, le Royaume de Danemark a travaillé avec l’ensemble des partenaires à faciliter l’accès au financement des entreprises en partenariat avec les institutions financières (Ecobank, Coris Bank et Sofigib) qui ont octroyé 363 prêts dont 35% sont gérés par des entreprises féminines d’un coût global d’environ 21 milliards de FCFA. Sur la même période, 105 PME/PMI ont bénéficié de l’appui-conseil, 123 projets verts ont été financés pour un coût global d’environ 7,8 milliards de FCFA.

Le conseiller technique du ministre l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Ismaël Nandian Ouédraogo, représentant le ministre.

De l’avis du représentant de la cheffe de coopération de l’Union européenne, en trois ans le Fonds agro-industrie a permis d’accompagner une cinquantaine d’entreprises agroalimentaires dans leur développement à travers la facilitation d’accès au financement et l’augmentation du chiffre d’affaires. Tout en réaffirmant sa volonté de poursuivre ce genre d’initiative dans le cadre de sa programmation 2021-2027, l’Union européenne salue le rôle capital des facilitateurs dans l’accompagnement et l’accès au financement.

La représentante du chef de Coopération de l’Ambassade du Danemark, Dorrit Skaarup Jensen.

Elle a ainsi souhaité que ce rôle ait un ancrage institutionnel stable et solide pour sa pérennité. Dans le même sens, la représentante du chef de coopération de l’Ambassade du Danemark, Dorrit Skaarup Jensen a félicité les acteurs pour les résultats engrangés durant la mise en œuvre du programme. Elle a aussi marqué la disponibilité de son pays à soutenir toute initiative allant dans le sens du développement des entreprises agricoles. Débuté en 2013, le programme de croissance économique du secteur agricole (PCESA) prend fin le 30 juin 2021.

Judith SANOU
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue
Education : Les syndicats de l’éducation demandent aux autorités de prendre des dispositions afin de protéger leurs collègues dans les zones à forts défis sécuritaires
Burkina Faso : Le comité de revue du PN/GIRE se penche sur les activités menées en 2021 et celles à mettre en œuvre en 2022
Burkina : L’Organisation des personnes handicapées plaide pour la cause des élèves vivant avec un handicap
Burkina Faso : Les étudiants de "Aube nouvelle" à l’école de la protection des données à caractère personnel
Sécurité routière au Burkina : Billa TV offre le permis de conduire à 66 999 FCFA
Burkina : L’Unité d’Action Syndicale (UAS) s’exprime Sur la situation sécuritaire, la vie chère et la revalorisation des salaires des membres du gouvernement
Internet haut débit au Burkina : CANALBOX offre une connexion à grande vitesse au prix de 15 000 et 30 000 FCFA via la fibre
Burkina : Le Syndicat National des Travailleurs de l’Agriculture ( SYNATRAG) dénonce le pillage des terres agricoles par les promoteurs immobiliers et les politiciens reconvertis en agrobusinessmen
Les dirigeants africains et les partenaires de développement appelés à combiner l’intensification d’une réponse humanitaire avec la prévention, alors que la situation s’aggrave pour des millions d’enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère - UNICEF
Houndé : Les manifestants bloquent encore l’axe Bobo-Ouaga
Augmentation du prix du pain : Une mesure diversement appliquée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés