Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

Burkina : Plus de 6000 comptes Facebook piratés, selon l’Association pour la protection du cyberEspace national

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET - Crédit photo : Unsplash • mercredi 7 avril 2021 à 22h50min
Burkina : Plus de 6000 comptes Facebook piratés, selon l’Association pour la protection du cyberEspace national

Le président de l’Association pour la protection du cyberEspace national (APCEN), Ablassé Ouédraogo, à travers un post, a déclaré que 6 413 comptes Facebook de Burkinabè ont été piratés. C’est d’après lui la plus importante fuite de données sur Facebook.

Ces données concernent plus de 500 millions d’utilisateurs de 106 nationalités. Elles ont été exposées en ligne en accès libre par un hacker.

Ce sont des données personnelles comme le nom, le prénom, les dates et lieux de naissance. A cela s’ajoutent les emails et les numéros de téléphones.

Le président de l’APCEN précise tout même que cette attaque daterait de 2019 et que la firme Facebook avait été alertée. La vulnérabilité de la plateforme a donc été corrigée, mais elle n’a pas pu empêcher la publication de données déjà exfiltrées.

Comment vérifier si on est concerné ?

Pour le savoir, un site spécialisé met à disposition un outil de vérification simple, avec l’aide de votre adresse mail correspondant à celle que vous utilisez pour votre profil Facebook :

- Cliquez sur le lien https://haveibeenpwned.com
- Renseignez votre adresse email ou votre numéro de téléphone lié à votre compte
- Cliquez sur le bouton "pwner" ; Facebook apparaîtra alors dans la liste de vos comptes compromis si vous êtes concerné par cette attaque. Aucun mot de passe n’étant requis pour la vérification, vous pourrez donc vérifier l’adresse de vos amis ou de vos parents.

Que faire si vous êtes concerné ?

- Eviter de cliquer sur les liens dans des mails de provenance douteuses
- Vérifiez l’adresse mail de l’auteur et ne jamais faire confiance aux messages que votre boîte mail a classés parmi les spams.
- Ne pas envoyer votre mot de passe à une tierce personne ou à un service qui le demande
- Abonnez-vous à la page APCEN pour être alerté en temps réel

Quelles sont les conséquences quand on est piraté

Si vous êtes concerné par le piratage, vos données personnelles seront certainement revendues sur le marché noir (Dark Web) à d’autres hackers pour des fins de piratage ou à des organismes pour publicités ciblées ou encore espionnage. Aussi, vous êtes dès lors exposé à des cybers attaques de type phishing, usurpation d’identité ou de l’ingénierie sociale.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
WhatsApp : Méfiez-vous de cette nouvelle arnaque qui cherche à prendre le contrôle de votre compte
Médias : La RTB/Télé ouvre ses portes au public
Projet de loi sur les drones civils : « Nous espérons être consultés », souhaite Younoussa Sanfo, président de l’Association nationale des spécialistes des drones
Burkina : Plus de 6000 comptes Facebook piratés, selon l’Association pour la protection du cyberEspace national
Courrier confidentiel N° 231 est disponible
Loïse Tamalgo (Huawei) : « L’Afrique doit se saisir de la quatrième révolution industrielle déjà en cours »
À dispositifs numériques, gouvernance numérique
Burkina Faso : La CIL s’acquitte d’un devoir envers le président du Conseil constitutionnel
Journée mondiale de la radio : Le Burkina célèbre la 10e édition en différé
Burkina Faso : La CNDH à l’ère du numérique
Obsèques de Marie-Frère Soleil : Le président du Faso reconnaissant du mérite d’une combattante de la liberté
Rabankhi Abou-Bâkr Zida : « Une population qui n’arrive pas à décoder le message de ses autorités ne peut participer pleinement au développement »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés