Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

Ouagadougou : La Maison de la femme de l’arrondissement n°1 inaugurée

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 4 mars 2021 à 15h47min
Ouagadougou : La Maison de la femme de l’arrondissement n°1 inaugurée

L’arrondissement n°1 de Ouagadougou (quartier Samandin) dispose désormais d’une Maison de la femme. C’est le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, qui a parrainé l’inauguration de l’infrastructure ce jeudi 4 mars 2021. Le coût de réalisation est de 2 950 000 FCFA.

Autorités politiques, coutumières et religieuses sont venues pour être témoins de la cérémonie d’inauguration de la Maison de la femme de l’arrondissement n°1 de Ouagadougou. Cette Maison, d’un coût de construction de 2 950 000 FCFA, a été entièrement financée par la mairie de la ville.

Alassane Bala Sakandé, parrain de la cérémonie

Le parrain de la cérémonie, Alassane Bala Sakandé, pense que l’émancipation de la femme rime avec sa responsabilisation. « Pour permettre l’émancipation de la femme, il faut naturellement la responsabiliser », déclare-t-il. Pour lui, l’édifice va servir de cadre de rencontre pour les femmes de la localité afin de fusionner leur savoir-faire en vue de leur propre autonomisation. A cet effet, il a proposé de les équiper en matériels pour faire du tissage, de la teinture, de la fabrication du savon, etc. En outre, il a été promis aux femmes des séances de formation afin qu’elles puissent se développer par elles-mêmes.

Saiba Nikiéma, maire de l’arrondissement n°1 de Ouagadougou

Selon le maire de l’arrondissement n°1 de Ouagadougou, Saiba Nikiéma, cette infrastructure a vu le jour suite aux différentes doléances des femmes, le désir d’avoir un cadre de rencontre et d’échanges entre elles. A l’entendre, l’épanouissement de la femme est une affaire de tous. « Si la femme est épanouie, c’est toute la société qui est épanouie, d’où le devoir de les accompagner dans leurs projets », a-t-il déclaré.

Eveline Nanga, responsable des femmes du secteur 3 de Gounghin

Eveline Nanga, responsable des femmes du secteur 3 de Gounghin, tout en exprimant l’émotion du jour, elle a fait savoir que cette infrastructure vient à point nommé puisque les femmes étaient dans le besoin depuis longtemps. Par faute de local, elles s’étaient subdivisées en petits groupes pour pouvoir travailler. « Désormais nous allons fédérer nos talents pour accroître nos productivités en vue d’une auto prise en charge totale des femmes de l’arrondissement », a-t-elle confié.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Portfolio

  • Les participants

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Agriculture : Un projet d’aménagement de la plaine de la Léraba pour améliorer la sécurité alimentaire dans les Cascades
Enfants en situation de rue : Un vernissage pour dire qu’une autre vie est possible
Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie
Ouagadougou : La Police municipale rase une construction hors lotissement aux abords du canal Mogho Naaba
Burkina : La commission épiscopale « Justice et paix » organise un forum national sur la problématique du foncier
Féminisme au Burkina : « Nous ne voulons pas d’un courant qui cautionne le fait que des femmes transforment leur physionomie pour devenir des hommes », clame Dr Nestorine Sangaré
Prévention et gestion des conflits : L’association IQRA outille les responsables de ses cadres de dialogue
Evénement : Un panel pour un soutien aux initiatives et pour un ajustement des stratégies et des pratiques éducatives parentales
Burkina Faso : Un colloque sur la vie et l’œuvre du Cardinal Paul Zoungrana
Utilisation du gaz butane dans les taxis : « L’essence est plus dangereuse que le gaz », se défend le président des jeunes taximen du Burkina
Commune de Saaba : Le village de Tanghin plaide pour la reprise des travaux de réhabilitation du barrage
Syndicalisme : Le SYNATEL tient son 19e congrès ordinaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés