Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Palais de Kosyam : Le Conseil économique et social présente son rapport 2020 au président du Faso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 23 février 2021 à 22h43min
Palais de Kosyam : Le Conseil économique et social présente son rapport 2020 au président du Faso

Le président du Conseil économique et social (CES), Moïse Napon, et ses collaborateurs ont été reçus ce mardi 23 février 2021 par le président du Faso, Roch Kaboré. Ils sont venus sacrifier à la tradition de présenter le rapport du CES au président du Faso, avant qu’il ne soit rendu public. À leur suite, c’est le vice-amiral Hervé Bléjean, directeur général de l’état-major de l’Union européenne, qui a été reçu par le locataire de Kosyam.

Le rapport 2020 du CES s’est intéressé au blanchiment de capitaux, une pratique qui, très souvent, sert à financer le terrorisme. « Nous avons étudié le problème, et nous avons réfléchi sur comment arriver à tarir les sources de financement de ce blanchiment de capitaux », précise Moïse Napon, président du CES.

À l’issue d’une analyse poussée, le CES a pu faire des recommandations pour lutter contre le phénomène. « Les recommandations concernent en premier lieu le fait qu’il faut que nous puissions utiliser des méthodes qui permettent de réduire l’utilisation des espèces et du cash, car cette utilisation permet facilement de blanchir les capitaux. Les dispositifs qui sont mis en place doivent donc travailler dans ce sens », explique Moïse Napon.

Le CES a aussi suggéré qu’il y ait des échanges d’informations entre tous les acteurs impliqués dans la lutte contre le blanchiment de capitaux. Une concertation des différentes parties permettra d’apporter une réponse à même de mettre fin à l’utilisation de cet « argent sale » pour financer le terrorisme.
À la suite du CES, Roch Kaboré a reçu le vice-amiral Hervé Bléjean, directeur général de l’état-major de l’Union européenne (UE) et directeur de la capacité militaire de conduite et de planification de l’UE, ainsi que le brigadier général Fernando Garcia.

Commandant des missions d’entraînement et de formation de l’UE, Hervé Bléjean dit être venu discuter avec le chef de l’État des services que peut offrir l’Union européenne aux forces armées du Burkina Faso. « Nous pouvons aujourd’hui offrir nos services aux forces armées du Burkina pour ce qui concerne des actions de formation, d’entraînement et de conseils, en fonction de ce qu’elles souhaitent nous voir réaliser et de leurs priorités », a-t-il laissé entendre à sa sortie d’audience.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Projet « Semer la graine de la paix » : L’association IQRA renforce les capacités de responsables d’associations féminines
Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel
Université Norbert Zongo : Appel à contributions pour un projet d’ouvrage collectif
Infrastructures du 11-Décembre à Banfora : « On ne doit pas remettre en cause la qualité des travaux... », clame Éric Bougouma
Management axé sur la valorisation des ressources : Le ministère de l’Agriculture recycle ses formateurs sur l’approche japonaise 5S-Kaizen
Avenue de l’insurrection populaire de Bobo-Dioulasso : « Les travaux reprennent bientôt », a annoncé Éric Bougouma
Éducation : L’USTA et le CESAG s’unissent pour le développement du capital humain
Découverte de l’histoire de la ville de Toma : Les « Toé » sont les premiers occupants
Sorcellerie au Burkina : « Il faut réviser la législation pour la rendre véritablement répressive », recommande Bali Nébié.
Kaya : Un accident d’un car fait quatre morts et six blessés
Caution à titre de garantie générale et la souscription au crédit d’enlèvement : La douane dément l’Association des Transitaires du Burkina au PCJ-Cinkansé
Burkina : Validation d’un nouveau projet pour accroître l’accès à l’énergie en milieu rural
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés