Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité. » Alfred De Musset

Entrepreneuriat : Invictus business holding inaugure son siège à Ouagadougou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 21 février 2021 à 19h30min
Entrepreneuriat : Invictus business holding inaugure son siège à Ouagadougou

Le nombre des entreprises au Burkina Faso vient de s’agrandir avec l’inauguration du siège de Invictus business holding dont l’un des domaines d’activités stratégiques est la business holding. La cérémonie s’est déroulée le samedi 20 février 2021, à Tampouy à Ouagadougou. Elle a eu pour marraine Alice Henry, inspectrice des finances. Etaient également présents des parents dont Dieudonné Hien, et des amis.

Vous êtes un jeune entrepreneur, vous ne savez pas où avoir des locaux, une secrétaire, un espace d’affaires, plus besoin de chercher loin. Business holding est à votre service. Situé à Tampouy, le bâtiment abritant Invictus business holding (IBH) qui vient d’être inauguré, est érigé en R+1. Cette jeune structure dispose d’une salle de formation, une salle de réunion, et un bureau partagé et équipé pouvant accueillir 6 entreprises.

Evan Somé a invité les jeunes entrepreneurs à faire un tour dans son entreprise

Outre cela, une salle multimédia est en perspective afin de développer des initiatives sur le digital. Avec une domiciliation à partir de 50 000 F CFA par mois, vous avez toutes les commodités à votre disposition. Selon le coordonnateur en politique d’innovations et stratégie d’affaires, Evan Somé, la mission de IBH, c’est de contribuer à ce que les jeunes entreprises puissent émerger sur le marché burkinabè avec le nécessaire pour recevoir leur clientèle, faire leur formation et développer de nouvelles initiatives. En plus de la domiciliation d’entreprises et la location d’espace business, cette entreprise offre trois autres domaines d’activités stratégiques que sont le diagnostic-audit et conseil, la formation sur le lieu du poste et en présentiel, et enfin l’import-export (B to B).

Les participants

Pour bâtir sa structure, M. Somé s’est basé sur un poème préféré de Nelson Mandela « Invictus » dont l’auteur est William Ernest Henley. Et business holding parce qu’il ambitionne obtenir de nombreuses sociétés sur le plan national et un bon maillage pour permettre à tous ceux qui veulent entreprendre de pouvoir avoir l’espace nécessaire. Afin de séduire et cibler une clientèle potentielle, IBH est représenté par la poignée de main. Un geste hautement symbolique.

« Quand vous regardez le logo, ça fait un C. Donc le C de collaboration. Les deux couleurs (Rose et bleue) symbolisent l’inclusion que ce soit masculine ou féminine. On y attache une grande importance pour être différente de certaines sociétés. Notre culture qui est un peu machiste, souvent la femme est mise en deuxième position. Nous on veut changer tout cela, avec une nouvelle vision des choses. C’est pour cela la majorité des entreprises que nous suivons, ce sont des femmes », a signifié le jeune entrepreneur burkinabè. Les prestations à IBH ont un coût. Pour ce qui concerne le diagnostic d’entreprises, le prix varie entre 150 000 F CFA et près de 9 millions de F CFA, en fonction des demandes de l’entreprise.

Ils sont sortis nombreux pour soutenir leur jeune frère

Les atouts de IBH

Afin de se démarquer dans un secteur concurrentiel, IBH propose une offre unique sur le marché. « Les entreprises qui existent dans ce domaine ne vous offrent pas une domiciliation comme chez nous. Une personne qui est à l’extérieur peut avoir une domiciliation au Burkina Faso. Ça veut dire qu’elle aura une ligne sécurisée sur laquelle ses clients pourront l’appeler. Dès que ses clients l’appellent à la minute qui suit, nous on leur communique l’objet de l’appel.

Du coup, ça fait qu’on est dans une interaction qui est quasi instantanée et cela rares sont les entreprises qui l’offrent ici », a relevé M. Somé. Par ailleurs, IBH a l’avantage d’avoir la double nationalité. « Au niveau de tout ce qui est diagnostic, nous sommes un peu plus particuliers par la double nationalité de notre société. Nous avons en fait un apport de l’occident et une étude aussi sur le local. Cela nous permet d’être des avant-gardistes sur ce domaine », a-t-il conclu.

L’inauguration du siège de IBH est l’aboutissement d’un long cheminement

Evan Somé est un ancien étudiant de l’Institut de formation aux affaires et à la gestion (IFAG). Présent à la cérémonie d’inauguration, le directeur général de l’institut, Blaise Michel, a fait son l’éloge. Pour lui, Evan est l’exemple de ce qu’on attend des étudiants de l’IFAG.

« C’est quelqu’un qui crée, qui pose des questions, qui fait autrement que les autres et qui se distingue du monde des affaires par ses méthodes et par sa façon de faire. Nous sommes très fiers d’Ivan en tant qu’ancien diplômé de l’IFAG pour ce qu’il fait pour la jeunesse et pour l’Afrique aujourd’hui », a-t-il déclaré. Pour sa part, la marraine, Alice Henry, a félicité son filleul et dit sa disponibilité pour tout partage d’expériences de son ressort. Avant de souhaiter bon vent à Invictus business holding SARL.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Déplacés internes de Barsalogho : L’ONG Help va « au-delà de l’assistance »
Organisation démocratique de la jeunesse : Une rencontre nationale fait le bilan des activités menées par les différentes sections
Centre-Est : L’OCADES Caritas Burkina s’engage pour une protection des migrants vulnérables du Sahel
Ramadan 2021 : Le jeûne musulman débute ce 13 avril
Ramadan 2021 : « C’est l’heure de la solidarité et de la générosité », dixit El Hadj Aminou Ouédraogo, président du CERFI
Contribution de l’unité d’action syndicale (UAS) sur la question de la réconciliation nationale
Burkina Faso : L’Initiative Pananetugri mène la réflexion sur l’origine du féminisme
Région du Sahel : Des éducateurs et communicateurs renforcent leurs capacités sur les mécanismes endogènes de gestion des conflits
Région des Cascades : Le canton de Karaborola célèbre la fête des nouvelles récoltes Difan-Gbar
Ramadan : La commission lune se réunira ce lundi 12 avril 2021
Burkina Faso : L’ONG FOSAPA offre des vivres à 350 personnes vulnérables
Jeûne musulman/Burkina : Ramadan market, une opportunité pour faire ses provisions à moindre coût
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés