Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

Accueil > Actualités > Opinions • • lundi 15 février 2021 à 15h16min
Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

A l’occasion de la rencontre des pays du G5 Sahel et de la France à N’Djamena, au Tchad, les personnalités de la Communauté du peule du Sahel, à travers cette déclaration, lancent un appel aux chefs d’États participants.

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement du G5-Sahel et de la France,

Nous, soussignés, membres de la Communauté peule de la région du Sahel, avons l’honneur de vous adresser le présent appel comme contribution à la recherche de solutions pour la paix et la sécurité dans notre sous-région.

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement du G5 Sahel et de la France,

A l’entame de la tenue de ce Sommet conjoint des chefs d’Etat du G5 Sahel et de la France à N’Djaména, Tchad, du 15 au 16 février 2021, sur la situation sécuritaire au Sahel, nous souhaiterions partager avec vous les préoccupations et inquiétudes des communautés peules de par le monde, ainsi que de toutes les personnes éprises de paix et de justice, par rapport à la gestion qui est faite aujourd’hui des problèmes sécuritaires dans les pays du Sahel.

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement du G5 Sahel et de la France,

La lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent est une lutte légitime, et elle doit être menée avec vigueur et sans concession, dans le respect scrupuleux des droits humains, dans l’équité et la justice pour toutes les populations victimes de ce fléau. Nous saluons les efforts des Etats du G5 Sahel, de la France et de tous leurs partenaires de la Communauté Internationale pour venir à bout du terrorisme et de l’extrémisme violent. Nous avons l’espoir que ces efforts seront couronnés de succès.

Cependant nous, cadres et membres de la communauté peule signataires du présent appel, ainsi que les hommes et femmes épris de paix et de justice, de même que les militants des associations et organisations dédiées à la défense des Droits de l’Homme, nous souhaiterions porter à l’attention de vos hautes autorités que nous observons, avec beaucoup de peine, le développement de la crise sécuritaire et certains aspects du déroulement des opérations de guerre contre le terrorisme, dans les pays du Sahel.

C’est pourquoi, Excellences, nous souhaiterions attirer l’attention de vos augustes représentations sur les considérations qui suivent.

D’abord, à notre entendement, la guerre contre le terrorisme doit mobiliser l’ensemble des populations des Etats concernés : autorités séculaires et religieuses, femmes, jeunes, notables, etc. Mais, ensuite, nous estimons qu’il n’y a pas de peuple ou d’ethnie d’essence terroriste ou djihadiste. Aussi, dans le cadre de cette lutte anti-terroriste, nous sommes d’avis qu’aucune communauté ne devrait être isolée, ciblée en tant que telle et faire l’objet d’attaques d’où qu’elles viennent pour la seule raison qu’elle est de tel groupe ethnique. Or, c’est ce qui arrive malheureusement, et assez souvent, à la communauté peule dans plusieurs pays du Sahel.

Pourtant, au vu des amalgames et autre stigmatisations contre les communautés peules, et au vu de leurs conséquences dramatiques sur le terrain, ainsi que des vigoureuses et multiples dénonciations qui s’en ont suivi, le Président de la République Française, Monsieur Emmanuel MACRON, avait averti au Sommet du G5 Sahel de Nouakchott 2020 que « les populations peules ne sont l’ennemi de personne ! »

Cette déclaration avait suscité, alors, de légitimes espoirs au niveau de beaucoup de communautés peules, quand au respect de leur droit à la vie et à la protection. Mais, visiblement, cet avertissement ne semble pas avoir été entendu. Et la communauté peule dans sa globalité n’a jamais été aussi martyrisée que dans la période actuelle, sous le prétexte de la guerre contre le terrorisme.

Des organisations internationales crédibles on évoqué dans leurs rapports, des actes assimilables à des crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qui ne doivent pas rester impunis. Or, aujourd’hui, en toute objectivité, on peut affirmer que si l’on n’y prend garde un génocide sur la communauté peule peut survenir.

Convaincus que la clé des solutions réside moins dans les tueries que dans les actions de développement et de bonne gouvernance, nous attendons des pays du G5 Sahel, de la France et de tous leurs partenaires dans la lutte contre le terrorisme, qu’ils s’engagent solennellement et résolument, tout en combattant le terrorisme, à empêcher par tous les moyens un génocide dans la région du Sahel, voire ailleurs. Nous espérons que ce cri du cœur sera entendu, afin que les souffrances des populations soient abrégées.

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement du G5-Sahel et de la France,

Nous souhaiterions bien que certaines personnalités ou organisations de la communauté peule puissent être écoutées et/ou impliquées pour apporter leur contribution positive, si modeste soit-elle, dans la recherche et la consolidation de la paix, de la concorde et du vivre ensemble au Sahel, dans la mesure où, dans cette grave crise sécuritaire, c’est aussi et surtout de la survie et de l’avenir des communautés peules dans le Sahel qu’il s’agit.

Sachant pouvoir compter sur votre bonne compréhension, nous vous prions de croire, Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement du G5-Sahel et de la France, à l’assurance de notre très haute et respectueuse considération.
Bamako, le 12 février 2021

Ont signé :

Pr Gnalibouy Boureima DICKO, Mali, + 223 76 47 41 37, email gnalibouly@yahoo.fr
Pr Fary Silate KA, Sénégal, +221 77 510 97 58, email farysilateka@gmail.com
Pr Issa DIALLO, Burkina Faso, + 226 70 25 11 95, email dialloiss@gmail.com
Honorable Abdoua MAINASSARA, Niger + 227 96 48 36 26, email : cebase@yahoo.fr
Maitre Hassane BARRY, Mali + 223 73 5651 50, email barryhassane@yahoo.fr
Ahmadou Ousmanou,Tchad +235 66 28 76 06
Dr Aly BARRY, Mali +223 76 45 00 47, email barry.nfsd@gmail.com

Vos commentaires

  • Le 15 février à 16:04, par Lw En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Pourqoi maintenant cette lettre ?
    A qui cette guerre profite ?
    Qui sont cest personnes qui ont signe lettre ?
    Dans quel camp cest personnes travail ?
    Ce n’est seulement les peules qui sont tues dans terrorisme, pourquoi ces pretendus intellectuels intervient au cote des peules seulement ?
    Je pense que lettre a ete redigee par un service specialise au manipulation. Au 21eme siecle, ayez capable de discerner les mots code. Si la majeure parties des personnes victims sont peules, pourquoi ces meme peules vont vouloir que la guerre continue ?
    Conclusion, meme les USA n’ont pas gagne la guerre au terrorisme apres jusque la (20 ans). Les USA on tout ce qu’il faut pour gagner, mais c’ela a ete impossible de gagner cette guerre. Le G5 doit negocier avec cest gens en tant que Africain, non pas des gens de l’exterieur. Attention si cette guerre se terminee sous negociation les Africains gagnent et les qui en profitent perdront. Ils vont fair tous pour continuer avec les guerre.
    Lw

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 16:35, par koh En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    la lutte contre le terrorisme comme vous l’aviez bien dit n’est pas une guerre contre nos frères peule. Seulement les terroristes ont profiter d’une situation pour s’infiltrer et malheureusement enrober beaucoup de frères par des promesses d’un lendemain meilleurs. Aussi dans l’est ce sont les gourmatchés qui sont touchés. Si ce terrorisme avait débuté chez les mossi ce sera les mossi qui seront les plus enrobés et les plus touchés. si cela avait débuté au sud ouest ce sera les parents lobis ou dagara ou birifore qui seront touchés.
    Ce que l’armée combat ce n’est pas des peules ce sont des terroristes car le vrai peul vit en parfait symbiose avec les autres ethnies qui a donné naissance à une ethnie. En exemple ce brassage a donné les peules mossi ( les Sankara).
    IL FAUT QUE NOUS CULTIVONS ET ENSEIGNONS CETTE CULTURE DE DÉNONCIATION POUR POUVOIR VENIR ABOUT DU TERRORISME. DANS NOTRE CULTURE NOUS N’AIMONS PAS DÉNONCER NOS FRÈRES AUX AUTORITÉS.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 17:11, par Diaspora Allemande En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Un peu de serieux chère ligue de Pr. tout azimut. Au Burkina le chef de la diplomatie est Mr. Barry qui est un peulh, Le Président de la CENI est un autre Mr. Barry qui est aussi peulh. Eux tous sont aussi très fier d´être des peulh d´ailleurs. Je peux même continuer la longue liste de positions importantes au Burkina Faso au moins. Donc de grâce n´endormez pas les gens avec des inepties comme quoi les peulhs ne seraient pas impliqués. Votre torchon est un danger publique et complétement deplacer. S´est regretable que des Pr. puisse produire un tel document quand même.

    Ces gens sont de vrais pyromannes seulement, si on n´y prend pas gard ! Webmaster, je passais seulement et ce message m´a trop indigné. Franchement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 19:36, par Papa En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Chers professeurs ,vous voulez dire qu’on accuse la communaute’ peul d’être des terroristes , Messieurs les défenseurs de la communauté peulh, vous le savez et êtes conscients que la très grande majorité des terroristes que les FDS neutralisent sont des peulh, alors pourquoi depuis le début vous ne vous êtes pas réunis pour mettre la communauté peulh en garde de se démarquer du terrorisme ? Maintenant que la guerre contre les terroristes tourne à la loi du talion ,vous montez sur des grands chevaux pour vous victimiser. Commencez à sensibiliser vos frères peulh de déposer les armes et rentrer dans la république c’est la seule solution qui vaille, si non votre évangile est prêche’ dans le desert.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 21:50, par Yovis En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Les démons de la division et de l’exclusion viennent souvent des laboratoires des "intellos".
    A bon entendeur....

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 22:49, par Pasakziri En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Imaginons seulement un écrit de la comunauté Bambana du Sahel , de la communauté mossi du Sahel , de la communauté Sénoufo du Sahel etc..... Quel serait l’écho ? Moi je suis mossi, fier de l’être , me je ne me mêlerai pas de telle tendances parce que pour moi je suis burkinabè , et plus de choses m’unissent à mon frère Bissa du Burkina qu’au mossi de je ne sais où. Le problème de nos nations ce sont ses intélectuels aux gros titres mais au cerveau de Dinosaures.

    Passakziri

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 21:18, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

      Vous avez tout compris...

      Remarquez bien que ces "associations culturelles" et autres "groupes d’intellectuels" ne DISENT JAMAIS RIEN quand des populations d’autres communautés dans leur pays sont massacrées, ni quand les FDS sont ciblées.

      Comme quoi les morts et les blessés ne comptent pas quand ils ne sont pas dans le cadre de la "stigmatisation". Mais pas touche à mon "frère" où qu’il soit, quoi qu’il ait fait...

      Finalement qui se stigmatise ?

      Répondre à ce message

  • Le 16 février à 08:43, par Sougri En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Malheur aux génocidaires et aux facteurs de crimes contre l’humanité. Les massacres perpétrés et les déplacements de masse concernent-ils seulement les peul ? L’appel qui a été lancé il y a quelques années pour que les peul de tous les pays se soulèvent pour le djihad a été entendu. C’est pourquoi la majorité des terroristes sont des peul. C’est pourquoi la majorité des neutralisés sont des peul. Il était légitime pour ces peul éclairés de lancer un appel à l’adresse de la jeunesse peul pour qu’ils ne s’engagent plus dans une voie sans issue mais meurtrière. Il est légitime de lancer un appel à tous les jeunes sans distinction d’ethnie à ne pas s’engager dans des massacres de populations. Nous sommes tous des humains et des frères. Cet écrit n’apporte rien qu’une stigmatisation. Qu’Allah nous en garde.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 09:51, par KEBRE En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Bonjour à tous,
    Cette lettre de nos frères peuls est la bien bienvenue.
    Mais il restera à faire une autre à l’endroit de votre communauté peule. Pourquoi dans tous les pays du sahel c’est la seule communauté qui se sent stigmatisée. Au Burkina, au Mali, au Niger, au Tchad et en Mauritanie le constat est que c’est la seule communauté qui a maille à partir avec les autres ethnies. Cela veut dire qu’il y a un fond de vérité pour ce que l’on vous accuse ou vous reproche. Le travail à faire est que les leaders d’opinion de la communauté peule doivent appeler leurs fils à se démarquer du terrorisme. Un point c’est tout.
    Si certains de la communauté peule se sont alliés au terrorisme pour créer la mort chez les autres il faut bien que les autres vous regardent d’un mauvais œil et surtout ne soyez pas étonné du retour du bâton .
    Bien à tous

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 11:04, par Le réaliste En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    A mon sens, cet écrit est irréaliste et l’intervention très maladroite dans la mesure où le sahel n’est pas habité seulement par des Peulhs, mais par plusieurs autres ethnies non prises en compte par ces soit disant intellectuels très limités.
    Les victimes du terrorisme dans cette partie de la sous-région qu’est le sahel sont constituées de toutes les ethnies qui l’habitent. Maintenant, un constat général se dégage qu’une ethnie est plus impliquées que les autres dans des actes terroristes ; cela est une triste réalité et unanimement reconnu et visible sur le terrain.
    Ainsi, faisons fi des esprits de division, de ségrégation et dénonçons simplement les membres des forces du mal en notre sein sans tenir compte de leur appartenance ethnique et le problème est réglé.
    Nous devons tous plutôt interpeller nos chefs d’Etat sur leur responsabilité à faire mater sans pitié, nos frères égarés de toutes les ethnies qui refusent de rejoindre le camp de la vérité.
    Rendez autrement vos connaissances encore plus utiles aux vaillantes populations du sahel que de contribuer à les diviser de la sorte.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 12:30, par Ka En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Je voudrais éviter de polémiquer longtemps sur ce sujet, mais cette phrase m’interpelle ‘’’’’Et la communauté peule dans sa globalité n’a jamais été aussi martyrisée que dans la période actuelle, sous le prétexte de la guerre contre le terrorisme.’’’’’ Sans parti pris, je dis à la communauté peule, qu’il y a trois ans au Burkina une liste des Terroristes recherchés et publié par les autorités Burkinabé, 98% des noms étaient de la communauté peule.

    Et ce que je peux dire "ce n’est pas seulement les peuls qui sont des terroristes, mais les peuls ont choisi de se laisser berner par un Islam qui n’est pas le vrai qui enseigne la paix. Est-il son droit inhérent de croire aux imams radicaux qui déforment les versets du coran pour leur propre profit ?". D’abord nul n’a le droit de tuer son prochain pour quelques causes que ce soit. Et le président Idriss Déby Itno a tout dit dans son discourt a l’ouverture du 7e sommet du G5 du Sahel disant qu’il faut développer la région pour stopper les jeunes qui s’enrôlent dans le terroristes par manques de moyens.

    Et cela confirme ce que je ne cesse de le dire dans ce forum depuis plusieurs années que "les graines du prosélytisme salafiste financé par les deux pays du Golfe, tombent sur un terreau fertile où elles ont été entretenues par des prédicateurs radicaux." Lorsque que Kôrô Yamyélé et moi parlons crûment et rudement après la mission de SERVAL, on nous en voulait pour cette vérité qui rougit les yeux sans les casser. La presse occidentale a toujours fustigé le rôle des deux pays du Golfe dans son soutien aux groupes terroristes, depuis Ben Laden.

    C’est à croire que leur opulence est dédié à financer ces croisades. On relève que l’intégrisme islamiste est à la base du terrorisme : Certainement religieusement pure au départ dans leurs intentions de conquêtes islamistes. Mais, on constate que cela a vite été récupéré par tous les trafiquants de toutes sortes.

    Je comprends la douleur de la communauté peule, comme tant de victimes que ceux qui ont été berné par les punaises ont tuées. Mais ce qui ne regarde que Ka, la communauté peule qui croient en Islam pure qui enseignent la paix doit s’en prendre à certaines personnes dits musulmans qui jouent à l’Autruche, se disant ne pas être concernés, car les terroristes ne sont pas de vrais musulmans. Pourtant, ils utilisent le Livre saint de l’Islam pour endoctriner et commettre leurs abominations qui ne viennent pas de DIEU. Ainsi, venir devant les responsable du G5 Sahel pleurnicher qu’on s’en prend au peule, chacun fuit sa responsabilité, laissant le champ libre aux Djihadistes trafiquants de toutes sortes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 15:18, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Hum... Drôle d’appel ?

    1°) Nulle part, ces "dignes représentants" de leur peuple n’appellent les membres de ladite communauté qui se seraient laissés séduire par le discours djihadiste à se démarquer du terrorisme car ils desservent leurs frères en stigmatisant ainsi toute la communauté .
    Est-ce un hasard "oublieux" ?

    2°) TOUTES les armées membres du G5 Sahel comprennent dans leurs rangs des officiers et soldats issus de cette communauté qu’on présente comme stigmatisée et ciblée.

    Ce seul fait rend difficile l’idée d’une guerre ethnique contre ce groupe en particulier. C’est du divertissement qui ne peut convaincre que des étrangers ignorants de la structure sociale de nos pays et de nos armées.

    Pour le reste, ces intellectuels savent très bien comment et pourquoi ce sont souvent des peuhls qu’on retrouve sous les turbans des djihadistes quand on les attrape.

    Car ce sont bien des intellectuels comme eux et de chez eux qui ont élaboré la théorie de "l’insurrection du peuple opprimé" qu’ils propagent dans les chancelleries occidentales et média internationaux.
    Pourtant ils n’en soufflent pas mot dans cet écrit. Rien que cela rend la sortie peu crédible.

    On est tenté de croire que ce message est surtout fait à l’intention de leur propre communauté, pour se poser en leaders intellectuels et idéologiques de ladite communauté, et qui sait, demain, politiques.

    Mais seront-ils bien accueillis comme tels par leurs frères, entre ceux qui se démarquent du terrorisme et ceux qui ne croient qu’en la victoire par le djihad ?

    En ce qui nous concerne, c’est juste un tract hypocrite et peu convaincant...

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 16:52, par jeunedame seret En réponse à : Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel

    Ridicule stigmatisation de soi. Il est mieux que ces rédacteurs et signataires de cette lettre fassent de même et envoient aux terroristes pour accuser ces derniers d’avoir justifié et insufflé leur soi-disant stigmatisation. .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés